AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» [promo] Une bestiole gratuite
Grimoire des Plans Icon_minitimeMar 7 Mai - 8:53 par Saela

» Tiraveth
Grimoire des Plans Icon_minitimeDim 21 Avr - 20:19 par Atys

» Rift Prime et abonnement
Grimoire des Plans Icon_minitimeSam 16 Mar - 10:14 par Moystia

» La Cour des Mimosas
Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 17 Déc - 1:27 par Armïnde

» Concours de tenue organisé par la nouvelle equipe Rift
Grimoire des Plans Icon_minitimeDim 16 Déc - 21:31 par Elodril

» [BoS] Azranel
Grimoire des Plans Icon_minitimeJeu 22 Nov - 20:52 par Elodril

» Trion, Rift et L'Ordre !
Grimoire des Plans Icon_minitimeDim 11 Nov - 23:40 par Atys

» Candidature de Yansei
Grimoire des Plans Icon_minitimeSam 3 Nov - 15:27 par Elodril

» [TD NM 4/4] Il a mal où??! Il à Mal- à -nnon!
Grimoire des Plans Icon_minitimeDim 21 Oct - 22:39 par Moystia

» Patchnotes!
Grimoire des Plans Icon_minitimeVen 19 Oct - 12:39 par Louvinette

» Soirée Halloween 2018
Grimoire des Plans Icon_minitimeVen 19 Oct - 12:29 par Louvinette

» Petites news et changements à venir..
Grimoire des Plans Icon_minitimeVen 12 Oct - 8:21 par Moystia

» MARCHOMBRE - Shadeborn
Grimoire des Plans Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:45 par Louvinette

» DANSELAME - Bladedancer
Grimoire des Plans Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:42 par Louvinette

» ASSASSIN - Assassin
Grimoire des Plans Icon_minitimeJeu 4 Oct - 12:39 par Louvinette

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois

Partagez
 

 Grimoire des Plans

Aller en bas 
AuteurMessage
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 13:35

Telara est l'un des nombreux mondes de l'univers connu mais, contrairement aux autres, il se trouve à l'intersection de plusieurs plans de la réalité, c'est-à-dire des forces qui sont à l'origine de toute existence. Les plans forment un réseau autour de Telara, et c'est ce pouvoir inégalé qui a initialement attiré les puissants dieux élémentaux de la Tempête Sanglante.

La Tempête Sanglante, dirigée par Régulos, un groupe de dieux malveillants incarnant les six forces essentielles : vie, mort, air, feu, eau et terre. À leur arrivée sur Telara, les dieux inférieurs de la Tempête sanglante se rebellèrent contre Régulos, préférant régner sur ce monde au lieu de le détruire. Avec l'aide des Veilleurs, le voile fut créé afin de protéger Telara des 6 plans dans lesquels chacun des 6 membres de la Tempête Sanglante fut emprisonné.

Depuis les 80 dernières années, du fait de la désagrégation du Voile, les déchirures entre plans se font chaque jour plus nombreuses, et des monstruosités déferlent sur Telara.
Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 13:43

Grimoire des Plans 300px-Plane_of_Air-Concept

Plan de l'Air

Un des six plans élémentaires, d'où est arrivé le Dieu Dragon Crucia membre de la Tempête Sanglante. Les ancêtres élémentaires des Bahmi, les Shalastiri, sont arrivés sur Telara par une faille du plan de l'Air au moment des premières Guerres de la Tempête Sanglante.

Tel un homme sain d'esprit brutalement atteint par la folie, Telara peut être secouée de l'intérieur à tout moment par des forces maléfiques. Le ciel pourrait s'ouvrir au dessus d'une vaste plaine, ou bien s'effondrer sur les pics les plus hauts. Les tourbillons d'air sereins et ponctuels pourraient se transformer en une tempête haineuse, faisant déplacer et tournoyer les vents avec une telle violence qu'ils seraient capables d'arracher les rochers des montagnes et de les faire virevolter dans les airs comme les quilles d'un jongleur fou.

Celui qui, par malheur, est à portée d'une Faille de l'Air peut finir écrasé par ces rochers. D'autres se retrouvent avec la chair meurtrie par des débris taillés tels des lames de rasoir par les vents dévastateurs, ou sont pris au piège par la tempête, carbonisés par l'éclair et déchirés en lambeaux par les monstres volant dans cette Faille miroitante.

Le Plan de l'Air : le ciel impitoyable

Le Plan de l'Air est constitué presque entièrement de son élément primaire : un ciel turbulent et infini. A la place des paysages, on trouve des étendues de nuages bouillonnants, se tordant et se percutant à la façon des continents. Les Djinalis et les Élémentaire d'air chevauchent les éclairs qui partent des cumulonimbus, tandis que les Rocs naviguent sur les vents tourbillonnants, festoyant sur des serpents ailés.

Quelques restes des proies chassées par Oiseaux du tonnerre peuvent tomber ici et là, ou atterrir sur les îles volantes qui tournoient dans les airs. Les quelques créatures du Plan de l'Air ayant conservé un lien avec la terre ont élu domicile ici, isolées pour l'éternité, jusqu'à ce que des vents favorisent le rapprochement de deux îles et que leurs habitants se déclarent une guerre sans fin.

Les Aéros : les cavaliers de la tempête

Tout comme le ciel impitoyable dans lequel elles vivent, les créatures des Failles de l'Air sont insensibles, arrogantes et totalement sans cœur. Elles sont le vent qui fait vaciller un homme, à la façon d'une toupie, avant de le laisser s'écraser contre les rochers.

Griffons, Rocs et Harpies volent dans les cieux de Telara, s'emparant du bétail pour le déposer dans leurs nids en pleine montagne. Et le bétail seulement, quand les éleveurs sont chanceux... Les dangereuses Gargouilles demeurent accroupies sur les contreforts des châteaux abandonnés, alors que les Coquatrices, ces charognards répugnants prêts à fondre sur tout ce qui passe à portée de leurs griffes acérées, logent leurs nids dans les tours. Les Vespides, des guêpes de la taille d'un cheval, quittent leurs ruches et s'aventurent à l'extérieur, à la recherche de ventres de mortels dans lesquels déposer leurs oeufs. Et les Yétis dévalent les pics montagneux, hurlant comme le vent et affamés comme une crevasse béante.

Le Dragon de l'Air : la Reine-mère

Quand les Dragons sont arrivés sur Telara, Crucia a réuni des armées entières sous le joug d'un seul et grand esprit. Sans les courageux exploits accomplis par les héros de Telara, chaque être mortel aurait pu ainsi être asservi par le Dragon Blanc.

Mais le voile a cédé, et avec lui, la prison de Crucia. Encore enfermée dans le tombeau de glace, la Reine-mère mettait au point ses plans, où elle manipulerait tous ceux qui lui seraient utiles, et massacrerait violemment tous les autres tel un coup de tonnerre. Sa Légion de la Tempête s'est ensuite alliée à tous les autres cultes du Dragon, puis elle les trahit au moment opportun que ce soit par manipulation, par contrainte ou par assouvissement de l'esprit. Elle fait plier la volonté de tous ses opposants en imposant la sienne, jusqu'à ce que toutes les créatures cohabitent finalement dans une parfaite harmonie.

Le Culte de Crucia : la Légion de la Tempête
Autrefois, Crucia était à la tête d'un vaste empire, de corps d'armées indéfectibles et du réseau d'espions le plus sophistiqué de toute l'histoire de Telara. Maintenant, c'est à peine si la Reine de la Tempête parvient à envahir et à renverser les esprits des mortels à qui il manque la volonté farouche de lui résister.

Un ami de longue date peut soudainement devenir un véritable traître et assassin. Les enfants se retournent contre leurs parents, et les rois sont assassinés par leur épouse qui, la nuit précédente, leur avait juré un amour éternel. Crucia ne peut pas avoir un contrôle total sur tous ses disciples, mais une fois touchés par elle, ses esclaves demeurent telle une ardoise blanche, un pantin pour n'importe quelle mission. Crucia façonne leurs esprits petit à petit, un peu comme le vent érode les chaînes montagneuses.

"Le Bahmi raconta cette petite anecdote sur le premier Parangon, le sage Won Odego. Won Odego avait une élève solide et rapide, la fille de sa soeur. Elle se battait avec la grâce imprévisible d'un ouragan, et tout comme lui, son esprit était à la fois libre et sauvage. Le maître ordonna alors à son élève qu'elle lui prépare le thé tous les matins, exactement au même moment, avec les mêmes ingrédients, à la même température, quelle que soit la température extérieure, été comme hiver ! "Pourquoi ?" demanda l'élève. Won Odego se contenta de sourire en réponse. L'élève préparait le thé à la perfection mais sans aucune conviction. Elle ne comprenait pas pourquoi il lui était demandé, à elle, une experte dans le maniement de l'épée, de réaliser une tâche aussi triviale que la préparation de cette boisson tous les matins. Un matin, Won Odego, assis devant le thé, s'ébouillanta la lèvre. Il croisa alors ses épées derrière son cou, bloquant le coup qu'allait porter son élève. Il se retourna alors pour contrer son attaque. Pendant des jours, on entendit les lames s'entrechoquer les unes aux autres. Cette marionnette aux yeux blancs avait la force et l'habileté de son élève, mais pas la moindre once de son esprit inventif. Elle finit par s'étendre immobile, la lame d'Odego au travers de la gorge. "Celui qui se révèle dans la tempête doit apprendre à garder les pieds sur terre" déclara Won Odego, et le vent balaya les larmes de son visage".

Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 13:50

Grimoire des Plans 500px-Plane_of_Water-Concept

Plan de l'Eau

Un des six plans, à partir duquel le Dieu Dragon Akylios de la Tempête Sanglante est arrivé.

Faille de l’Eau : l’éveil des profondeurs


La surface de l’eau est une fine membrane, marquant la limite entre la sérénité de l’esprit et la folie des profondeurs, entre la surface rassurante et l’obscurité insondable de l’abysse. Sur les côtes et les marécages, là où se rencontre réel et imaginaire, les Failles d’Eau émergent, laissant la folie des profondeurs se répandre dans tout Telara. Restez éloigné des rivages ! La pêche n’est plus une option lorsque les horreurs babillant et rampants du plan des cauchemars affleurent.

Mais nul lieu n’est sûr, une Faille de l’Eau peut se manifester dans le plus brûlant des déserts. L’eau salée se déverse du néant, formant des lacs nauséabonds d’où rapidement se manifestent des tentacules ondulants frénétiquement. Des dendrites barbelées se tordent dans les cieux et déchiquètent tout ce qui passe à leur portée, les créatures terrestres se noient dans les landes, et les monstres sont vomis par la faille comme les filets des pêcheurs relâchent leurs prises sur le port.

Le Plan de l’Eau : les ténèbres oppressantes


Soyez reconnaissant que le plan soit fermé aux mortels, un seul moment passé à soutenir la vision du Plan de l’eau viendrait à bout du plus déterminé des mentaux. C’est un plan de cauchemar, les plus profonds abymes de ses mers flirtent avec les plus sombres recoins de la pensée.

Les vagues grandissent à des proportions insensées, là ou d’impures créatures établissent leur cité et s’adonnent à leurs jeux pervers de torture et de dépravation. De titanesques entités reposent enfouies au sein des glaciers dérivants sur le Plan de l’Eau, attendant le signal de leur sombre maître pour passer au travers de la Faille et d’engloutir des continents entiers.


Engendré par l’Eau : ce qui ne devrait pas être

Les envahisseurs issus des profondeurs possèdent les plus terribles traits animaux accompagné des plus bas instincts humains. Les Céphalons, êtres à tête de poisson et pourvus de tentacules grouillants pour jambes, ont construits les cités submergées situées dans les profondeurs océaniques du plan, ils y tiennent leurs festivités démentes, espérant qu’Akylios s’éveille et guide leur pas. Des sobeks, créature lancinantes à la peau écailleuse et aux mâchoires de crocodiles se complaise de leur paresse et cruauté. Ils sont depuis bien des âges invoqués pour servir comme homme de main les plus arrogants sorcier Telaran.

Le Plan de l’eau engendre des immondices torturées tel que des demi-crocodiles aux pattes félines, des dragons tortues marchants sur leurs deux jambes, des blasphèmes bicéphales émergeant des tréfonds. Ceux issus des tréfonds hantent les grottes marines, des monstres à tête de crabe dont les pinces peuvent broyer l’échine d’un géant. Tel le sourire d’un maniaque, les créatures venant des profondeurs glacées du Plan de l’Eau ont l’air saines au premier abord, mais une observation plus poussée révèle toujours la nature étrange, torturée et perverse, qui est celle de ces êtres.


Peu de temps après l’Ombre, l’océan s’empara d’un manoir côtier. Seul le texte suivant était encore lisible sur le parchemin, que nous avons découvert dans un compartiment scellé alentour.

« Le brouillard se déplaçait comme une vague brumeuse, s’approchant sous le couvert de la nuit. Je pouvais le sentir m’envelopper, la vague étendant son influence sur le petit village de pêcheur.

Durant la journée je me consacre à l’étude des volumes. A la nuit tombée, j’observe les nuances du brouillard se former. Des cries émergent alors, certains humains, d’autres étrangers, à chaque jour qui se lève, des pêcheurs ont encore disparus. Le village lentement s’érode, comme un château de sable laissé en proie aux vagues. Je ne me soucie pas des villageois et de leurs superstitions stupides, mais je ne souhaite à aucun homme un tel sort.
Pourtant j’entends les tentacules s’accrocher avidement à la falaise, et le sinistres son des flûtes dans les citées sous les flots. Ils connaissent les secrets que mes livres échouent à me révéler. Je dois seulement les rejoindre, et tout sera alors à ma portée. Pour l’heure j’envie les villageois, mais pas pour longtemps… »
Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 13:57

Grimoire des Plans 500px-Plane_of_Fire-Concept

Plan du Feu

Un des six plans élémentaires, à partir duquel le Dragon Maelforge de la Tempête Sanglante est arrivé.

Les Failles de Feu : mort et destruction

Au cœur d'une clairière, la faune se désaltère le long d’un ruisseau, bercée par le chant des oiseaux, nichés dans les arbres. Quand soudain, une zébrure luisant d’une lueur orangée déchire le ciel, irradiant les environs sous des vagues de chaleur abrutissantes.

Émergeant du sol, de petits volcans calcinent tout ce qui est, ne laissant qu’un lit de roche en fusion et de cendres. Des gaz souterrains empoisonnent les arbres, leurs racines mortes libérant une vive odeur de soufre. Là où autrefois les ruisseaux s’écoulaient, les arbres bourgeonnaient et la vie abondait, les Failles de Feu ont déversées des flots de lave, Il ne reste plus désormais que des souches calcinées et les corps encore fumants de tout ceux surpris par cet enfer.

Chaque faille est un dangereux péril et représente un risque d'invasion planaire. La magie et les flammes dévorantes libérées par les Failles de Feu consument tout sur leur passage. Des monstres surgissent des failles, rugissant comme les flammes, prêts à ravager le monde et à calciner les innocents jusque dans leur demeure.

Le Plan du Feu : les plaines de flammes

Le Plan du Feu est une contrée désolée, couverte de roches acérées, de montagnes rompues et de vallées obscurcies par la fumée et les cendres. Des volcans titanesques s'élancent vers le ciel de méthane et déversent des fleuves de roche en fusion dans des mers embrasées, foulées comme si elles étaient inoffensives par ceux originaire de ce plan.

Des roches acérées jalonnent les plaines calcinées, où les élémentaires de feu et les ifrits s'affrontent dans des rixes d’une brutale ardeur. Les démons volent entre les pics escarpés et extirpent les Gobelins de leurs tanières pour se gorger de leur sang.

Touché par les flammes : les hordes dévorantes

Les créatures qui jaillissent des Failles du Feu sont l'essence même de la destruction, animées d’une frénésie meurtrière et sans subtilité aucune. Les Gobelins vivent sur Telara depuis l'Âge des Dragons, et les mères effrayent leurs rejetons par des contes sur leur cruauté légendaire et leur esprit sournois. Récemment, les prêtres Gedlo ont rejoint leurs cousins inférieurs. Ils ont transformé ces tribus anarchiques en troupes de guerre qui massacre même les patrouilles les mieux armées.

Les envahisseurs du Plan du Feu sont des êtres à la pensée retorse, qui aime-t'a submerger leurs victimes dans une déferlante dévastatrice. Sublime dans leur monstruosité, les Démons excellent à plonger leurs victimes dans une rage incontrôlable, ou entrent eux même dans une fureur irrésistible lorsque les races inférieures osent les menacer. S’ils se savent vaincu, ils s’empaleront eux même sur leurs propres lames dans un ultime acte de mépris, refusant aux créatures inférieures l'honneur de terrasser un être de leur acabit.


Capitaine-Rôdeur Dio Booras (fraîchement promu) sur la destruction du village de Diokesi:

“Le Capitaine Gaiane rompit les rangs et se précipita dans les ruines fumantes. Je suppose qu'elle ne pouvait plus supporter les hurlements. Comme s'il cherchait à l'arrêter, le sol se fendit sur son chemin, le magma jaillissait des brèches comme le sang d'une plaie ouverte. Avec une incroyable célérité, elle esquiva la lave tout en évitant les flammes, puis plongea au cœur de la fumée en faisant tournoyer sa lance. Une gigantesque main griffue la saisit en plein vol et la projeta contre une hutte en proie aux flammes. Le capitaine fendit la fumée de sa lance, mais la bête n’émit qu’un ricanement moqueur à mesure qu'elle se dévoilait. Elle avait des ailes et des sabots fendus ; ses avant-bras étaient tordus à l'extrême, les os saillant des muscles. Mais cela était sans importance. Sa large gueule bestiale s'ouvrit en croix, d'une oreille à l'autre et du nez à la mâchoire, révélant une seconde rangée de crocs, encore dégoulinants de sang...elle y engloutit la tête du capitaine, mordit, lui brisant la nuque…"
Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 14:05

Grimoire des Plans 500px-Cavernous_Zone

Plan de la Mort

Ceci est la demeure de Régulos le Destructeur, patriarche de la Tempête Sanglante. Les protecteurs de Telara vainquirent Régulos lors de sa première tentative de dévorer le monde. Ils détruisirent son enveloppe charnelle et bannirent son esprit dans les plans. Sa soif de vengeance n’a fait que croître depuis lors, mais il ne peut communier avec ses fidèles tant qu’ils n'ont pas franchi le Voile qui protège Telara. Plus d’un Mage fut subjugué par le Dévoreur de mondes en voyageant entre les plans. Les fidèles de Régulos savent que leur quête de puissance pourrait détruire toute vie existante, mais ils conçoivent la mort comme un autre stade de l’existence, où les damnés les serviront pour l’éternité.


Les Failles de la Mort : la putréfaction se répand sur le monde

La mort a élu domicile dans plusieurs endroits de Telara : les cimetières dans les marais putrides, lieux abandonnés où le temps efface petit à petit les inscriptions sur la pierre ; ou les champs de bataille, où la boue a remplacé l'herbe et offre aux guerriers tombés au combat une dernière demeure. Soyez sur vos gardes, car les cieux eux-mêmes pourraient se déchirer et déverser un flot d'horreurs innommables comme autant d'asticots sortant d'un cadavre.

L'air stagne autour des Failles de la Mort, et l'odeur étouffante fait faner les plantes. Les hordes de morts-vivants sillonnent la poussière, festoyant sur les restes des aventuriers qu'ils ont massacrés en poussant des cris qui glacent le sang à plusieurs lieues à la ronde.

Les lieux en décomposition ont la faveur de ces êtres funestes, mais des Failles de la Mort peuvent apparaître partout sur Telara, souillant la neige immaculée ou les forêts luxuriantes. Chaque faille donne sur un plan de décomposition éternelle dans lequel même les Élus ne peuvent s'aventurer.

Le Plan de la Mort : le repos éternel

Le Plan de la Mort est un désert sans fin composé d'ossements blanchis et de poussière. Des tentacules sombres se tortillent à l'horizon tandis que des échardes d'obsidienne monumentales surgissent du sol et s'élancent pour déchirer les cieux gris et pourpre. Les rares nuages sont de pâles lambeaux qui offrent un arrière-plan saisissant lorsque la foudre donne soudain un relief morne au ciel et à la terre.

Des choses pourrissent sous les nappes d'huile noire, prêtes à entraîner toute proie s'approchant un peu trop près vers une mort sanglante ; et les momies attendent patiemment leur heure dans des tombes nées du sol comme autant de tumeurs.

La mort est la conclusion naturelle de la vie, mais rien dans le royaume de Regulos ne vient apporter le renouveau. Le Plan de la Mort dévore, érode la chair des os à vif et vole l'énergie des vivants. Ses habitants infligent une décomposition lente et douloureuse aux vivants avec des maladies virulentes ou infectent leur esprit avec la peur, les cauchemars ou la compulsion.


Le teint de la Mort : les morts et les damnés

Lorsqu'une Faille de la Mort s'ouvre, ses habitants s'éparpillent sur Telara pour semer la terreur et le désespoir au nom de Regulos. Un groupe d'envahisseurs, les Oubliés, sont des imitations des glorieux Élus ; des coquilles vides qui cherchent à raviver leur flamme éteinte en propageant la souffrance chez les vivants. Ils sont souvent accompagnés d'élémentaires d'ombre, les Umbrals, qui paralysent leurs victimes de terreur.

Le Plan de la Mort, par le biais des failles, peut communiquer entièrement avec Telara, libérant ainsi des autochtones monstrueux comme les momies et les vampires ou des énergies macabres qui ressuscitent les morts ou renvoient les âmes damnées sur Telara sous la forme de spectres.

Même les vivants sont contaminés par l'énergie sortant de ces horribles failles. La nuit venue, les mortels qui ont eu le malheur de provoquer les sorcières sont condamnés à errer sous la forme de bêtes affamées. Cloîtrés dans des laboratoires secrets, des savants fous assemblent des abominations à partir de morceaux de cadavres, composant avec la chair comme un musicien composerait sa symphonie macabre.


Le plan de la mort.

Extrait du journal de Maura Reinhard,

« Mon mari, mes deux fils et moi vivions au cœur du lieu où l'Ombre apparut. Nous essayâmes de fuir, mais la lande était dévastée de toutes parts. Les morts-vivants venus des failles nous épargnèrent en nous dévisageant avec des yeux vides, comme s'ils savaient. Comme s'ils savaient ce qui allait se passer. Bientôt, mes fils changèrent ; ils étaient si maigres et leur peau était si pâle qu'elle laissait transparaître leurs petits cœurs. Leur père les renia, mais je ne pus m'y résoudre. La nuit, ils me racontaient comment tout leur semblait étrange. Comme il leur semblait étrange que la poitrine de leur père montait et descendait lorsqu'il dormait alors que ce n'était pas le cas pour nous. Nous décidâmes de l'ouvrir pour découvrir pourquoi. Mes garçons et moi n'avons pas quitté les terres sombres, mais peu importe le nombre de gens que nous ouvrons, nous n'arrivons plus à nous rappeler comment respirer.»
Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 14:12

Grimoire des Plans 300px-Life-concept_01

Plan de la Vie

Un des six Plans connu, par lequel les failles arrivent sur Telara, et à partir duquel le dieu dragon Vertécaille de la Tempête Sanglante arrive, avec ses sbires les fées.

Les Failles de la Vie : une propagation sans merci


Lors de vos pérégrinations au sein de Telara, votre route pourrait croiser au cœur de terres dévastées une inconcevable oasis, regorgeant d’abondance. Des plantes exotiques s’entremêlent et grandissent conjointement, portants de lourds fruits gorgés de jus. Des espèces inconnues de créatures prolifèrent, affichant des tons de fourrure et de plumage aux nuances hypnotiques et surréalistes.

Détournez-vous d’un tel lieu, ou vos sens s’en retrouveront submergés, intoxiqués, par les goûts et les couleurs, vos repères s’évanouiront rapidement… Sans même que vous l’ayez remarqué la canopée deviendra si épaisse que la nuit tombera en quelques instants, bannissant le soleil. Des légions grouillantes d’insectes vous engloutiront, vous attirant inexorablement vers le centre de l’invasion.

Là, se tient la Faille de la Vie. Lianes et racines s’étirent, étendant l’influence de la Faille comme des doigts furetant à la recherche d’une proie. Alors, l’une des ces lianes vous remarquera… et fondra sur vos entrailles avec la célérité d’une vipère, s’y plantant telle une lance venimeuse.

Le plan de la vie ne comporte ni ciel, ni sol. Tous deux ont depuis longtemps disparu sous la masse de plantes aussi exotiques que terrifiantes qui peuplent ce plan. Les Racines s’entrechoquent comme des armées ennemies, s’entremêlant et se déchirant, tandis que les lianes s’entremêlent, déployant leurs épines pour mieux se mutiler. La survie dans ce plan ne comprend pas de compromis ou de coexistence, il n’y a que la loi du plus fort.

C’est un lieu de beauté, mais qui ne connaît pas de trêve, l’éternité ici est un long cycle sanglant, incessant. Aussi aimant et cruel que peut l’être un enfant, une fée tourmentera le monde animal par ses tours et ses illusions, jusqu’à ce qu’elle se fasse happée par un raptor bondissant sur elle et qu’elle finisse dans sa gueule avide de sang. Les lianes progresseront alors autour du reptile, l’obligeant à fuir… jusqu’à ce qu’un troll des forêts l’attrape et lui broie l’épine dorsale contre un tronc d’arbre. Alors que le troll se repaît de sa chasse, l’arbre – en réalité la jambe d’un tréant – se déracine en s’élevant dans les airs et retombe lourdement sur le troll, le broyant à son tour. Se déplaçant pour la première fois depuis des siècles, le tréant cherche alors un nouvel emplacement pour s’enraciner, jusqu’à ce qu’il succombe lui aussi au poison d’une plante couleurs de l’astre solaire.

Ennemis : griffes et crocs sanglants


Survivre : voila l’obsession qui obnubile l’esprit des autochtones des Plaines de la Vie, ils sont obsédés par l’idée de supplanter les autres espèces, comme un amphibien dévorant et tuant tous les intrus, la plupart du temps dans cet ordre…

La plupart des créatures les plus dangereuses de Telara sont des envahisseurs originaires de ce plan. De lugubres loups déciment le cheptel local, et des sangliers aux défenses tranchantes comme des rasoirs viennent à bout de leurs prédateurs naturels sans le moindre effort. Le Plan de la Vie peut transformer le monde animal et la flore en abomination, tels les amalgames. Des têtes distordues et bulbeuses rattachées à des bras suppurants, sans autre corps qu’une masse informe de feuillage.

Les êtres issus du Plan de la Vie ont développé de nombreuses habilités dans leur éternelle lutte pour la survie. Des satyres frénétiques pillant un village pourrait faire émerger du sol des racines épineuses afin d’immobiliser et d’empoisonner leurs victimes. Tandis que des hommes-boucs recouvrent de leurs blessures en faisant repousser leurs membres comme les arbres recouvrent leur feuillage.



Au cœur humide de la jungle, nous avons trouvé un mur, seule ruine intacte d’une cité Eth. Quelqu’un, ou quelque chose, a gravé ce message dans la pierre, les glyphes sont très irréguliers :

« Que cette pierre rappelle à toutes les proies que le prédateur vous trouvera, aussi nombreux puissiez-vous être. Vertécaille le grand a foulé le sol de cette cité, les plantes dévorantes ont émergé de ses pas, repoussant le désert. Les misérables rats de la cité ont cherché à fuir en vain ses yeux brûlants et le douceâtre venin de son souffle, implorant sa pitié en murmurant son nom dans leur dernier souffle. Il jeta à bas les tours et fendit les rues, rugissant la suprématie de la nature parmi les colonnes effondrées. Vertécaille offrit cette jungle à Télara, afin qu’elle dévore et soit dévorée comme doit continuer le cycle. »
Revenir en haut Aller en bas
Aslamron
Adjudant Chef
Aslamron

Messages : 107
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitimeLun 19 Déc - 14:21

Grimoire des Plans Plane-of-earth

Le Plan de la Terre

Les Failles de la Terre : l'avalanche de l'au-delà

La terre tremble. Entre pluies de pierres et tempêtes de sable, un énorme pic rocheux pourfend les cieux. De cette nouvelle Faille de la Terre jaillit alors un torrent de minéraux, de stalagmites et de créatures monstrueuses.

Une Faille de la Terre est source de tentation pour les explorateurs, chaque nouvelle formation rocheuse regorgeant de pierres précieuses d'une pureté sans égal. Ces richesses ne sont qu'un leurre destiné à attirer les plus cupides dans les filets d’horribles créatures. Chaque aventurier ainsi condamné emplit Laethys de joie…

Le Plan de la Terre : la fureur de la roche

Le Plan de la Terre est un désert de sable multicolore que transpercent d’énormes pics de cristal et de roche. Des rivières de métal en fusion dévalent des sommets vertigineux, formant des continents d'acier sur un océan poussiéreux. L’horizon est parsemé de rochers soutenus par de très fins piliers de pierre qui défient les lois de la gravité et regorgent de gemmes.

Les créatures marquées par la Terre : des sujets inébranlables

Le pouvoir des créatures marquées par la Terre est sans limites. Résistantes à toute forme d'autorité, elles demeurent indomptables. Leurs boucliers sont solides, leurs armures faites de plates soudées, et la force de leur frappe en fait des adversaires redoutés de tous. Les créatures du Plan de la Terre, des gnars embusqués aux hordes de fourmis géantes, sans compter les basilics et leur poison corrosif dégoulinant de leurs crocs acérés, sont l'incarnation même de cette férocité.

Les Mineriens, asservis, élargissent les mines des Troglodytes. Les cousins de ces derniers, des Trolls bulbeux, sont aussi obtus et massifs que les montagnes qu'ils habitent. Quant aux sbires de Laethys, ce ne sont qu'ogres aux dents acérées, puissants Cyclopes et golems de boue, de métal rouillé et de diamant.

Et puis, il y a les Titans qui jadis régnaient sur un empire du Plan de la Terre. Les mortels semblent insignifiants face à ces géants qui sont, certes, peu violents, mais sont loin d'être stupides. Rusés, froids et dotés d'une puissance incommensurable, ils sont ce que la Terre a de plus redoutable et ne tarderont pas à rebâtir un empire.

Le Dragon de la Terre, Reine de l'Avarice

Les écailles du Dragon d’Or ondulent tel le métal en fusion, sous son regard de diamants. Elle ne s'accordera de répit qu'après avoir fait sienne toute richesse. Laethys festoiera sur un tas de pauvres hères affamés. Vénérée de tous, elle se gardera bien de récompenser ses fidèles.

Laethys ne laisserait jamais Regulos détruire le monde. En effet, comment posséder ce qui n’existe plus ? Elle abhorre Crucia qui, au lieu de répandre une luxure destructrice, inspire une froide dévotion. Elle s’associe à tous ceux qui lui offrent suffisamment de richesses dans le seul but de les dépouiller et de les voir ramper à ses pieds.

Laethys manipule ses disciples à sa guise par caprice ou inconstance. Combien de marchands gras et fortunés sont devenus mendiants pour lui avoir refusé l'offrande exigée : de beaux jeunes gens aux yeux remplacés par des rubis.

Le culte de Laethys : la Gueule d'Or

On raconte qu’un oligarque de la Gueule d’Or versait de l’or en fusion dans la gorge des adorateurs qui osaient prononcer le mot assez. Jamais, disait-il les cadavres à ses pieds, pas même maintenant. Telle est le dogme de la Gueule d’Or : une soif de richesses, pour l'amour démesuré de la possession.

Il n’est pas rare de voir un marchand érudit mener une vie de faste sans comprendre qu’il est semblable au mendiant affamé, puisqu’il désire toujours plus d’opulence. La Gueule d’Or prend un malin plaisir à manipuler les richesses des nations, avant de les absorber dans leur infini trésor. Ils servent Laethys dans l’espoir de se partager l'héritage et d'obtenir la plus grosse part du butin.


Pour le meilleur et pour l'empire

"Dans l’ancien royaume des Nains de Brocheforge, vivait autrefois un bijoutier nommé Igor Burburov. Sa femme veillant jour et nuit au chevet de leur fils malade, toute la fortune d'Igor revenait aux médecins, les Elfes soigneurs des bois, ou en rares potions en provenance des confins de Telara. Pourtant le garçon toussait sans relâche et Igor sombra bientôt dans la pauvreté.

Un jour, Igor Burburov dit à sa femme : « Si seulement il pouvait tousser quelque chose d'utile, pour changer. Des diamants par exemple ! »

Et c'est ce qui arriva. Il toussa des diamants d'une rare beauté. Igor Burburov les faisait rouler entre ses doigts en riant, ne s'apercevant pas que sa femme tombait à son tour malade, tout comme l'ensemble du voisinage. Igor Burburov ne remarqua rien, jusqu'à ce que ces derniers toussent assez de diamants pour recouvrir Brocheforge.

Le royaume des Nains de Brocheforge a disparu, remplacé par un trou béant qui regorge de diamants et où trône le pauvre Igor Burburov, riant toujours".

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Grimoire des Plans Empty
MessageSujet: Re: Grimoire des Plans   Grimoire des Plans Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Grimoire des Plans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les plans de Julius de WAAL
» qui veut un beau lot de contrefaçons, sur ebay.fr ??
» Frégate Aconit (F713)
» 1531 - Girolamo Bellarmato
» [info] Comment à coup sûr lire l'échelle d'un plan ou d'une carte sans se tromper et bluffer ses proches ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Histoire et Généalogie Télarienne (Lore)-
Sauter vers: