AccueilPortailMembresGroupesRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» guilde l'ordre draconique [refusé]
Aujourd'hui à 8:11 par Marielea

» Sept années draconiques!
Hier à 14:40 par Moystia

» Candidature Nafiros [accepté]
Sam 21 Avr - 11:16 par Moystia

» Patchnotes!
Ven 20 Avr - 13:11 par Louvinette

» Quelle est ma voie?
Jeu 19 Avr - 22:24 par Drogwin

» Candidature Hirashin
Jeu 19 Avr - 13:07 par Hirashin

» Concours de déguisements - Carnaval
Mer 18 Avr - 20:59 par Navia

» Architectes en folie !
Dim 15 Avr - 2:34 par Armïnde

» Petite introduction d'Andavaanan [accepté]
Sam 14 Avr - 19:02 par Moystia

» Un nain à la porte... [accepté]
Jeu 12 Avr - 20:21 par Moystia

» (iRoTP 4/4] Re-cuit le cui-cui!
Mar 10 Avr - 23:58 par Mordrahan

» Petites news et changements à venir..
Mar 3 Avr - 22:09 par Elodril

» [TD NM 1/4] A Bas-ligosh!
Mar 3 Avr - 22:08 par Elodril

» Index des artisans de l'Ordre - Volume III
Jeu 22 Mar - 21:42 par Elysiane

» Candidature Elysiane (Accepté)
Lun 19 Mar - 11:54 par Elysiane

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois
Moystia
 
Louvinette
 
Elodril
 
Navia
 
Drogwin
 
Armïnde
 
Andavaanan
 
Hirashin
 
Atys
 
Marielea
 

Partagez | 
 

 [INAUG] Le Berceau de Yule

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2371
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 21:08

La lettre suivante est reçue par toutes les personnes ayant participé à l’expédition.

Chers amis,

Je pense que vous avez tous été tenu au fait de l'opération nocturne qui a frappé le complexe souterrain que nous avons put découvrir dimanche.

Il se trouve que la pierre de sources m'a été remise des mains même de ceux qui l'avait retiré et elle est maintenant conservée dans ma réserve. Il semblerait que le geste de la déceler ai été fait dans un but de protection de la cité, pour éviter une possible corruption planaire. L'action en elle même manquait de réflexion et de recul mais je ne me permettrais pas de juger d'une intention bonne bien que je réprouve fermement la manière. Je ne me suis pas privée d'en faire part au responsable.

Les blocs ont été fêlé lors de leurs extraction mais ne présentent hormis cela pas de dégradations externe et ont été conservés par les voleurs dans des bloc hermétiques permettant d'éviter toute corruption.

A l'heure ou je vous écris je n'ai pas encore fait la moindre analyse sur les fragments pour connaitre les possibilités de restauration du complexe, je préférais vous prévenir d'abord.

Vous êtes tous les bienvenu à ma station pour poursuivre ces recherches et décider de la marche à suivre pour réparer l'erreur commise.

N'hésitez pas à me consulter si vous avez la moindre question,

Bien à vous,

Moystia.

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 22:31

(réponse de Mordrahan)

Légate,
Je suis heureux de voir que vous avez été si efficace dans l'identification et l'arrestation des coupables.
Malheureusement, les premières observations semblent indiquer que les creusets sont brisés et remettre la pierre dedans ne suffira pas. Les dommages sont plus profonds, mais peut-être réparables.
J'ai envoyé un agent de terrain en enquête, mais puisque vous détenez les coupables nous allons pouvoir avancer plus vite.
Je vous serais reconnaissant de me dire où ils sont détenus car je souhaiterais les interroger.

Cordialement
Mordrahan.
Revenir en haut Aller en bas
Naisshaa
Officier draconique
avatar

Messages : 356
Remerciements : 7
Humeur : Champêtre

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 22:34

Rapport de l'espionne :

Les coordonnées conduisent l’espionne à l’Ile de braise au milieu de la jungle luxuriante, juste au sud des ruines de Nykantor. En arrivant sur place, elle croise un groupe de marchands escortés par deux hommes d’origine mathosienne, trop bien équipés pour n’être que de simples soldats. D’un coup d’œil, elle peut voir qu’ils possèdent un fusil de bonne facture, une cartouchière dont certaines balles sont différentes, deux surins, une flasque d’acier à la ceinture et portent une tenue de cuir lourde avec des renforts métallique pour couvrir les points vitaux et les épaules. Ces hommes ont sur le visage les traces laissés par la guerre, ce sont probablement des combattants expérimentés. Ils discutent entre eux dans leur langue natale mais sont capables de parler un elfique plus que correct lorsqu’ils répondent aux marchands. On dénote toutefois une légère tension, le groupe est sur ses gardes et est méfiant en voyant l’espionne approcher. La cargaison est inconnue, totalement empaquetée.

Vers l’est, on imagine sans mal la jungle à perte de vue et le chemin dangereux allant jusqu’à la cité voisine. En prenant la direction opposée, là d’où semblent venir les marchands, la Kelari finit par trouver une petite cité portuaire occupant une baie et la partie avale du cours d’eau local, cachée derrière d’épaisses murailles (Note HRP : Plage du fort Zarnost). Le blason de la ville représente un lys blanc sur un fond bleu-violet. Les échafaudages disposés çà et là laissent sous entende le développement récent de la cité. Le port fourmille d’activité et de loin on peut voir une dizaine de caisses dont certaines sont pleines de pierre de source. Huit hommes de races différentes équipés comme les deux mathosiens rencontrés précédemment gardent la marchandise. La tension dans la cité est palpable et la garde surveille l'étrangère. En discutant avec les habitants, vous apprennez diverses choses.

Les hommes bien équipés sont des chasseurs qui protègent les habitants des Seigneurs des plans et des éventuels bandits. Ils sont dirigés par la "Comtesse", Naisshaa Chantereynes et sa Lieutenant, une grande Bahmi du nom d'Adellaïde. Mais la Comtesse n'a pas été vue dans la cité depuis une semaine ; c'est donc Adellaïde qui tient les rênes pour le moment. La garde et les chasseurs sont sous tension car ils ont essuyé une attaque planaire de grande envergure récemment. Si les questions tournent sur ce que les chasseurs gardent, ils vous répondront que récemment le commerce de la pierre de source a explosé dans la cité, au même titre que les plantes médicinales et les tissus rares. C'est une aubaine qui ne fait pas l'unanimité.
Revenir en haut Aller en bas
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2371
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 22:37

(Réponse de Moystia)

Mordrahan,

Je serais heureuse d'organiser une rencontre entre les responsable de l'effraction et vous afin que vous puissiez les interroger et qu'ils puissent répondre de leurs actes.
Dites moi quand vous serez disponible et je les convoquerais,

Moystia.

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 22:41

(je respecte l'ordre des informations, donc la lettre à Moystia est partie avant que le rapport ne soit rendu, l'espionne reviendra comme elle l'a promis au petit matin).
Revenir en haut Aller en bas
Navia
Officier draconique
avatar

Messages : 442
Remerciements : 13
Humeur : Decalé

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 0:35

Depuis la soirée de l'expédition, Navïa a passé son temps à réfléchir aux images qu'elle a vu lors de leur voyage. Elle a impression d'être dans un état intermédiaire de conscience qui lui rappelle l'époque de son réveil...

Elle a essayé de trouver ces rêves dans tous ses cahiers, en vain. Certaines images ressemblent beaucoup à d'autres qu'elle y avait inscrit mais les détails n'y collent pas... Est-ce possible qu'elle retrouve des nouveaux souvenirs ? Comment auraient-ils pu passer inaperçus dans les séances de Cérébro et monter à la surface en contacte avec ces murs...

Et ce papillon...

La kelari finit de ranger négligemment quelques documents, prend avec elle un grand sac et part en direction de la citée pour retrouver la Légate et voir s'il y a quelque chose qu'elle peut faire pour aider.

Elle porte avec elle son marteau et la chaine qui pendait autour son cou, qui est maintenant attachée à sa main, et enveloppée par une lanière en cuir, qui isole le pendentif.

Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 9:44

(je propose une réunion rp des personnes qui veulent participer à la suite, avec deux objectifs:
-entendre les explications des responsables de l'attaque contre le complexe, et décider de leur sanction
-et surtout, organiser les réparations en formant des groupes de recherche focalisés sur la partie mémorielle ou la partie magitech-source du complexe.
Comme cela on pourra jumeler le rp "live" et le rp forum pour ceux qui n'ont pas le temps ou pas l'envie de jouer ces choses en live)
Revenir en haut Aller en bas
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2371
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 10:03

(Pour la partie "décider de leur sanctions" ça pourrait être intéressant de réutiliser le tribunal de la dimension de guilde. Élire 4 jurés dans des membres n'ayant pas pris part à l'action par exemple. Qu'une attaque et une défense se monte (avec des témoins etc...) et que l'attaque propose une peine que la défense propose aussi sa solution et que les jurés votent coupable ou non et la peine appliquée. Ça ferait participer pas mal de monde et donnerais une conclusion totalement RP.
Qu'en pensez vous?)

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 10:13

Atys


La fillette serre le louveteau contre sa poitrine et file dans la nuit. La lueur des torches des battues danse dans son dos. Les paysages glissent autour d’elle. On croirait que l’enfant est fixe et que le monde se déroule sous ses pas.

Elle court. L’animal, ivre de peur, fourrage ses vêtements et laboure ses mains et ses avant-bras. Elle ignore ses griffes et ses crocs. La douleur la réveille quand ses jambes ne la portent plus, et lui donne un second souffle.

Bientôt, les lueurs des torches ne sont plus qu’un souvenir. La révolte s’épuise et cède sa place à la peur. Le louveteau, à bout de force, quête un peu de chaleur contre son ventre.  Autour, tout est blanc. La neige conserve l’empreinte de ses pas et étouffe leurs bruits. Dans son dos, des gouttes de sang éparses jalonnent le chemin. Elle voudrait s’étendre sur le lit d’hiver et s’abandonner au sommeil.

Mais l’enfant n’est pas seule. Le louveteau qui a réveillé ses instincts doit vivre. Elle cherche un trou, une fosse, le creux d’une racine, où se garder du froid. Une veine bleue dans la nuit s’ouvre sous ses pas, alors que le manteau de neige cède.

Une vaste crevasse, à flanc de montagne, livre des lueurs irréelles. Amortie dans sa chute par la neige fraîche, l’enfant lève les yeux sur l’excavation. Des lumières d’aubes y sont captives, dans les parois gelées. On y voit à chacune une teinte différente, saisie sur le vif, comme si la glace voulait retenir les matins d’autrefois. La fillette se relève et s’enfonce dans les profondeurs, la main courant le long des murs.

Le bleu des pierres de source inonde le fond de la crevasse. A l’état liquide et terriblement froid, elle coule et irrigue une large veine de glace. Le lac souterrain, jouant avec les reflets, allume la voute de mille nuances, si bien qu’on ne croirait pas voir de frontière à la grotte.

L’enfant s’agenouille devant la source de vie. Elle dépose le louveteau endormi sur ses cuisses et plonge ses mains et ses avant-bras dans le magma bleu par réflexe. Elle ne les sent bientôt plus, mais pleure de soulagement à la douleur qui s’envole.

Lorsqu’elle les retire, la pierre de source a comblé les accrocs de sa peau. Si elle n’a pas refermé ses blessures, elle les a colmatées. Liées par le froid. Les cicatrices inégales sont lisses et bleues et courent jusqu’aux coudes. L’enfant se couche en boule autour du louveteau pour le protéger et s’endort.

*

Une cité en construction, floue et colorée, un peu au-dessus du niveau de la mer. Des tentes et des assemblages de fortune, en bois. Des hôpitaux de campagne. Un port vide. Il n’y flotte aucun étendard. L’enfant a grandi de quelques saisons, son loup aussi. Elle s’arrête aux portes de la ville meurtrie par la guerre. Ce qu’elle y voit l’ébranle. Son loup, vibrant à l’unisson, se fige dans son ombre. La petite regarde ses paumes.

- Frère, je vais leur offrir mes mains. Pour faire. Bâtir. Et lier.

*


Dernière édition par Kwali le Ven 2 Oct - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 11:57

(Personnellement, ça m'arrangerait qu'on règle ces histoires et les axes de recherches assez rapidement Very Happy
Qui fait quoi? J'ai une préférence pour des actions rp "en jeu" et non via forum, ça sera toujours plus vivant et enrichissant. Si vous êtes d'accord pour réserver la soirée rp de dimanche soir à cet effet, ça me va tout à fait.
J'en profite pour noter que tout le monde est invité à participer à cet évent scénarisé, en venant se raccrocher à l'histoire en cours de route même si vous n'avez pas fait parti de l'expédition initiale. Contactez-moi y'a toujours moyen de trouver quelque chose pour faire un lien et vous serez les bienvenus)
Revenir en haut Aller en bas
Eryzakka
Officier draconique
avatar

Messages : 452
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 13:26

J'aurai du mal à rejoindre le jeu pour quelques jours encore, mais en RP, Eryzakka passe un temps fou auprès des pierres silencieuses. Elle erre dans le labyrinthe en leur chantant des berceuse, les caresse du bout des doigts, leur raconte tout bas des pans entiers de son histoire...
On pourrait croire à une mère tentant de consoler et rassurer ses enfants. Si elle croise un membre de l'ordre, elle cessera de raconter son histoire et demandera à ne pas faire trop de bruit pour ne pas effrayer les pierres.
Elle ne s'absente que quelques instants pour retourner s'immerger dans le conduit d'eau lorsqu'elle se sent trop sèche, mais revient vite.
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 13:36

Moystia a écrit:
(Pour la partie "décider de leur sanctions" ça pourrait être intéressant de réutiliser le tribunal de la dimension de guilde. Élire 4 jurés dans des membres n'ayant pas pris part à l'action par exemple. Qu'une attaque et une défense se monte (avec des témoins etc...) et que l'attaque propose une peine que la défense propose aussi sa solution et que les jurés votent coupable ou non et la peine appliquée. Ça ferait participer pas mal de monde et donnerais une conclusion totalement RP.
Qu'en pensez vous?)

(Dans ce cas plutôt qu'un procès en grande pompe, je préfèrerais la formule qui a été utilisée la dernière fois, avec réunion de tous les membres dans notre salle -ou le tribunal si on préfère-, Elodril en meneur de séance -personne ne remettra je pense en cause l'objectivité de la consule-, les deux accusées dans le cercle pouvant exposer leur version et tous les membres pouvant poser des questions et servant en même temps de jurés. Cela donnerait plus de liberté d'expression je trouve. A discuter.)
Revenir en haut Aller en bas
Agonisse
Maréchal
avatar

Messages : 391
Remerciements : 5
Humeur : Bonne, mélancolique, froide, sombre.

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Loyal Mauvais (Dominateur)
Vocation: Mage

MessageSujet: A   Ven 2 Oct - 13:45

Lettre destinée à Moystia et à Mordrahan.

J'ai été mis au courant des récents évènements par ma soeur. Apparement, les souterrains de l'ordre attirent les regards de pilleurs ou je ne sais quoi.
En tant que nécromancien, je ne peu tolérer ce genres d'actes. Et en tant que membre de l'ordre, je me dois aussi de protéger la cité.
C'est pourquoi, je vous propose mon aide pour... disons, "surveiller" les sous terrains en cas d'une nouvelle intrusion.

Agonisse.

*Agonisse replie la lettre et la tend à un homme d'environ 1m80 ou 2m. Il lui décrit Mordrahan et Moystia*

Voilà, vas attendre à la cité, et quand tu les apercevras, tu leur remettra cette missive comprit ?
N'attaque personne, ne frappe personne, ne tente pas de parler, juste attends les. Je te rappelles que tu n'as pas le droit à l'erreur.
Maintenant, vas, et ne te retourne pas.

*Le géant commence donc sa marche vers la cité*


HRP:
Pour les décisions RP au sujet du "procé" des coupables, je suis pour, vous avez eu une bonne idée Moystia, je l'approuve.
Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1069
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 14:06

(Personnellement je préfère avoir le temps de reflechir et d'ecrire une action pouvant être complexe et plus ou moins longue sur la durée. Le forum ou, un peu comme on a fait pour la manufacture, le melange des deux -forum+chan guilde IG- me convient mieux. Mais je me plierai au format choisi.

Atys ne participe pas de toute façon à la remise en route du complexe, sauf si on vient la soliciter directement. Elle est trop occupée sur son projet.
Je prepare un petit event RP - qui lui sera parfait pour une sceance en jeu - j'espère juste qu'on ne me coupera pas l'herbe sous les pieds. Vu que je ne donne quasi pas d'infos, si celà arrivait ce ne serait que pure coincidence.

Pendant tout le reste de ses travaux, Atys laisse ses pensées vivre leur vie ... ses souvenirs, celui du mur, son but ...

*courage ... plus qu'une dimension à habiller et mon idée demarre :p Et je ferai une discussion séparée* )

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur
Revenir en haut Aller en bas
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2371
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 14:16

(Un procès avec la Consule en tant que juge et animé par tout les membres de l'ordre qui peuvent poser des questions/demander des explications est une bonne idée Mordrahan. C'est effectivement plus simple et plus rapide à organiser. Cela dit rien ne m’empêche de transformer le tribunal (qui sert jamais) en une sorte de salle de conférence pour l'occasion. Ça fera gagner des items et elle pourra être réutilisé dans d'autres cas (spectacles, récitals de poésie, conférences, etc..)

PS: Dans le principe dimanche ça me va, il faut voir avec Alhy si autre chose était prévu )

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
Arrianne
Officier draconique
avatar

Messages : 324
Remerciements : 4

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 15:23

(Bonjour à tous
Nous n'avons rien contre un procès mais pour des raisons de cohérence rp, Nai' et Arri ne bouge pas de leur maison sans raison valable (cf : Journal : Réflexion d'une eth). Engager un procès demande des arguments solide (un mandat) pour les forcé à quitter la maison et venir à la cité subir une humiliation public.
Si vous avez des arguments valable pour engager le procès (ou la réunion, ça dépend de la forme que vous choisirez). Nos deux seule exigences seront que Moystia et Elodril fasse partit intégrante du jury et que les sanctions soient validé par la Consule et la Légate. En attendant, nous répondrons de nos actes en toute cohérence avec nos personnages.
Pour les explications vous pouvez aussi chacun venir chez Arri et Nai (Dimension : "Arrianne&Naisshaa : le nid") La maison n'est pas fermé au public et elles seront ravi d'accueillir pour une discutions calme sur leurs motivations (car l'acte ne fût jamais vain, gratuit et vénal).
Nous restons aussi disponible en Mp forum ou en jeu *sourire*

Bien à vous.)
Revenir en haut Aller en bas
Shanor
Officier draconique
avatar

Messages : 240
Remerciements : 1
Humeur : Changeante

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 2 Oct - 16:12

(
1) Car elles sont convoquées par un de leur officier supérieur à qui elles ont avoués avoir commit l'acte dont on les accusent? (Surtout après que Naisshaa est réclamé la prérogative que les gens de moindre rang obéissent à ses ordres sans poser de question.)
2) Car se sont des officiers qui sont sensées être de toute façon présentes à leur poste dans la cité?
3) Car elles ont fait entrée des hommes armées, entrainés à tuer, sans en parler à personne, dans une cité dont elles sont sensés assurer la défense?

Je continue?
)
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 3 Oct - 7:41

(Bonjour de bonne heure

A la lumière des différentes discussions que j’ai eu hier soir et une nuit de sommeil de plus, je poste ce matin pour vous faire part de mon sentiment sur la situation rp actuelle. En aucun cas n’y voyez une intervention définitive ou arbitraire de ma part, seulement une proposition d’ouverture.

La confrontation rp (quelle que soit son format d’ailleurs), attendue ce dimanche ne doit pas se jouer, tout du moins pas maintenant. Il y a une nécessité de différer cette issue rp. Différer et non repousser à plus loin pour que l’eau coule sous les ponts et qu’on enterre cet incident. Pourquoi ? je m’explique.

- Actuellement, au vue de la semaine, les réactions « à chaud », ce dénouement mêlerait à mon sens rp et hrp. Un peu de temps peut permettre de faire la part des choses, et jouer ce tournant de l’histoire de façon apaisée.

- Cette confrontation ne donnera rien dans la situation actuelle qui soit profitable. Quelle que soient les vérités qui en ressortent, elle ne va mener qu’à de la division interne (sur des sujets sensibles, les rôles et attributions de chacun, la vision du rp guilde, etc… et ce n'est pas la place pour régler les zones d'ombre et ces sujets là). Elle pousse certains d’entre nous à des positions d’arbitrage qu’ils n’ont peut être pas envie de tenir (parce qu’on joue et qu’on n’est pas forcément là pour statuer de choses pesantes et impliquant des choix moraux).

- Parce qu’il y a des priorités, si on s’en tient au rp. La disparition de Shanor qui va engager des joueurs à sa suite, sans doute. La restauration du site qui occupe les érudits de la guilde et divers intervenants, d’éventuels mouvements prochains. La maladie d’Arrianne en rp. Tout cela passe avant une recherche effrénée de vérités et de coupables, sachant que la situation est visiblement sous contrôle, entre les mains de la Légate de l’ordre.

Donc, voilà ce que je propose. Sachant que rien n’a encore été annoncé « rp » parlant sur le fil du récit et qu’on en était encore à de la concertation.

- Admettre que Moystia, qui a mené son enquête, obtenu la pierre de source manquante,  est sans doute déjà parfaitement informée des événements – vu la lettre –,  et a la situation bien en main. Et qu’elle donnera tôt ou tard les répercussions de cette affaire, mais pas avant de savoir, par exemple, si le complexe est réellement réparable. On se relie sur son discernement et sa neutralité.

- Jouer s’il est vraiment nécessaire des scènes rp moins collectives, pour éclairer la situation. (Mordrahan qui vient demander des explications à Naisshaa suite au rapport de son espion, d’éventuels érudits qui veulent entendre des précisions de Moystia, etc…). Mais sortir du collectif ébranlé par cette histoire.

- Poursuivre les débuts d’histoire engagés.

J’espère que mes arguments étaient assez clairs au réveil. *baille*
Si besoin de débattre de tout ceci oralement, n’hésitez pas.)
Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1069
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 3 Oct - 10:01

(La nuit porte conseil ... la nuit blanche porte des cernes ... Very Happy

Si tout le monde est d'accord pour suivre l'idée de Kwali, ne desesperez pas, je peux vous proposer pour ce dimanche une petite suite de l'event de Kwali, suite ne concernant pas forcement l'affaire actuelle mais faisant intervenir tous les membres de l'Ordre qui le souhaiterait.

- Sur un plan RP, cette petite aventure peut être la cause indirecte du report à une date ultérieure de la "confrontation" -

J'attendrai demain dans l'apres midi pour initier la discusion sur un sujet séparé si tout le monde est d'accord)

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 3 Oct - 10:31

(Kwali, ta proposition me convient tout à fait)
(et Atys, je suis pour Smile. Il sera nettement plus sympathique de se lancer dans une nouvelle aventure que de se taper encore une fois un procès pénible, sans compter que je me souviens trop bien de la manière dont s'est déroulé le dernier.)
Revenir en haut Aller en bas
Elodril
Consul de la garde
avatar

Messages : 581
Remerciements : 28

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 3 Oct - 13:29

Bonjour à tous,
[HRP]

Je vais prendre à nouveau la parole sur ce thread car je pense que c'est nécessaire.

Kwali a préparé, patiemment, de longue haleine, un évènement, une aventure, une parenthèse dans le temps qu'elle vous propose de partager. A ce titre, ayant préparée tous les éléments elle est la narratrice naturelle de ce moment.

Sachant que des actions ont été menées qui impactent le déroulement de cet évènement et ont posées problèmes pour que l'on essaye d'en parler tous ensemble, et qu'il me semblait que nous avions convenu de trouver un moyen de revenir vers les fondamentaux de l'histoire préparée par Kwali, j'espère que nous pourrons y parvenir.

Sur ce point, je rejoins Kwali et Atys et tous les protagonistes qui sont d'avis et se démènent pour faire avancer l'histoire et l'aventure.

A ce titre aussi je ne peux que vous inviter à ne pas faire, de ce qui doit rester une péripétie de l'aventure générale, un élément central.
J'apprécierais, et je pense que ce serait faire honneur à tout le travail préparé par Kwali, que l'on ne détourne pas l'histoire qu'elle tente de vous faire partager et qu'elle fait évoluer selon vos actions, et donc que l'on passe pour l'heure sur la péripétie et que vous puissiez avancer dans l'histoire.
Kwali a une histoire à vous partager, ne vous focalisez pas sur un accident, tentez de passer au-delà.

Au-delà de cette aventure, je vous dirais aussi que j'aimerais que nous évitions à l'avenir les situations où des membres de l'Ordre se jugent les uns les autres. Nous sommes censés être une communauté. Nous pouvons avoir des différences, c'est heureux, voir des différents, c'est humain, mais je ne jouerais pas à nouveau un scénario tel que celui qui prenait place l'an dernier ou le Consul jugeait un membre de l'Ordre, un moment qui lui était imposé par un RP de mon souvenir. Ce scénario a déjà été joué et il y a d'autres aventures à découvrir. Je ne jouerais pas non plus un moment, que je n'ai pas connu, où un membre de l'Ordre meurt du fait d'un autre membre de l'Ordre ou pour des raisons extérieures.

Je ne conçois pas que l'on puisse mettre à ce point "en danger" son personnage, que cela remette en cause son existence dans l'Ordre.

Ceci est mon point de vue, et j'espère qu'il est partagé par tous.

Sur ce, je me tiens à disposition de tous, comme toujours, pour discuter si besoin était, de ce sujet, ou d'autres et je souhaite que l'aventure proposée par Kwali puisse reprendre dans les conditions qu'elle vous proposait plus haut.

[/HRP]

Merci à tous !

Elodril, Consule de l'Ordre Draconique

_________________
Elodril, Clerc de Mariel Taun
Consule de l'Ordre Draconique
Fabricante de runes, Tailleuse, Tanneuse

Labor Improdus, Omnia Vincit
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 7 Oct - 8:47

(Bonsoir, voici une poignée d'infos en vue d'une prochaine session de jeu un dimanche à venir)

Eryzakka: Au fil des heures, à force de se représenter les vieilles pierres comme la surface d'un lac, Eryzakka a presque l'impression de pouvoir y plonger. Si elle essaie, on va devoir jouer ce moment en jeu.

Les mages: En prenant en compte les relevés et les informations nouvelles fournies par le voyage d'Atys. Il est possible de parvenir à la conclusion suivante:

Le rocher au bord du monde est relié au complexe par un lien ambigu. Il apparaît comme une sorte de "zone tampon", parfaitement stable et isolante. Jouant un rôle de dérivation, entre le point d'origine et la destination finale, sa vocation semblerait de protéger les utilisateurs d'un transfert voué à l'échec ou dont l'instabilité menacerait l'intégrité du voyageur et/ou du complexe.
Lors du voyage de Kwali, il est probable que les fragments d'esprits attachés au petit royaume se soient retrouvés prisonniers dans cet espace hors du temps. Leur nature ne remplissant pas les conditions pour passer à travers la lanterne.

Eternitus: ça a vibré sous ses enjambées de bahmi, quand il a arpenté le dédale de la vieille Cité. Chacun de ses pas résonnait. Il a eu le sentiment de marcher sur un travail bien fait, porteur d'un ancien sentiment d'accomplissement. Il ne fait aucun doute à ses yeux que l'endroit a été bâti à la main et représente l'apogée du savoir d'une personne, son maître-oeuvre. Pour lui, le complexe est nullement éteint, il s'agit d'un mécanisme de protection. Une procédure. A l'instar d'une épée brisée, selon ses yeux d'ex-vaisseau pragmatique, le coeur du complexe doit être retrempé. Durci par une nouvelle trempe. Une fois encore.

Navia: Le souvenir qui semble avoir un fil à délier est celui de la scène de bataille et la chute. Mais pour qu'il se déroule, il faut que Navia soit au clair avec les siens et puisse l'entendre. Vous me direz quand.

Mordrahan: isolé dans un coin de son esprit, le souvenir du premier sortilège est muet dans l'immédiat.

Atys: Depuis l'épisode du voyage, le souvenir de la kelari au loup est plus net. Il tend à s'affiner et gagne en consistance. (Notamment au niveau du ressenti, les détails sont palpables)


*

Pour Atys, un fragment de souvenir supplémentaire:

Un soir de grand froid, dans les monts blancs. La kelari au loup est loin de chez elle, remontant le fil de ses pas, une fois de plus. Son frère est à la curée, dans les forêts saupoudrées de neige. Elle l'entend refermer ses machoires sur la gorge de ses proies et trésaille avec lui à l'ivresse de la chasse. Elle respire au rythme des vies qu'il arrache, alors que le sang chaud et nourricier inonde son poitrail gris.

La jeune femme resserre les sangles de ses sacs. Son paquetage, fixé dans son dos par une équerre de bois, regorge d'herbes sèches, d'outils et de bocaux. Un solide marteau de forge bat contre sa cuisse et donne à sa démarche une saccade singulière. Elle déleste ses épaules de la neige qui s'y accumule et cherche du regard un abri pour la nuit.

La ligne de crêtes. Son seul repère. La kelari la dessine du doigt. Dans le paysage cotonneux, seul le fil lui rappelle le chemin que ses pas ont emprunté enfant.

- A chaque fois que je refais la route, elle n'est en rien semblable aux précédentes, souffle la jeune femme pour elle-même.

Les pins penchent leurs branches lourdes de neige fraîche sur son passage. Un paquet tombe des rameaux les plus hauts et fait s'envoler un oiseau de proie. Une hermine blanche sinue entre les congères, fugitive et délicate.

Une ombre dans le paysage décoloré. Un coup violent frappe la kelari à la tempe. Son loup hurle au lointain en même temps qu'elle étouffe un cri. L'arcade s'ouvre sous le choc et le sang englue sa vision. La jeune femme titube et porte la main à son marteau de forge. L'assaillant ne lui en laisse pas le temps. Il pivote d'un demi-tour, écrase la neige en prenant ses appuis et bondit à nouveau, les mains raidies sur un gros gourdin de bois. Des lambeaux de cuir et de tissu protègent sommairement ses membres. Ses levres crevassées exhalent un cri rauque alors qu'il fend l'air de son bâton.

- Un humain. Un jeune. Solitaire, détaille la kelari d'une pensée. Frère. Je t'entends courir. De grâce, ne t'en mèle pas.

Son avant-bras gauche se plie par réflexe et s'interpose entre l'arme et son visage. Le bois pleure un cri plaintif au contact des cicatrices cristallines et se fendille dans la hauteur. La kelari abandonne son lourd chargement avec fracas et se prépare à contenir la charge suivante. La parade a repoussé le garçon de quelques pas. Il s'engage dans une course rase, son baton effleurant la neige, et amorce un large coup de taille ascendant.

La jeune femme se décale d'un pas, s'enroule dans son mouvement et passe dans son dos. D'instinct, le garçon fait volte-face et frappe à hauteur de ses chevilles d'un ample revers du bras. Si la pâleur de sa peau laisse entrevoir des origines mathosiennes, son regard brûlant d'une lueur fiévreuse n'a plus rien d'humain. Le froid a mordu ses narines, lesté ses cheveux d'un peu de givre, éclaté le pourtour de ses blessures.

- Le temps ne les emportera, songe la kelari en s'arrêtant sur ses jambes osseuses.

Comme étrangère à son propre sort, la jeune femme tient l'apreté du combat pour une réalité lointaine. Seule la peur de son loup trouve un écho dans ses entrailles.

- Est-ce la faim ou la haine qui t'anime? demande-t-elle en essayant d'attraper le regard de son adversaire.

Le garçon titube. Ses coups se font plus lents et plus lourds. La kelari lui arrache le baton des mains. L'assaillant se précipite sur ses jambes. Ses bras maigres soulèvent la jeune femme et l'envoie rouler avec lui dans la neige. Ils dévalent un talus et frappent durement une retenue d'eau gelée. De fins sillons en étoile constellent la glace. La kelari revoit les luttes inégales de son enfance, à se battre contre son louveteau. Les mains du garçon cherchent sa gorge.

- Que voit-il dans mes yeux, à travers moi, Frère? Est-ce une envie de vivre à en mourir? Est-ce la peur?

La ligne de crêtes est toute proche. La kelari peut presque sentir la source qui avait autrefois gardé sa vie.

- Renonce, implore la jeune femme entre deux goulées d'air.

- La montagne me dépêche ce petit homme. Une vie pour une vie, frère. Je peux fermer les yeux sur ce monde qui vacille, mais pas sur ce qui se présente sur mon chemin, souffle son esprit à l'oreille du loup gris.

La kelari lève les yeux sur son seul repere. Les monts blancs, pris à témoins, ne répondent pas. Il se met à neiger doucement.

Elle pose sa main à plat sur le plexus solaire du garçon et exerce une légère poussée. Les lignes de source des cicatrices luisent un court instant. L'assaillant ne cille pas. Le choc fait vibrer tout son corps et chasse l'air de ses poumons. Il cède à l'inconscience dans une expiration brutale et s'effondre sur elle.

La jeune femme se dégage en reprenant son souffle. Le garçon est prostré dans la neige, lové sur le flanc. Ses dernières forces taries, il semble un pantin déguigandé et raide. La kelari se penche sur lui et s'assure que sa respiration est régulière.

Son loup apparait sous le couvert des pins et la toise silencieusement. La jeune femme ôte ses fourrures, sangle sommairement le garçon dans son dos et attache ses jambes à sa taille. Puis, elle rabat sur eux deux son lourd manteau et continue sa route vers la ligne de crêtes, quêtant un abri et un feu. Son frère repart à ses chasses en grognant. La neige avale bientôt son sac abandonné sur le bord du chemin.



*

Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 998
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 8 Oct - 18:24

Mordrahan redescendait une fois de plus dans les entrailles de la Cité. Seul, cette fois, sans même un de ses automates pour l'escorter. Le silence pour seul compagnon, tandis que ses sens affûtés cherchaient à capter la moindre influence arcanique. Ses bottes de cuir ne résonnaient pas sur la pierre antique, du reste en ce lieu tous les sons paraissaient étouffés. Son bâton de cristal bleu éclairait son chemin, et son sac usé rythmait sa marche d'un balancement régulier.
Le sorcier s'arrêta devant l'un des creusets brisés, déposant son bâton et son sac au sol. La gemme scellée dans le bâton s'éteignit dès que le contact fut rompu. La faible lueur résiduelle de la pierre source dans la rigole et dans la cuve projetait des ombres épaisses, mais il n'avait guère besoin de lumière pour ce qu'il comptait faire.
Il posa la main sur le creuset, parcourant la surface finement veinée de bleu du bout des doigts, comme il l'avait déjà fait de nombreuses fois. Il ressentait la présence diffuse de la pierre source, mais il ne percevait plus aucune trace de la puissante aura du complexe, dont le schéma restait imprimé dans son esprit sans davantage de pouvoir à présent que le souvenir d'un plan tracé sur un parchemin.
Il réprima les émotions négatives que cet examen faisait naître en lui. Elles ne changeraient rien aux faits, et risquaient d'entraver son avancée.
Rompant le contact avec le creuset, il tira de son sac un objet emballé dans un tissu soyeux et s'assit en tailleur à même le sol. Il déplia le tissu, et prit dans ses mains l'artefact qu'il protégeait. De la taille et de la forme d'un gros oeuf, l'objet semblait taillé dans du marbre opalescent et irradiait une faible lueur blanche diffuse.
Mordrahan ferma les yeux, faisant le vide dans son esprit, laissant émotions et sensations couler hors de son être, focalisant sa conscience et sa volonté sur l'objet qui reposait entre ses doigts croisés. L'exercice ancien était devenu une seconde nature, et il n'avait d'ordinaire plus besoin de l'artefact pour l'accomplir, mais il préférait mettre toutes les chances de son côté. Répondant docilement à la volonté de son créateur, l'artefact s'ouvrit comme une fleur, puis se reforma en une sphère parfaite, reflet de l'état de concentration supérieur atteint par le sorcier.

Mordrahan respirait à peine, parfaitement immobile. Il lança quelques sondes mentales aux alentours, mais ne capta rien de plus que ce qu'il décelait en état de veille ordinaire. La clé de l'énigme ne se trouvait pas dans les pierres brisées, mais dans celles qui se taisaient à présent, et il avait enfermé dans un coin de son esprit une mémoire antique qui pouvait probablement répondre à ses questions.
Sa propre conscience isolée dans la sphère blanche distinguait clairement le souvenir étranger, semblable à un fil bleuté n'attendant qu'un geste de sa part pour dévider un écheveau plus complexe. Cette mémoire avait harponné la sienne quand il avait touché le mur, la première fois. Un souvenir fulgurant et purement émotionnel, qui avait réveillé en lui des échos profondément enfouis, et dont la violence avait provoqué une réaction de défense instinctive. Il ne l'avait pas rejeté, mais enfermé, le gardant à l'abri dans un recoin de son âme. Il était temps à présent de le rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Moystia
Admin
avatar

Messages : 2371
Remerciements : 115
Humeur : Volcanique

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 9 Oct - 13:28

Moystia se tenait debout devant son panneau de note l'air préoccupée. Elle avait tenté de rassembler tout les indices, tout les faits de ces derniers jours en un schéma pragmatique et complet. La savante composition de fiches, objets et rubans qu'elle avait sous les yeux aurait surement fait fureur dans une exposition d'art abstraite mais refusait toujours à livrer son secret.

Si ce rocher hors du temps était une étape, était t'il créé par le complexe lui même? Si oui, pourquoi continuait'il à exister alors que le complexe s'était éteint?
Comment rendre à la pierre de source ses propriétés magiques? Elle avait été fendue certes mais cette fissure avait t'elle a ce point endommagé sa nature qu'elle ne réagissait plus comme avant aux changements de température?


Elle avait essayé de la placer au cœur de son four dont les braises planaires était les plus chaudes qu'elle connaisse. Elle l'avait incluse plusieurs jours dans le creux du glacier de Tarken mais la pierre était resté la même. Plusieurs analyses étaient en cours dans son laboratoire et elle espérait beaucoup de leurs résultats. La pierre de source lui avait été remise et elle considérait le fait de la remettre en état comme sa mission prioritaire.

Et cet accroc que détenait Kwali, quel était sa nature? comment avait t'il était ouvert? Pourrait t'elle en créer un similaire pour avancer son autre projet.

Reculant d'un pas, Moystia jeta un coup d’œil sur le carnet posé sur son bureau. La salle des machines devra attendre encore un peu. La découverte du complexe, le vol de la pierre de sources, la disparition de Shanor et l'aventure d'Atys avait de quoi l'occuper de l'aube au crépuscule... L'ordre avait besoin d'elle et il restait l’éternité pour finir ses recherches personnelles.

(Si vous êtes là ce soir Kwali, est ce qu'il serait possible qu'on joue/discute les résultats des différentes opérations réalisée sur la pierre de source? Sinon, je peux vous envoyer la liste des manipulations par mp forum (ou les décrire ici))

_________________
Archimage & pyromancienne

« Pour le lâche, le feu est un danger. Pour l'imbécile, le feu est un outil. Pour moi, le feu est une arme, un ami, un état d'esprit, et les courageux brûlent aussi vite que les lâches. »
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Ven 9 Oct - 14:57



(Bonjour,
La suite de l'événement aura lieu ce dimanche 11 octobre. Tout le monde est bienvenue, même ceux qui auraient raté le début! Inscrivez vous sur le calendrier en jeu, que je puisse m'organiser à l'avance en fonction du nombre de présents! Un peu de lecture avant la prochaine session de jeu :d Bon courage!

PS: je suis actuellement en cours de voyage pour rentrer chez moi, je poste un premier pack de souvenirs pour Mordrah, ceux de Navia et la suite d'Atys arrivent. Moystia je serai dispo ce soir, dans la soirée! mais je ne sais pas encore quand )


Souvenirs pour Mordrahan:

Le premier sortilège. L'instant où tout s'éclaire. Entre les mains de l'enfant eth, une lueur vient de naître. Elle a la saveur du soleil après mille nuits, l'éclat de la première flamme volée aux dieux. Il la conserve jalousement entre ses paumes, à la façon dont on protège un oisillon. Sa volonté a plié le réel. Le gamin halète doucement et ne cille pas, de peur de la perdre. Une joie indicible transfigure son visage. Caché sous une couverture rugueuse, dans une chambre ascétique, il se réchauffe à la lueur et la porte à son front. Dans les travées du bâtiment, des marmots enlevés à leurs familles et promis à un destin guerrier, dorment et rêvent à demain.

L'enfant s'extirpe de son lit et frissonne lorsque ses pieds nus effleurent la pierre. Il cache la lueur contre son torse et passe la tête au-dehors. Une nuit d'encre couvre son haut-fait. Il lève la tête sur un étendard, qu'un peu de vent chargé de sable agite.

- Ils vont me la prendre, chuchote-t-il au ciel noir d'une voix voilée par la peur.

L'enfant sait que d'autres naissent, servent et deviennent le bras armé d'un royaume. Lui, mieux loti peut être, c'est son esprit que l'on façonne et affûte. Son sort est enviable, dans un temps qui loue et consacre les puissants. Les siens, dont il oublie lentement le visage et les odeurs, sont fiers. Une sourde intuition dans le creux de son ventre lui raconte que cette première lueur est vouée à mourir. Que les jours vont endormir ses instincts. Que les règles vont tracer des canaux bien nets pour son pouvoir. Que son empathie pour la magie s'émoussera lentement. Bientôt, il reproduira des schèmes qui ne lui appartiennent. Et cette lueur, déformée, modelée, travestie, servira à accomplir les rêves des autres.

L'enfant escalade une alcôve et gagne un dôme sablonneux, prenant garde à ne pas être surpris. Il présente sa flamme à la nuit, comme l'on murmure son nom au vent. La voûte noire impassible se tient coi mais le marmot est convaincu que le monde entier l'a vu. Elle vacille doucement, alors que les mannes de l'apprenti-sorcier s'épuisent.

- Tu ne mourras pas, promet-il, le front trempé de sueur. Jamais.

*

La lueur file dans des paysages flous, irrépressible et seule constante. Petit point bleu dans l'océan des jours, elle traverse les saisons. Parfois, elle menace de s'éteindre, et un sursaut la ravive.

*

Le garçon eth a bien grandi. Ses mains de sorcier sont entravées par des chaines. Sa volonté est muselée d'un carcan invisible. Étouffée dans le creux de sa poitrine, la lueur hurle. Son discernement vacille. les bruits alentours résonnent dans son crâne, il adjure le silence d'une prière muette. Ses yeux s'ouvrent sur une cellule étroite. Ils en détaillent les contours lisses et sans jointure. Une lucarne montre la course des astres, la nuit est en train de mourir. Quand le regard du garçon accroche les notes bleues et orange de l'aube, la peur lui vrille les entrailles.

- Tuez-moi plutôt, sanglote-t-il en frappant le sol de ses poings. Tuez-moi! Vous ne pouvez pas défaire ce qui a été fait!

Deux silhouettes floues s'engouffrent dans la pièce et l'arrachent du sol. Le garçon se débat, bande son pouvoir, mais les liens d’éther le réduisent au silence. Ses vaines tentatives ne suscitent que dégoût et mépris. Les deux gardes l'empoignent plus fermement et le conduisent à la lueur du matin.

- Un peu de dignité, traître, éructe l'un d'eux. Debout.

Le jeune homme ferme les yeux lorsque qu'il franchit l'arche de sa prison et que la foule le dévisage. En rangs silencieux, ses pairs, ses amis d'autrefois, ses maîtres et autres figures inconnues suivent son irruption dans la grand place. Un collège de sorciers l'attend au centre d'une vaste agora ajourée. Le garçon s'entend réciter les crimes dont on l'accuse. Il quête un regard familier dans la foule et n'écoute pas les mots qui sonnent.

- Je ne suis pas cet homme là, murmure-t-il d'un souffle rauque. Je ne suis pas ce monstre que votre regard accable. Je suis la magie qui s'écoule par les rivières de source, je suis l'ondée et le feu qui couve. Libre.

Le garçon eth est conduit au centre d'un grand rituel. On retire ses chaines et un coup sec à l'arrière des genoux le force à les ployer. Six arceaux d’éther lient bientôt ses poignets et ses chevilles; son torse et son crâne. L'afflux d'énergie fait voler ses cheveux et lui coupe la respiration. Un bruissement parcourt la foule. La plupart des mages détournent la tête. Le doyen des sorciers jette un dernier regard vers son seigneur puis abat la sentence. Les six lignes s'embrasent. Le sortilège pénètre dans le crâne du garçon. Il hurle un long cri silencieux alors que son âme s'ouvre. Le rituel fourrage son esprit, en arrache les arcanes et les dessins, délie les savoirs, détruit sa trame magique, tarie ses mannes de pouvoir jusqu'à le laisser s'effondrer, inerte et vide. Coupé du monde et des plans.

La lueur bleue est soufflée. Un filet de salive coule aux commissures de ses lèvres, alors que le garçon tente de la raviver en tendant les doigts. Mais la nuit l'a engloutie.

*

L'air est frais et porte des odeurs de sel. Le garçon eth ouvre un œil à l'ombre d'un arbre. Deux ans d'exil ont fait de lui un gaillard âpre et sec. Ses mains autrefois gantées et fines sont usées par la corde et le froid. Il porte avec lui un gros havresac, chargé de babioles hétéroclites, dont il est convaincu d'une utilité future. Ses habits et ses atours détonnent, pièces éparses récupérées, morceaux de brocard, éclats d'armure à l'image de son esprit morcelé. Il est loin, très loin de ses contrées natales, où sa seule existence sert de valeur d'exemple.

- Eh, tu dors au milieu du chemin! s'insurge un jeune berger en poussant son troupeau.
- Et bien, écarte-toi d'un pas et enjoint tes bêtes à faire tout autant, répond le garçon eth en rabaissant son chapeau. Je suis un puissant sorcier. Mon sommeil est important, et prévaut.
- Prouve-le, vagabond! s'amuse le gamin en laissant ses ses chèvres se repaître dans un champ de luzerne.

Le garçon eth se réveille pour de bon et mime une incantation. Comme à chaque fois, les mots ne tissent rien et sonnent creux. Mais l'intonation suffit, le gamin a bondi derrière son chien. Le voyageur ferme la main comme s'il retenait son sortilège et se prépare à se rendormir, convaincu d'avoir flanqué à l'insolent une bonne frousse.

- Un puissant sorcier ou un bien habile conteur! s'enthousiasme le jeune berger, fais voir un autre de tes tours, l'ami!
- D'où viens-tu, le drôle? Qu'on ne t'ait pas appris à te défier des sorciers?
- La Cité au dessus de la mer, répond le jeune en pointant des falaises crayeuses au lointain. Une Cité qu'a pas de nom, que les guerres emportent, qui s'effondre toujours et se relève tout autant. C'est un port. Est bienvenu qui veut. Il y a tant de travail, qu'y'a pas assez de jours pour la relever d'ici la prochaine bataille. Mon frère est compagnon-bâtisseur. On érige des remparts. Si tu as les bras solides, on te remplira la panse. Et si tu contes, c'est encore mieux, on arrosera ton repas de bon alcool. Je jure.
- Est-ce un pays en guerre? Là est donc une place forte?

Le jeune berger hausse les épaules.

- Je sais pas, s'que les gens de guerre et les engeances des plans, y veulent à ce coin. Mais moi qu'ai quatorze printemps, j'ai déjà vu la ville tomber deux fois. Tu as une drôle de tête et tu causes bien. Réveille-toi, mon gars, et cours! Tu trouveras ta place là bas!

Le jeune berger s'en retourne à ses bêtes et les poursuit dans le champ de luzerne, son chien sur les talons. Le garçon eth se relève, interdit et ébranlé. Il rassemble ses affaires éparpillées, s'étire et prend le chemin des falaises.


*

Seul, dans une presque obscurité, le garçon eth regarde ses avants-bras. Un pâle halo bleu éclaire ses vetements écru et les pointes de ses cheveux longs et tressés. Au lointain, le bruit des artisans et des chants de travail résonnent. Le marteau bat le fer. La pierre vibre doucement.

- La magie ne veut plus de moi. Les trames et les fils colorés des plans glissent sur mon corps. Je ne relaie plus rien. Réfléchis. il doit y avoir un moyen de contourner la loi. Un seul. Comment rendre magique ce qui est inerte et non vivant, aux yeux du monde?

Son iris se dilate. Son souffle s'arrête. Le garçon fouille dans son sac et en tire un morceau de craie. Il trace une ligne parfaite, entre son épaule et l'extrémité du majeur.

- Mon corps comme support, articule-t-il en complétant le schème. Je ne peux plus faire de magie. Mais je peux servir de support à l'écriture.

Cinq lignes régulières se rejoignent bientôt à son plexus. Le garçon a le regard qui s'embrase d'une lueur d'espoir. Mais la craie ne porte rien et le pentagone n'a pas plus d'effet qu'un dessin dans le sable.

- Réfléchis, s'ordonne-t-il en se prenant la tête entre les mains, qu'est ce qui est suffisamment neutre, qui porte tous les plans en puissance, dont le seule glyphe peut renverser le cours des ruisseaux? Qui accepterait tout support?

Il lève les yeux sur la faible lanterne, faite d'un morceau de pierre de source et d'un jeu de miroir. Un éclat de folie allume l’œil du garçon, il bondit, attrape son sac et quitte à toutes jambes l’obscurité de la chambre.



*







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   

Revenir en haut Aller en bas
 
[INAUG] Le Berceau de Yule
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» berceau en bois a vendre
» berceau portatif, porte-bb...
» L'Eure, berceau des célébrités.
» [RECH] Berceau arriere en bon etat
» Berceau carton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grand-Place :: Comité d'organisation draconique-
Sauter vers: