AccueilPortailMembresGroupesRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» Demande de recrutement Toutoux
Dim 17 Juin - 22:49 par Navia

» Patchnotes!
Mer 6 Juin - 18:33 par Louvinette

» (TD NM 3/4) Deux pour le prix d'un!
Jeu 31 Mai - 23:59 par Moystia

» Sept années draconiques!
Mer 16 Mai - 17:40 par Mordrahan

» Simple curiosité
Jeu 10 Mai - 14:03 par Atys

» Petites news et changements à venir..
Ven 4 Mai - 9:54 par Moystia

» La tour de l'Air
Dim 29 Avr - 18:57 par Moystia

» Le port de Vérivage
Lun 23 Avr - 19:26 par lidocaïne

» guilde l'ordre draconique [refusé]
Lun 23 Avr - 8:11 par Marielea

» Candidature Nafiros [accepté]
Sam 21 Avr - 11:16 par Moystia

» Quelle est ma voie?
Jeu 19 Avr - 22:24 par Drogwin

» Candidature Hirashin
Jeu 19 Avr - 13:07 par Hirashin

» Concours de déguisements - Carnaval
Mer 18 Avr - 20:59 par Navia

» Architectes en folie !
Dim 15 Avr - 2:34 par Armïnde

» Petite introduction d'Andavaanan [accepté]
Sam 14 Avr - 19:02 par Moystia

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois
Toutoux
 
Moystia
 
Louvinette
 
Elodril
 
Navia
 

Partagez | 
 

 HK 6/11 : La fin d'un règne...

Aller en bas 
AuteurMessage
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2381
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 0:17

Ce soir, motivés comme jamais nous sommes retourné dans notre chère forteresse de Glasmarteau dans l'idée d'en finir avec le duo royal déchu!
Après avoir passé sa muselière au roquet de garde qui tentais de nous barrer le chemin nous sommes descendu directement dans la salle du trône bien décidé à en découdre!

Les combats furent longs, parfois douloureux et alors que la soirée était très avancée et que la motivation commençais à tomber nous sommes reparti plus soudés que jamais.
Frappant, interrompant, se déplaçant avec brio nous avons combattu avec une rare concentration.

Et nous avons vaincu! Un grand bravo à tous, tout particulièrement à Lhounya et Aelnarion pour nous avoir rejoint notre groupe de fier combattants!



Adieu roi Molinar et prince Dollin, votre âme est libérée et votre règne de déchéance achevé, nous vous vengerons!

Haut les coeurs et hauts les armes! nous repartirons pour affronter Estrode et une fois de plus l'ordre vaincra!

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
asdiliam
Sergent-Chef
avatar

Messages : 57
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation:

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 0:21

Grand bravo nobles compagnons
Revenir en haut Aller en bas
Aelnarion
Sergent-Chef
avatar

Messages : 56
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Guerrier(re)

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 2:21

Voici un petit récit de cet exploit, qui constitue aussi mon premier raid en compagnie de l'Ordre Draconique. Il est très succint, et rapide. Et de plus, je ne me suis pas relu, donc par avance, pitié, pardonnez à mes yeux fatigués les horribles fautes que j'ai certainement laissé trainé. Dame Tamarane se chargera surement du fouet pour me motiver à les corriger dès demain. Sur ce, je laisse la place au récit de ces exploits, et au pletit clein d'oeil à notre générale, grande héroïne malgré elle de cette victoire magnifique.

---

La soirée touchait à sa fin, lorsque le groupe d'individus sortit de la taverne, avec force bruits. Les passants tournaient la tête, conscient de la présence d'un trouble habituel, mais ne semblaient pas s'en offusquer plus que cela, attendu qu'ils avaient l'habitude des personnes originaires de ce genre d'événements. Encore un groupe d'élus partant en chasse d'honneurs et de trophés, devaient-ils penser.
Cette soirée était particulière pour ces fiers et ardents défenseurs de Telara. La mort qui les avait arrachés, il y avait déjà longtemps, à une vie ordinaire, leur avait déjà donné bien des fois l'occasion d'accomplir des exploits qui les avait propulsés au firmament de la célbrité. Et même si nombre d'entres eux savaient garder tête froide, il était toléré par tous que ces vaillants et courageux aventuriers fassent preuve d'exhubérence. Cependant, l'Ordre Draconique avait pris la décision, en cette chaude soirée d'été, de céder enfin aux demandes répétées de Vherkin, et d'aller enfin rendre visite au Roi maudit de Gladmarteau, ainsi qu'au Prince.

Le voyage vers cette destination lointaine fut heureusement raccourci par le réseau de Porticulum, et l'Ordre put rapidement se rendre à l'entrée de la Forteresse. Ce ne fut évidemment pas les quelques golems qui tentèrent veinement de conserver l'entrée intacte du domaine qui posèrent le moindre problème. Tout au plus furent-il une gène plus que mineure, en ce sens qu'il fallut perdre quelques secondes au Consul à indiquer à quel emplacement il désirait que Dame Moystia fasse arriver un déluge pyrotechnique avec son collège de mages.
Ce petit désagrément définitivement réglé, le noble mais non moins nain Vherkin put sortir de son sac les antiques clés runiques de la cité de Glasmarteau. S'approchant des fabuleuses portes, il laissa sa main s'égarer sur la surface, semblant perdu dans ses pensées. Puis, il positionna les trois objets à des endroits spécifiques, et attendit. Au début, rien ne sembla se passer, laissant un léger gout de surprise, puis d'inquiétude. Alors que les aventuriers commençaient à se regarder entre eux, le consul tapa de son épée sur le sol, afin de ramener le calme dans ses troupes. En effet, une fine trace de lumière semblait descendre au milieu des deux battants, et ceux-ci, après quelques instants, commencèrent à s'ouvrir.

La lumière qui sortait du batiment était terriblement forte, et provenait d'un ensemble de lampes, accrochées aux murs, fournissant ainsi une grande quantité de lumière. La Garde Runique, qui avait été prévenue au moment de l'arrivée de l'Ordre Draconique, commenàa immédiatement à installer le bivouac près de l'entrée. L'Ordre installa lui même son campement, et le Consul s'écarta un instant, en compagnie de la Générale et non moins Dame Moystia, ainsi que de Dame Lylouh, afin de mettre en place le plan d'action qui allait suivre. Les autres membres vacaient à leurs occupations, et se préparaient mentallement et physiquement à ce qui allait suivre.
Le plan qui fut présenté par la générale fut simple, mais c'était cette simplicité qui devait assurer l'efficacité de celui-ci. La cité de Glasmarteau était bien défendue, et une action rapide et décisive était envisagée, afin de prendre de vitesse les défenseurs.

Une petite heure plus tard, le consul hurla le cri de guerre de l'ordre, après une harangue courte, mais efficace, comme il savait si bien les faire, et le groupe s'élença. Les quelques golems qui défendaient l'entrée furent balayés rapidement, et ce fut bientôt l'arrivée dans une grande salle, sombre, gigantesque, d'où se dégageait une odeur au mieux fétide, au pire ... puantesque et charognesque !!

- Murdantix !!!

La voix de Vherkin s'était élevé claire en ces lieux. Le hurlement de mort qui lui revint fut la seule réponse que le groupe pouvait s'attendre à recevoir. Ce qui sauva le groupe était le fait que le consul gardait toujours l'oeil acéré, et l'esprit froid et analytique. Il se retrouva donc en position idéale pour intercepter la charge de l'énorme molosse quand celui-ci fit son apparition juste après son hurlement.
Mais le groupe lui aussi était habitué aux combats, et chacun savait ce qu'il avait à faire. Rapidement, les autres combattants se retrouvèrent aux cotés du consul, l'arme au clair, tandis que les mages faisaient pleuvoir les énergies de toutes natures sur le molosse. Pourtant, celui-ci encaissait sans broncher, cherchant simplement à attraper dans son énorme gueule un consul au prise avec un adversaire manifesement plus gros que lui, et de beaucoup !!

Cependant, alors que le combat prenait de l'ampleur, des blessures apparaissaient sur les flancs du monstre, et celui-ci commençait à faiblir. C'est alors qu'une meute de farfadets déferla de nulle-part. Il en venait de partout, et leur quantité était véritablement effrayante. Un instant, la belle mécanique sembla se gripper. Une épaulette de l'armure du consul tomba à terre, et la légate, Dame Leyriah ne dut même sa survie qu'à ses réflexes hors du commun. Tous n'eurent cependant pas cette chance, et deux membres de l'Ordre d'écroulèrent au sol, victime d'une grave blessure.
Devant cette nouvelle difficulté, Dame Moystia et son collège redoublèrent d'efforts, et bientôt, la chair même de l'horrible monstre se détachait par lambeaux fumants et carbosisés. La colère de voir leurs camarades en armure tomber les uns après les autres finit par avoir raison de la résistance de ce molosse venu d'un autre âge, et il finit par baisser la tête. C'était le moment que tous attendaient. Sur un signe de Dame Lylouh, Sieur Maestrius s'élança sur le dos du monstre, et vint se planter sur sa tête. Un instant plus tard, ses deux dagues étaient plantées dans ses yeux, jusqu'à la garde. Le monstre voulut relever sa tête afin de se débarasser de l'intru, mais le consul attentait ce moment précis. Suivi de Sieur Kyel, et de Sieur Aelnarion, derniers de ses combattants à ses cotés, ils plongèrent leurs lames dans la gorge de l'animal, et trouvèrent enfin l'artère palpitante.

Quelques instants plus tard, et couvert du sang maudit de l'animal, ils purent enfin s'éloigner de celui-ci. Les farfadets avaient disparus, ou étaient morts, truffés des flèches de la Garde Runique qui avait enfin réussi à se débarasser d'un autre contingent qui l'avait attaqué de son propre coté. C'était l'heure des comptes. Sieur Maestrius était parti s'occuper de Dame Lhounya, qui avait tellement eu peur de le voir jouer ainsi les équilibristes qu'elle avait failli en défaillir. Quant aux soigneurs, ils s'occupaient des blessés, qui s'en sortaient plutôt bien en fait. Contrairement à ce qu'on avait pu penser, les blessures étaient toutes et sans exceptions totalement sans importances, et furent rapidement soignées.
Tous se regardèrent, et un cri de guerre fut lancé. Le consul leva haut son arme, qui se mit à briller d'une lumière intense. Derrière lui, tous firent de même, et bientôt, ce fut une forêt d'armes divers et variées qui se pointaient vers les sommets de la forteresse naine. Puis, le consul se tourna, pointa son arme vers le long couloir menant à la salle du trône, et après un instant d'hésitation, s'y dirigea d'un pas décidé.

... (à suivre) ...
Revenir en haut Aller en bas
Aelnarion
Sergent-Chef
avatar

Messages : 56
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Guerrier(re)

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 2:22

La descente de l'immense escalier se fit rapidement, malgré le fait que chacun était sur ses gardes. Le Roi et son Prince ne pouvaient pas ignorer que des étrangers avaient désormais pris pied dans son royaume. Pourtant, il ne se passait rien, rien du tout. La prudence était donc de mise.
L'arrivée dans la salle du trône se fit pourtant sans rencontrer aucune résistance.

En revanche, le bruit de métal tombant brutalement au sol fut un indicateur relativement douloureux du fait qu'ils étaient bel et bien attendu. Le fait qu'ils furent assaillis par une masse compacte de golems et de fantômes fut un au autre élément ramenant à la même conclusion. Mais l'Ordre tint bon, et bientôt, une masse compacte de métal broyé pouvait être écarté du passage. Le groupe d'aventuriers se tenaient d'un coté de la salle, et tout au fond, à l'opposé, deux formes sombres pouvaient être aperçues.
L'une des deux, la plus petite, était debout, sur le coté droit. Il devait s'agir dun prince. Il tenait un énorme baton dans la main, et semblait attendre une décision de l'autre personne. Celle-ci était assise dans son trône, et regardait les arrivants avec une certaine forme d'avidité.

- Regarde bien, mon fils, voilà donc ces fameux aventuriers qui ont massacré ton animal de compagnie.

- Père, je vous en prie, laissez moi régler cela. Ils doivent payer.

- Non, reste à mes cotés.

Alors qu'il finissait de répondre à son fils, il releva la tête, et regarda droit vers le Consul, semblant le reconnaître immédiatement comme celui qui dirigeait ce groupe.

- Voyez-vous, mes amis, comme mon échange avec mon fils semble vous le faire comprendre, vous venez de massacrer son animal de compagnie, un pauvre chien sans défenses.

Le consul sembla hésiter, mais le Sieur Chevalier Kyel, à ses cotés, ne put s'empêcher d'éclater de rires. En effet, l'incongruité consistant à assimiler Murdantix à un simple animal de compagnie relevait franchement d'un cas clinique de folie furieuse. Cependant, le regard injecté de sang du Roi, conduisant à une conclusion de démense profonde, lui, ne laissait place à aucun amusement, et le noble combattant reprit rapidement ses esprits, et fit signe à son Consul qu'il était prêt, comme à son habitude.
En fait, chacun était plus que prêt à laver un affront qui n'avait que trop durer. Chacun était prêt à enfin aider Vherkin et son peuple à reprendre la cité qui était leur. Chacun était prêt à affronter une fois de plus son destin.
Semblant comprendre cela, le Roi se leva, et leva les mains vers le plafond. De nombreux éclairs apparurent, et il les lanca droit vers les aventuriers. Les mages incantèrent, protégés par les boucliers des soigneurs, et il ne se passa rien d'autres qu'une série de flashs lumineux qui s'éteignirent les uns après les autres.

Le Roi hocha la tête, puis un sourire torve apparût sur ses lèvres.

- Mon fils, ce soir, nous allons enfin nous amuser. Nos adversaires sont plus valeureux que les autres. Il est temps. Nous le ferons ensemble !!

Le Prince, n'attendant que cet ordre, s'élença immédiatement. Mais sa cible était Dame Moystia. En effet, comme Sieur Vherkin l'avait appris à ses congénères, ce rejeton détestait les mages, et Dame Moystia semblait donc une proie tout désignée à sa colère. Le Roi, pour sa part, se dirigea doucement vers le Consul, avant de fondre sur lui, arme à la main. Le ton était donné, et seule la mort arrêterait le combat titanesque qui s'engageait au plus profond de Glasmarteau.

La teneur de ce combat fut immédiatement prise par tous les aventuriers. Le Roi, fin arcaniste, incantait sans cesse de nombreuses zones de magie. Sieur Valir, et Dame Lhounya, surpris par ces attaques, finirent par ressentir les attaques magiques, et furent légèrement blessés. Mais comme cela n'altérait en rien leur capacités de combat, les soigneurs restèrent concentrés sur leurs boucliers de protection.
Petit à petit, les cercles disparurent, mais un autre danger fit son apparition. Une lumière se détacha d'une des colonnes de la salle, et une apparition s'avança. Un bruissement se fit entendre, et tous comprirent que le Revenant était en train d'incanter. De nombreux membres de l'Ordre se précipitèrent donc à sa rencontre, afin d'éliminer ce nouveau danger, avant qu'il ne prenne une ampleur bien plus grande encore.
Sous les ordre de Dame Lylouh, ils règlèrent rapidement ce problème, et chacun s'arrêta un instant. Le Roi et son Prince avaient eux aussi décidé de s'offrir une pause d'un instant, comme les combattants redoutables qu'ils étaient.

- J'espère que petit interlude vous a plu ?

Le Consul, loin d'être un naïf combattant, ne tomba pas dans le piège de commencer une discussion avec son ennemi, et resta très attentif à ses réactions. Qui ne se firent pas attendre, puisque le Roi lacha un angoissant cri d'effroi. Plusieurs durent se couvrir les oreilles, par réflexe. Mais ce furent les réflèxes de Dame Lido qui sauvèrent de nombreuses vie ce soir là. Le Prince avait en effet commencé à incanter un nouveau sortilège, droit sur Dame Moystia. La dague de cette valeureuse combattante partit, et vont se planter directement dans la main du Prince, qui se trouva ainsi interrompu. Ivre de colère, ce dernier lui lança en réplique une Eplosion Fourchue, et Dame Lydo se retrouva catapultée contre une colonne, et presque assomée sur le coup. Mais quelques instants plus tard, elle arrivait à se redresser, et la paume bienveillante de Sieur Tyberius l'aida à chasser la douleur.

Le combat reprit, et une sorte de routine vint se mettre de la partie. Il était évident que le Roi et le Prince étaient bien protégés derrière toutes leurs défenses physiques et magiques. Et même les immenses valeurs martiales de l'Ordre et de ses membres semblaient peiner grandement à produire le moindre effort. Pire, régulièrement, le Roi arrivait à quémander l'aide d'un nouveau Revenant Chimérique, qu'il fallait tuer le plus vite possible.
Il était évident qu'à ce rythme, un accident allait arriver, et que l'Ordre allait devoir réagir, sous peine de vivre ici son dernier combat.

C'est alors que le Prince se recula brutalement, et qu'un bouclier de lames vint l'entourer. Et avec une certaine appréhension, Dame Moystia vit celui-ci commencer à incanter une nouvelle fois un nouveau type de sortilège. Cependant, cette fois-ci, elle le connaissait. Il s'agissait d'un sortilège très ancien, et d'une puissance incommensurable. Et elle savait, avec une certaine forme de peur grandissante, que quelque soit la force des boucliers de ses soigneurs, elle ne pourrait pas encaisser la puissance de cette attaque.
Une fois de plus, cependant, l'aide des fiers et agiles combattants de l'ombre lui permit de survivre, et la distraction qu'ils apportèrent lui permit de lancer un contre sort.
Une nouvelle fois mis en échec, le Prince se vengea sur un nouveau membre de son entourage, qui eut malheureusement moins de chances : Dame Lhounya se retrouva propulsée contre les murs extérieurs de la salle, et cette fois-ci, y resta sonnée. Elle était vivante, mais il faudrait attendre la fin du combat pour lui porter assistance.

De son coté, le Consul avait fort à faire. Le Roi déclenchait de nombreuses attaques qui dévastait tout sur son passage. Mais il gardait un oeil sur son fils. Personne ne semblait comprendre ce besoin de l'avoir toujours à l'oeil. L'explication vint juste après que le Prince ait échoué à déclencher son attaque pour la quatrièmen fois.

- Mais Fils, tu es vraiment trop faible !! Regarde moi, jeune imbécile !!

A la surprise de tous, le Roi se mis à son tour à incanter le même sortilège. Cependant, et de façon ironique, ce fut justement la faille, l'élément nouveau qu'attendait le Consul pour agir. Se précipitant à sa rencontre, il lui donna un énorme coup de son épée sur le coté du bras, et ouvrant, pour la première fois du combat, une énorme blessure à l'épaule droite. Surpris, le Roi se recula. Mais le Prince, qui devait lui aussi être attentif à ce que faisait son pèpre, déclencha une Réaction runique, qui les protégea tous deux un instant.

Le consul tourna la tête alors un instant en direction de Dame Moystia, et hurla :

- Faites ce que vous voudrez, mais éliminez le Prince. Il est la clé de ce duo. Agissez !!

Le ton était ferme, celui d'un commandant sachant donner des ordres à ses officiers, mais sans animosité. Et Dame Moystia, qui avait elle aussi comprit le danger, s'organisa en conséquence. Alors qu'ils commençaient à fatiguer grandement, les mages de l'Ordre firent appel à toute leur puissance arcanique, et dirigèrent sur le Prince tout ce qui leur restait de puissance.
De son coté, le consul avait rassemblé son dernier carré autour de lui. Déjà, Sieur Aelnarion était gravement blessé, et ne pouvait plus participer au combat. Et le nombre des aventuriers dans ce cas là commençait à attendre une proportion dangeureuse. Les soigneurs fatiguaient ouvertement, et les boucliers commençaient à miroiter, signe qu'ils ne tiendraient plus très longtemps.

Et c'est alors que l'accident arriva. Etait-ce la fatigue, le manque d'attention, ou la quantité d'énergie qui entourait le Prince, nul ne le saurait jamais exactement, mais ce dernier finit par reussir à incanter un achèvement de vie. Avec un sourire sinistre, il leva la main vers Dame Mystia, qui comprit le danger. En toute autre circonstance, elle aurait pu l'éviter. Mais la fatigue, et la présence de détritus au sol firent qu'elle trébucha, et l'énergie l'atteint en pleine poitrine.
Une étrange lumière l'entoura, très sombre, et elle perdit la notion de ce qui l'entourait. Ses mains tremblaient, et elle sentit ses forces l'abandonner. Puis elle chuta, et sombra dans une inconscience douloureuse, sa tête venant heurter le sol.

La stupeur envahissait le collège des mages, mais Dame Lylouh, qui était à ses cotés remarqua que le Prince ne faisait rien d'autre. et pour cause : une dague était fichée dans son cou. Quelqu'un avait réussi à lui envoyer cette arme, et il était gravement blessé. Hurlant le Cri de l'Ordre, elle fonça vers sa proie, rapidement suivie par tout ceux qui étaient avec elle. Le combat fut intense, mais bref, et pour la première fois de la nuit, l'Ordre fut victorieux. Lourdement, le Prince tomba, avant de se désintégrer dans une débauche d'énergie magique corrompue. Celle-là même qu'il avait tenté d'utiliser contre Dame Moystia avec succès.
Le Roi eut un sursaut de surprise à la chute de son fils. Ce fut là sa dernière erreur. Sieur Kyel, et le Consul, Sieur Astagar, se jetèrent sur lui, et purent lui planter leurs armes en plein coeur. Un court hoquet de surprise sortit de ses lèvres :

- Comme cela est original ...

Puis lui aussi s'écroula au sol, sans aucun autre mot. Un silence de mort s'installa dans la salle, alors que la poussière du combat retombait doucemenet. Chacun se relevait, plus ou moins difficilement. Seule Dame Moystia restait allongée au sol, ses robes brulées en plusieurs endroits. Sieur Tybérius fut le premier auprès d'elle, suivi par les autres soigneurs. Elle respirait encore, mais très faiblement.
Faisant bloc autour d'elle, ils récitèrent leurs prières de guérison, puisant dans ce qui restait de leurs ultimes forces. Une douce lumière ambrée vint entourer la valeureuse mage, et progressivement, les blessures disparurent. Puis son souffle se fit plus calme, et plus régulier. Chacun comprit que les soigneurs de l'Ordre Draconiques pourraient ajouter un nouvel exploit à leur palmarès, celui d'avoir arracher la jeune Mage de l'Ordre aux griffes de la mort.

C'est alors que Sieur Kyel et Sieur Suprémokans, en vieux routard, ressortirent de l'arrière du trône détruit, avec un énorme coffre. Leur air satisfait en disait long sur ce qu'ils avaient trouvé. Certainement le trésor de ce vieux fou de Roi, que l'Ordre pourrait désormais se partager.

- Il faut que ... la répartition ... soit juste !!

Cette voix qui s'élevait, et brisait le lourd silence qui s'était installé, était celle de Dame Moystia. Cela fut pour tous un énorme soulagement, de savoir que leur Générale était de nouveau parmi eux. De fait, la répartition du butin, sous l'oeil attentif du Consul, se fit sans aucun incident, et bientôt, la Garde Runique, qui avait du subir de son coté un assaut en règle d'une myriade de Golem, assaut destiné à isoler les aventuriers, et les mener à leur propre destin, put amener nourritures et boissons, pour fêter l'événement. Glasmarteau était désormais libéré de son Tyran, une grande victoire pour le peuple nain !!

Sieur Aelnarion observait la scène de l'arrière, caressant affectueusement le front de son animal de compagnie. Arcanatha était assise, tranquillement, et donnait de temps en temps un petit coup de tête à son maître. Aelnarion remarqua soudainement une étrange odeur. Tournant la tête, il ne put s'empêcher de se poser la question à haute voix :

- Mais comment cela se fait-il que, dans ces lieux marqués par la corruption, une odeur si douce de framboise-pivoine se fasse sentir ....
Revenir en haut Aller en bas
Lylouh
Maréchal
avatar

Messages : 547
Remerciements : 27

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 2:23

*Lylouh se débarbouille le visage, le combat avait été très dur... Elle prend l'escalier en disant "au revoir" tout doucement à ceux qui fêtent la victoire dans l'antre... Elle entre dans sa chambre et remarque son mari encore habiller un peu saoul affalé dans le lit... Elle lui enlève doucement les chaussures, les gants et ses épaulières... Elle le regarde avec beaucoup de tendresse et le couvre. Elle s'installe auprès de lui.. Et prononce ces mots tout bas*
- heureusement que je vous ai mon amour... Vous êtes ma motivation à être meilleur... Nous veillons l'un sur l'autre. Je vous aime..
*Valir se retourne vers elle endormi et pose sa tête sur son ventre... Elle souffle la bougie et s'endors paisiblement*

Hrp: Bravo à tous... À dimanche j'ai hâte de détruire estrode!

Édit: un grand bravo Aelnarion ! Ça m'as beaucoup plu !


Dernière édition par Lylouh le Ven 7 Sep - 3:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elodril
Consul de la garde
avatar

Messages : 585
Remerciements : 28

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 2:50

*Assise au bureau consulaire, Elodril lit le récit, visiblement concentrée...* *Parvenue au bout du long feuillet, elle le retourna... Et surprise, le retourna à nouveau, reprenant la lecture de celui ci du début, fronçant les sourcils*

*Sa lecture terminée, elle déposa le feuillet sur le bureau, Elle observa quelques instant le long récit, un petit sourire naissant au coin des lèvres...*

La jeune clerc marmonna... "L'histoire écrite est parfois différente de la réalité... Mais c'est ainsi que naissent les légendes... L'Histoire ne retient... Que les Héros...". Un large sourire se dessina finalement sur son visage : "Quel combat ce fut... Quel acharnement et quel motivation animaient nos compagnons ce soir en ce lieu..."

*Elodril se redressa lentement et souffla la flamme de la bougie, unique source de lumière de l'endroit, en couvrant la bougie de sa main gantée...*

*Dans le noir absolu, la jeune clerc resta assise, les yeux fermés, revivant en pensées ces longs combats, semblant ressentir le souffle brulant de Murdantix à nouveau... Ses doigts bougeant parfois de manière infime, comme quand elle incantait quelques soins...*

*Peu à peu, elle s'endormit, sur le fauteuil... un sourire aux lèvres...*

Elodril, Clerc de Mariel Taun

[HRP] Un grand merci pour votre très joli récit, et ce compte rendu de notre soirée [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Tamarane
Maréchal
avatar

Messages : 543
Remerciements : 13
Humeur : toujours de bonne humeur, non mais !

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Loyal Bon (Croisé)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 11:34

Après avoir fêté leur victoire sur le Roi et le Prince, Tam regagna Sanctum. Couvertes de bleus et de plaies, elle ne s'arrêta pas pour autant dans la Capitale et se dirigea directement au Porticulum afin de regagner les terres d'ombrelune. Là-bas, elle avait trouvé un endroit verdoyant comme elle les aime, avec une très belle vue sur la mer ... Après quelques heures passées sur sa fidèle Val (pour Valméra ^^) Tam retrouva son campement. Elle s'écrasa lourdement sur son sac de couchage et fut rapidement rejointe par Denver qui commença à lécher ses plaies. Il connaissait très bien sa maitresse et savait qu'elle aimait ces moments là, de complicités, de tendresse après un périlleux combat. Après les soins de Denver, Tam se mit sur le dos et regarda les étoiles. Ces combats, menés auprès de l'Ordre, lui rappelaient ceux qu'elle menait avec son époux et ses troupes. " Osvald ..." En murmurant son prénom, Tam soupira de nostalgie et se mit sur le côté en se souvenant des nuits passées dans les bras de son tendre époux, puis morphée vient lui tendre les bras afin qu'elle puisse enfin se reposer...

[HRP] Félicitations à tous les membres de l'Ordre pour ce magnifique combat. En quelques essais, ils sont tombés comme des mouches. Et excellent récit à vous Ael. J'ai adoré et j'espère que vous conterez tous nos exploits de la même façon *ronronne* [HRP]
Tam
Revenir en haut Aller en bas
Aphykit
Maréchal
avatar

Messages : 678
Remerciements : 37
Humeur : Nébuleuse

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   Ven 7 Sep - 13:50

Aphykit, en pleine campagne, deplie febrilement le message de l'ordre que lui a remis le coursier.

Ainsi, ils ont vaincu molinar et dollin...
- Coursier! reste ici un instant tu vas leur rapporter une reponse.

"Bravo a tous pour ce haut fait d'armes. Vous voir triompher aussi rapidement de ces 2 la me fait dire qu'une chose : Akylios peut trembler...
bien qu'eloigne de vous je reste parmi vous par la pensee. a bientot !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HK 6/11 : La fin d'un règne...   

Revenir en haut Aller en bas
 
HK 6/11 : La fin d'un règne...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Règne animal / The Animal Kingdom
» Une préfiguration du règne de Christ
» Présentation de aigle476
» Bilan d'une année de règne Fassi a l'ONE
» Marché des smartphones : Android règne et Windows Phone passe à l’offensive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les portes de la cité :: La Salle des Trophées-
Sauter vers: