AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» [promo] Une bestiole gratuite
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeMar 7 Mai - 8:53 par Saela

» Tiraveth
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeDim 21 Avr - 20:19 par Atys

» Rift Prime et abonnement
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeSam 16 Mar - 10:14 par Moystia

» La Cour des Mimosas
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeLun 17 Déc - 1:27 par Armïnde

» Concours de tenue organisé par la nouvelle equipe Rift
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeDim 16 Déc - 21:31 par Elodril

» [BoS] Azranel
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeJeu 22 Nov - 20:52 par Elodril

» Trion, Rift et L'Ordre !
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeDim 11 Nov - 23:40 par Atys

» Candidature de Yansei
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeSam 3 Nov - 15:27 par Elodril

» [TD NM 4/4] Il a mal où??! Il à Mal- à -nnon!
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeDim 21 Oct - 22:39 par Moystia

» Patchnotes!
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeVen 19 Oct - 12:39 par Louvinette

» Soirée Halloween 2018
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeVen 19 Oct - 12:29 par Louvinette

» Petites news et changements à venir..
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeVen 12 Oct - 8:21 par Moystia

» MARCHOMBRE - Shadeborn
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:45 par Louvinette

» DANSELAME - Bladedancer
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:42 par Louvinette

» ASSASSIN - Assassin
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:39 par Louvinette

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez
 

 Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité

Aller en bas 
AuteurMessage
vherkin
Capitaine
vherkin

Messages : 217
Remerciements : 13
Humeur : de fou

Feuille de personnage
Ethnie: Nain(e)
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Clerc

Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Empty
MessageSujet: Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité   Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité Icon_minitimeMar 22 Mai - 5:16

Voilà, j'ai trouver un journal alors que je combattais les plans a Mornelande. Comment est-il tomber entre les mains d'une de ses monstruosité, je n'en ai aucune idée. Mais voici se qu'il y est écrit:

Page 1

De la main D'arnald Edraam:

Tout le monde connaît mon nom. Mon nom de famille pour être précis. Je porte le même que celui de mon frère, l'un des chefs de la Cour Éternelle. J'aimerais pouvoir dire qu'il est un parasite dans la famille, un traître solitaire au sein d'une lignée d'hommes et de femmes d'honneur. Mais il n'en est rien.

La famille Edraam est au service du Destructeur depuis des sièces, peut-être même des millénaires. Lorsque le roi Aedraxis a déchiré le Voile et Régulos entamé son retour vers Telara, les membres de ma famille sont sortis des ténèbres pour devenir les plus fervents et les plus loyaux de ses serviteurs. Par la force des choses, je les ai suivis, mais ce n'était pas ce que je souhaitais.

Page 2

J'étais très jeune lorsque j'ai découvert la véritable nature de ma famille. À l'époque, je n'avais entendu que des rumeurs, mes jeunes camarades racontaient comment l'on pouvait reconnaître un Éternel. Bien sûr, la plupart du temps, ce n'étaient que des histoires d'enfants à propos d'hommes et de femmes à la peau pâle et l'odeur putride. Mais certains faits étaient beaucoup plus crédibles.

On disait que l'on pouvait reconnaître les membres du culte du Destructeur à leur comportement ; ils pouvaient se prétendre dévots sans jamais poser le regard sur une statue de l'un des veilleurs, comme s'ils avaient peur de s'attirer les foudres des dieux.

Page 3

C'est mon père qu, le premier, a éveillé ma curiosité. De tous, il était le moins naturel. Lors de chaque congrégation, il avançait parmi les autres fidèles, mais j'ai remarqué qu'il ne posait jamais les yeux sur les statues. Il dirigeait son regard vers elles, mais le détournait avant d'avoir pu les apercevoir. Je me suis rendu compte, trop tard, que ma mère faisait de même. Elle était bien meilleurs a se jeu-là. Ses yeux rencontraient presque le regard grave de Thedeor, puis l'évitaient au dernier moment, comme un lièvre effrayé au beau milieu de la lande.

Je me suis alors mis à surveiller mon père, notant ses allées et venues. Il tentait toujours de brouiller les pistes, mais le plus souvent ses excuses ne tenaient pas. Il prétendait devoir s'entretenir avec ses serfs, mais j'apprenais par la suite que toutes les demandes avaient été ajournées. La nuit, il partait en promenade en jurant qu'il ne s'éloignerait pas de nos jardins. "Le temps de la réflexion", comme il aimait à dire. Cependant, ses chaussures revenaient le plus souvent crottées de terre brute, celle que l'on trouve dans les bois, et qui ne ressemblait en rien au sol soigneusement labouré de notre propriété.

Page 4

Lorsque je dis que j'ai découvert la véritable allégeance de ma mère trop tard, c'est parce que je suis allé lui faire part de mes doutes. Une nuit, alors que mon père était sorti, j'ai raconté à ma mère ce que j'avais vu, lui parlant du comportement étrange de ce dernier. Elle m'a alors observé intensément et finalement elle m'a dit : "suis-moi, Arnald.".

Cette nuit-là, nous sommes allés dans les bois, revêtus de capes pour ne pas nous faire remarquer. Je pensais que nous allions peut-être espionner mon père, mais à ma grande surprise, nous sommes arrivés à l'orée d'un bosquet, au clair de lune, entourés de silhouettes portant les mêmes capes que nous. Ma mère m'a fait avancer jusqu'au centre du cercle et j'ai entendu la voix de mon père dire : "Qu'as-tu fait ? Est-il prêt ?"

Ma mère a répondu : "Il en sait déjà trop, il doit être prêt. S'il ne l'est pas, nous devrons faire avec."

Page 5

Je me souveins de la façon dont elle me tenait le bras, tandis qu'un homme s'approchait du centre du cercle, portant une jeune femme qui semblait endormie. Je vous épargnerai le récit de la suite des événements, mais ses cris hantent encore mes nuits.

J'ai connu mon droit de naissance, cette nuit-là. En tant qu'aîné, j'étais supposé continuer les rituels secrets que ma famille dédiait à Régulos, et collaborer avec d'autres familles pour assurer son retour. Personne n'avait jamais mentionné ce que pourrait me coûter un refus, mais j'avais vue d'autres héritiers rejoindre le centre du cercle, des amis de longue date rencontrés à la cour de Mathos, mourir dans de mystérieuses circonstances. Tout ce que je puis dire, c'est qu'ils avaient refusé de porter le flambeau. En bon lâche que je suis, je suivis le mouvement. C'est seulement lors de la rupture du Voile, concrétisant le retour de Regulos, que je m'enfuis. Je fuis aussi loin que possible, pour revenir des années plus tard rejoindre les rangs de l'Ordre de Mathos, et combattre mes propres parents, frères et soeurs.

Page 6

Alors, voyez-vous, c'est à moi qu'aurait dû revenir le titre de seigneur Edraam. Mon père et ma mère ont été tués lors de la bataille contre l'Ordre. C'est mon frère, content de poursuivre leur sombre manoeuvre, qui leur a succédé. Il est à présent le serviteur du seigneur de la Mort, menant des hordes entières, au sein de la Citadelle éternelle.

Sachant cela, comment faire confiance à un Edraam ? Cette question rebute la plupart des gens. Je suis constamment épié, on attend que je révèle ma véritable nature. C'est la seul chose que je puisse faire pour épargner les doutes et rappeler à mes pairs que je n'ai plus rien a voir avec les terres et les privilèges de ma famille. Leur sombre patronyme, c'est la seule chose que je porte, ainsi que le fardeau de la culpabilité qu'il connote.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mathosien : Livre : Le poids de la culpabilité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Histoire et Généalogie Télarienne (Lore)-
Sauter vers: