AccueilPortailMembresGroupesRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» Sept années draconiques!
Aujourd'hui à 12:24 par Mordrahan

» Le port de Vérivage
Lun 23 Avr - 19:26 par lidocaïne

» guilde l'ordre draconique [refusé]
Lun 23 Avr - 8:11 par Marielea

» Candidature Nafiros [accepté]
Sam 21 Avr - 11:16 par Moystia

» Patchnotes!
Ven 20 Avr - 13:11 par Louvinette

» Quelle est ma voie?
Jeu 19 Avr - 22:24 par Drogwin

» Candidature Hirashin
Jeu 19 Avr - 13:07 par Hirashin

» Concours de déguisements - Carnaval
Mer 18 Avr - 20:59 par Navia

» Architectes en folie !
Dim 15 Avr - 2:34 par Armïnde

» Petite introduction d'Andavaanan [accepté]
Sam 14 Avr - 19:02 par Moystia

» Un nain à la porte... [accepté]
Jeu 12 Avr - 20:21 par Moystia

» (iRoTP 4/4] Re-cuit le cui-cui!
Mar 10 Avr - 23:58 par Mordrahan

» Petites news et changements à venir..
Mar 3 Avr - 22:09 par Elodril

» [TD NM 1/4] A Bas-ligosh!
Mar 3 Avr - 22:08 par Elodril

» Index des artisans de l'Ordre - Volume III
Jeu 22 Mar - 21:42 par Elysiane

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois
Moystia
 
Louvinette
 
Elodril
 
Navia
 
Drogwin
 
Armïnde
 
Atys
 
Andavaanan
 
Hirashin
 
Mordrahan
 

Partagez | 
 

 [INAUG] Le Berceau de Yule

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alhesya
Commandant
avatar

Messages : 235
Remerciements : 8
Humeur : Noire

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Mauvais (Dominateur)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 26 Sep - 5:08





Le calme règne dans la cité. Un calme bien étrange, un calme que les habitants de la ville n’ont pas connu depuis bien longtemps. Pas de cris, pas de feux d’artifices, pas de bruit de casserole que l’on martel. Cette accalmie est presque surnaturelle, quelque chose se prépare, il n’y a pas de doute la dessus, mais quoi ?

Il semblerait que Kwali est disparu, pourtant cette jeune Kelari a un don pour faire remarquer sa présence quand elle le souhaite. Les objets qu'elles favorisent ont été camouflés au sommet de la volière abandonnée, peut-être les a-t-elle laissés au profit des plans architecturaux de la ville. Qu'est-qu'elle peut bien nous préparer encore...








Dimanche le 27 septembre à 21 heure, Kwali vous invite à visiter sa nouvelle dimension « Le Berceau de Yule ». Un évent aura lieu et une aventure vous mènera vers les lieux désignés. Venez en grand nombre !

Bien à vous,

Alhesya Elrawen Chantereynes, Préfet Draconique.
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 26 Sep - 6:25


Un soir d'automne


La Cité est à l’heure des moissons et des vendanges. Entrainés par des bêtes à la robe perlée de sueur, des chariots convergent vers la place-forte. Un vent déjà chargé d’hiver ébouriffe les cheveux des marmots et fait trembler les vieilles gens. L’Ordre se prépare aux premiers froids et engrange des provisions à tenir un siège jusqu’au printemps. Des expéditions reviennent à la faveur du soir, colportant des brèves du reste du monde. Les gardes aux remparts frissonnent dans leurs armures et soufflent un air embué dans leurs gants de cuir. Le bruit des roues contre le pavé couvre à peine les cris de joie des enfants, aux premières neiges qui ne tiendront pas.

Soudain, un vif éclat lumineux allume le ciel et aveugle les passants. Il s’éteint aussi subitement qu’il était apparu. Son épicentre semble le cœur de la ville. Ses effets sont immédiats. Le vent tombe, comme aspiré par la terre. Les rafales venues du nord meurent en abandonnant leurs feuilles. On croirait que la terre absorbe le vent. Les courants se frayent un passage pour rallier les profondeurs. La pierre vibre, les gravillons tressautent, les oiseaux s’envolent et luttent pour rallier le ciel, rabaissés vers le sol.

Tout mage ou élu peut sentir l’ouverture d’une déchirure planaire, loin sous terre, dans les tréfonds de la ville. A la différence des failles usuelles, elle ne dégorge rien. Au contraire, elle aspire à elle les vents de la Cité et ses alentours, s’alimentant et grossissant à chaque seconde. L’ouverture crépite de magie. Instable, alimentée par des mannes chaotiques et – assez curieusement – la Cité elle-même, elle menace de se refermer à tout instant. En outre de potentiels effets aléatoires.

En fermant les yeux, on peut voir se dessiner le schéma du rituel, à l’échelle de la Cité. Cinq foyers brûlants, à la flamme bleue intense, alimentent la brèche de façon inégale dans l’obscurité des profondeurs. Les cinq creusets d’énergie n’ont pas la même intensité. Il n’est pas dit que couper les canaux du rituel referme la brèche, vu que celle-ci s’alimente désormais en partie des vents et puise ses forces dans l’environnement. Le support du rituel – La Cité - gravé à même la pierre des fondations, est d’une neutralité parfaire et ne sert que de catalyseur.





Les mages ont le schéma en tête, mais comment accéder aux profondeurs ? Faut-il faire évacuer la ville ? De combien de temps disposent les compagnons de l’Ordre ? Une piste grossière se dessine dans les conduits d’acheminement de l’eau. Traces de matériel abandonné, noircissure de la flamme contre la roche, grilles crochetées et laissées ouvertes… La progression a eu l’air d’être menée à la hâte. Les rats aident les curieux. Ils semblent fuir d’un point précis et remontent vers la ville. Au terme d’une longue descente, les efforts mèneront jusqu’à une petite trouée dans un mur, grattée avec un burin, à peine assez large pour laisser passer un enfant ou une personne de constitution mince. Le vent filtre à travers la moindre aspérité de la roche et résonne, devenant oppressant. Paradoxalement, plus on se rapproche de la faille, et plus le silence reprend ses droits.

Derrière, un réseau complexe de pierre, plongé dans une obscurité partielle. L'endroit sans trace d'usure devait sans doute être scellé depuis des saisons et des saisons. Des fresques lavées par le temps racontent des histoires de bataille et laissent imaginer la Cité d’autrefois. L’eau filtrée par la terre suinte le long des murs. L’air est respirable et porte une odeur d’ozone.

(Notes pour le groupe en partance et particulièrement les sorciers : Dans les souterrains, l’usage de magie directe est déconseillé. L’effet catalyseur du rituel en cours risquerait d’en démultiplier les effets. Il est aussi probable qu’il s’observe une réaction non voulue entre le sortilège et l’instabilité ambiante. Toutefois la technomagie et les artefacts fonctionnent, vu qu’ils sont « isolés » et indirects. Ainsi, il est possible que le groupe communique à distance, se téléporte vers l’extérieur… etc)

(Hrp : désolée de donner le contexte par avance et non au moment de la soirée, mais j’avais pas mal d’infos à communiquer ! Nous commencerons à jouer lors du rassemblement, dans la Cité. A demain soir !)


Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1070
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 26 Sep - 15:10

Dés le debut du phénomène, les explosions semblent plus fréquentes que d'habitude dans la Manufacture et ses laboratoires, de nombreuses runes n'ont pas les effets voulus, soit trop fort soit trop faible et même parfois pas du tout ceux attendus.

Atys prend imediatement des mesures, les ateliers de gravure de rune et tous les laboratoires de la Manufacture et du quartier des artisans sont fermés. On ne fabrique plus que si il y a urgence, au risque d'effets chaotiques et d'explosions. Les commandes d'objets les plus puissants necessitant un savoir faire proche de la magie sont repoussées à une date indéfinie.

Les sbires d'Atys surveillent de près tous les locaux protégés par magie, dont les archives de recettes. Il ne faudrait pas qu'un accident arrive et qu'il y ait perte humaine ... ni bien sur que le savoir de l'Ordre parte en fumée. Lors de ses brèves recherches Famine a de suite perçu le danger de s'aventurer seul dans ce labyrinthe ouvert que fuient les rats ... une nouvelle fois il ressent cette emotion forte : la peur de perdre son intégrité.

Atys est bien décidée à decouvrir ce qui perturbe ainsi la cité et la magie, le phénomène ne fait que croître et menace l'Ordre lui même. Elle prend donc le temps de reunir quelques outils et précieux objets, de sécuriser son laboratoire en stoppant certaines expériences et renforçant les protections physiques des autres et elle se joindra à l'expédition prévue dans les heures prochaines pour comprendre et surtout stopper ce danger potentiel.

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur


Dernière édition par Atys le Dim 27 Sep - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 26 Sep - 21:21

Mordrahan se trouvait dans la tour des mages quand le phénomène débuta.
Il ne vit pas l'éclair illuminer le ciel, mais ses sens affûtés réagirent en même temps que les alarmes qui truffaient le bâtiment. Les runes de défense de toutes les fenêtres s'étaient activées, et il sentait l'onde arcanique qui parcourait la tour, toutes ses pierres enchantées soudain en alerte.

Refermant son livre, le sorcier descendit aussi vite qu'il le put au rez-de chaussée. La vibration qu'il sentait sous ses pieds n'était rien comparée à celle qui traversait son corps d'Elu, et elle s'accentuait. Un phénomène magique d'une grande ampleur était à l'oeuvre tout près, et les sortilèges de la tour interféraient avec sa perception.
D'autres personnes avaient quitté les bâtiments, se rassemblant dans les cours et les rues pour tenter de comprendre ce qui se passait. Il les ignora, sortit de l'enceinte de la tour, s'assit par terre sous la tente orange et ferma les yeux, se concentrant.

Les énergies explosèrent dans son esprit. Un schéma d'une pure perfection. Pierres fondatrices, glyphes enfermés dans les profondeurs de la Cité depuis des lustres, attendant qu'on les réveille. La pierre chantait de magie eldritch à présent, et elle appelait le vent à elle. Un abîme s'ouvrait, aspirant tout sur son passage.
Le sorcier vacilla, happé un instant par la puissance du rituel dont les énergies s'accordaient trop bien à son essence. Rouvrant brusquement les yeux, il regarda autour de lui d'un air hagard, puis fouilla dans ses poches pour en tirer le boitier de commande de son assistant robot. Il fallait trouver la source de la faille, et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Agonisse
Maréchal
avatar

Messages : 391
Remerciements : 5
Humeur : Bonne, mélancolique, froide, sombre.

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Loyal Mauvais (Dominateur)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Sam 26 Sep - 22:02

*Elises se trouvait sur un toit de la cité quand l'éclair déchira le ciel*

Oh... c'est beau ! *sourit largement*
Je devrais prévenir Agonisse.. j'espère qu'il sera là pour une fois !

*Aussi tôt dit, aussi tôt fait et Elises disparu dans les ténèbres*
Revenir en haut Aller en bas
Navia
Officier draconique
avatar

Messages : 442
Remerciements : 13
Humeur : Decalé

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Dim 27 Sep - 17:51

Un éclair bleu illumine la bibliothèque  faisant pâlir la bougie de Navïa. Elle pose le parchemin taché d'encre et plein de gribouillages qu'elle examinait et s' approche de la fenêtre.

Une énergie étrange semble envahir la Cité. Chênapin s'agite et fait tomber les livres le plus proches. Une aura glacial émane du cristal qu'elle porte à son cou, les teintes violettes s'étendent frénétiquement et brûlent sa peau.

Le vent se lève, les parchemins non reliés tourbillonnent dans l'obscurité. Le silence de la bibliothèque est à peines brisé par la bougie qui crépite et la respiration agitée de la kelari qui se précipite vers l'escalier.


Dernière édition par Navia le Dim 27 Sep - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soizicie
Lieutenant
avatar

Messages : 184
Remerciements : 0
Humeur : imbibée

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Dim 27 Sep - 18:43

Assise à la terrasse, buvant sa bière et étudiant certains ouvrages historiques, Soizicie passe un bon moment en souriant à ceux qui se promène et la salue. Tournant les pages du livre, elle se soucie peu de l'agitation et des préparatifs de la cité face à l'hiver qui approche.

Prise par les récits, elle s'imagine et mime les stratégies et combats mentionnés dans les lignes avec de grand gestes de ses bras. "La cavalerie déferla sur les arrières de l'armée coincée dans un goulot rocheux. Les corps s'empilaient et le preux chevalier 'Massedebier' abattait son marteau sur ses ennemis de toujours en faisant des grands Cong ! Schlang ! Schling ! CRRRRAAAAC !" ... L'elfe s'arrête ... "Crac" ?

Elle regarde autour d'elle et s'aperçoit de son méfait ! Elle vient de faire tomber sa chope à terre lors de ses élans héroïques ! Elle regarde l'étendue du divin liquide au sol et soupire simplement, s’apprêtant à en recommander une au tavernier. Alors qu'elle lève la main pour appeler le garçon fort enrobé, un éclair soudain et vif déchire le ciel ! Soizicie est surprise et n'y croit pas ! Elle grimpe sur la table, se met à genoux, ramasse une bouteille (vide) et la lève au dessus de sa tête en tendant ses bras ...

"CHOPE DIVINE ! J'ENTENDS VOTRE APPEL !" ...

Restant un moment figée ... N'entendant rien de plus ... remarquant l'agitation grandissante et la disparition du délicieux courant d'air qui rafraîchissait sa nuque en sueur, l'elfe des bars se relève lentement et porte la bouteille devant son regard.

"Quelque chose se prépare ... Et vous, dieux chopinesque, vous avez appelé votre servante... Je m'en vais rejoindre mes compagnons d'armes pour découvrir se qu'il se passe !"

Jetant la bouteille derrière elle, elle court sans même reprendre ses livres afin de s’apprêter et surtout de préparer des vivres et de quoi boire pour tout un régiment ... Cette histoire ne fait que débuter ... On ne sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Shanor
Officier draconique
avatar

Messages : 240
Remerciements : 1
Humeur : Changeante

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Dim 27 Sep - 19:37

L'alerte sonne depuis quelques minutes déjà, alors que, ajoutant au chaos ambiant, le ciel se déchire dans un déluge d'énergie nécrotique. Soudain, une centaine de mètre au dessus de la cité, là où ne se trouvait rien un instant plus tôt, se tient une énorme structure d'os et de chair boursouflée. Tandis qu'un appendice d'os, coiffée de trois long doigts d’albâtres semble se rétracter au cœur de la forme imposante, l'air dans la cité semble soudain s'épaissir alors que l'imposant réacteur d'antigravité Eth se trouvant sous la station s'active, peinant à maintenir la chose dans les airs à si basse altitude.

Les mages reconnaitront rapidement ce qui quelques mois plutôt, se trouvait au dessus de l'académie de magie. Formée de deux grandes plateformes relié entre elles, la chose présente de nombreux os et aiguilles de morts s'élançant en tout sens dans un chaos architecturale peu harmonieux.

Soudain une espèce de totem se détache de la forme tombant en ligne droite vers le centre de la cité. Au même moment ce qui ressemble à des canons se tournent également vers différent points de la cité, tirant des sphères d’ivoires qui s'écrasent lourdement au sol, relâchant des nués de minuscules créatures ressemblant à des mouches.
Le totem atterrit avec une relative douceur. Des obélisques violettes, d'environs un mètre de haut, coiffé de crâne et de bélier et d'humain s'en détachent. La base de la structure, visiblement fait d'un tissage d'os et de ligaments s'ouvre, révélant trois mâtins que suivent une forte odeur de décomposition. Leur épine dorsale s'orne de cristaux violettes pulsant et leur gueule est garnit de crocs anormalement grands. Un humanoïde couvert de ce qui ressemble à des épines de mort sort à leur suite du totem, regardant en tout sens. Il tourne son visage vers les créatures survolant maintenant la cité et s'arrête, comme indécis.

Les mouches nécrotiques ne trouvant aucune menace, et chevauchant les flux de magies hiératiques, se mettent peu à peu à voler en cercle au dessus des différent nexus de pouvoir du rituel, comme des phalènes attirées par une torche.

Shanor s'appuit sur son énorme hache de mort, se demandant s'il n'a pas un peu sur estimé le danger.
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Lun 28 Sep - 12:26

Un matin d’automne




Il manque quelques tuiles sur les toits. Une lanterne à la taverne. Du linge aux fenêtres. Des volets aux façades. Des buissons et des plantes. Du foin à l’écurie. La Cité se réveille, comme ébouriffée par un coup de vent. Il règne au lendemain de l’incident une atmosphère étrange. Les habitants sont plutôt rieurs et enclins au bavardage avec leurs voisins, alors qu’ils déclouent les planches posées pour protéger leurs foyers.

- On a surmonté la tempête ensemble, alors que les héros de la ville se portaient au-devant du danger ! s’enorgueillit un riverain en racontant l’histoire à un marchand itinérant. J’ai mis ma femme et mes gosses à l’abri, et j’ai couru sonner le tocsin ! J’ai avalé les marches, comme si j’avais les guibolles de mes vingt ans !
- Tu parles ! ricane un autre, t’étais planqué chez toi, à pleurer des prières aux Veilleurs !
- Pas du tout ! riposte le premier en s’empourprant.

Dans un sombre recoin de la Cité, loin de l’agitation des places, du zèle des apprenti-artisans et des rumeurs, Kwali  grimpe sur une grosse caisse. Enroulée dans une chaude écharpe-cape, elle la rabat autour de son cou d’un geste ample et théâtral. A côté d’elle, indifférent et concentré, Guerre, le fidèle serviteur squelettique d’Atys, répare l’embrasure d’une fenêtre. La jeune kelari oscille d’un pas sur l’autre puis prend une pose héroïque. Elle ferme soudain les yeux et tend les mains en coupe vers le ciel.

- Et là, ça va ? demande Kwali en ouvrant un œil à demi. Guerre. Regarde-moi ! Il me faut un air dramatique et perdu. A faire pleurer toutes les chaumières du vieux monde.  A infléchir le cœur d’un épouvantail. Y’a intérêt que mon discours soit bien rodé et mes mots, sûrs. Sinon, ça va chauffer pour moi.

Guerre tourne sa tête un bref instant, des clous et des chevilles coincés entre les dents, puis reprend son travail, consciencieux et appliqué. Kwali avale une grande rasade d’air et commence.

- Quand j’étais moitié moins haute, j’ai parcouru les quatre océans dans un panier, flanquée d’un esprit du vent. Il riait de tout, tout le temps et raillait les puissants. Yule, son nom. Il était le vent. On cherchait la clé de son royaume. Il l’avait perdue. C’était une drôle de maison. Un port pour les vents. Autrefois, tous les vents du monde y faisaient escale, déposaient une graine ou une odeur et reprenait leur voyage. Guerre, tu me suis ?

Kwali avale sa salive et rentre le menton dans son écharpe-cape. Guerre profite du temps mort pour ramasser un nid déplacé et le remet à sa place, au creux d’une brique absente.

- Une nuit, on s’est rendu tout en haut d’un gros mont des Pics. Pour gratter le Voile et ouvrir une voie vers le royaume. Yule était sûr que c’était le bon endroit. Un tout petit accroc, souffle Kwali en désignant l’espace entre le pouce et l’index. Personne pouvait nous voir. On a rallié le royaume mais il était vide de vent et de vie. Ça rendait mon frère d’âme triste et fou. On est resté le temps que se refaire, de se reposer un peu et on a repris le voyage.

La jeune kelari regarde ses paumes avec un air songeur. Ses cheveux gris retombent, comme déchargés d’énergie statique. Elle sursaute quand un charriot passe non loin et se colle contre le mur.

- L’histoire s’est rompue. Je suis tombée en courant et à mon réveil, Yule n’était plus là. J’ai perdu le compte des saisons. J’ai repris le voyage seule, en endossant son manteau, ses mots, ses grimaces et ses rires. Je le fais vivre, à ma façon et je coure pour deux. Guerre, ne me regarde pas avec l’orbite pleine de malice. Je reviens à l’histoire de la Cité bientôt. C’était juste un petit détour, sinon on comprend pas. Je voulais retrouver le royaume de mon frère d’âme et faire que les vents y passent à nouveau en escale. Vraiment.

Guerre poursuit son travail avec une indifférence feinte. La fenêtre retrouve une meilleure allure sous ses doigts osseux.

- Pourquoi seule ? dirais-tu.  Je ne sais pas. C’était plutôt idiot, vu les contingents de sorciers de l’Ordre. Et les vaisseaux pensants. Et toutes les cliques de machines. J’aurais pu demander. Mais il fallait que la course soit périlleuse et terriblement ardue ! Sinon il n’y a pas de prix ! Je n’aurai pas gagné à la fin de l’histoire !
- …
- Tu as raison. Ce n’est pas recevable. Je trouverai autre chose, marmonne Kwali en s’enroulant un peu plus dans son écharpe. Je continue ! J’avais le petit trou en poche, l’accroc dont je parlais, et il me fallait trouver un moyen de l’agrandir. Quoi ? je manque un épisode ? Comment je l’ai eu dans ma poche ? J’ai vu Yule au cours d’un songe. Il a pris ma main et on a gratté le Voile ensemble, comme autrefois. Au matin, l’accroc était dans ma poche. Comme une lucarne.

Kwali tapote la pierre des pavés.

- Pour la Cité, ça fait des semaines que je tournais dans les profondeurs, autour de la grosse chambre de pierre, sans parvenir à entrer dedans. C’était scellé, Guerre et bien. J’ai fini par dénicher une petite fissure et je l’ai agrandie. Les murs avec les peintures racontaient des histoires quand on posait les mains dessus. Ils murmuraient, ils murmuraient, ça me collait des frissons d’angoisse. Je crois que la Cité d’autrefois m’a donné l’histoire que je voulais entendre. J’ai vu les lignes bleues dans les yeux d’un sorcier d’antan et j’ai marché dans ses pas. J’ai allumé les feux, un par un. Le temps que la pierre bleue fonde et coule, j’ai couru au centre pour y déposer ma lucarne. Le vent a commencé à souffler fort. Le trou s’est agrandi et j’ai sauté dedans. Je ne sais pas pourquoi ça a donné sur un morceau de roche perdu dans le ciel, et non directement dans le royaume de Yule. J’ai vu une lanterne blanche qui flottait drôlement. J’ai retenu ma respiration, couru comme jamais, avalé la distance d’un bond et l’ai prise entre mes mains. Quand je l’ai touchée, ça m’a fichu un grand coup à l’arrière du crâne et je me suis réveillée là où les autres m’ont trouvée, dans les hauteurs du royaume, à l’abri d’une barque.

La jeune kelari s’étire et fait jouer ses épaules, visiblement soulagée d’avoir livré un pan de l’histoire, ne serait-ce qu’à un squelette écoutant à moitié et s’abstenant de répondre.

- Voilà, Guerre. Ça s’est presque passé comme ça. On a parlé, peu. On s’est tenu sur le pont d’un vieux bateau.  Une trêve, j’ai dit ! On fête ce soir, et je m’explique demain ! J’avais pas de mot de toute façon, ils restaient dans le fond de mon ventre. Les vents soufflaient fort, tout autour. On n’a pas beaucoup fêté, mais le royaume était habité comme jamais. Puis on est rentré à la Cité. Les vents suivront notre route ouverte et d’autres passeront bientôt dans le port. Guerre. Ça fait rudement chaud de se réveiller dans des yeux amis. Et qu’on vienne me chercher aux confins du monde.

Kwali saute de la caisse et part au-devant de ses compagnons, livrer son discours bricolé et soigneusement répété. Elle se retourne, sourie à l’éternel écuyer avec chaleur et tape le sol du pied.

- Eh, Guerre. J’ai pris mon parti. C’est chez moi, ici.


*

(Merci à tous ceux qui sont venu partager l’aventure ! Je m’excuse pour la confusion dans les enchainements d’actions et mes temps de réponse, et si j’ai omis pleins d’infos ! J’étais débordée Very Happy Afin de combler les trous, voici une explication des différents points notables, fruit des recherches des mages et des renseignements glanées dans la course.

J’envisage, si cela vous dit, de poursuivre l’aventure dans les semaines à venir, avec pour sujet central l’archéologie/lore de la Cité d’autrefois, initié hier soir.

- Les murs : Les pierres intérieures du complexe sont imprégnées de souvenirs. Comme une vaste salle d’archive, la Cité d’autrefois a capturé des instants de vie, des moments souvent intenses. Ce sont de fugaces instants, très flous, sans visage, afin de permettre l’identification. On les voit dans les yeux d’un protagoniste. Un premier contact à mains nues donne une impression (chaud, froid, malaise, foi, espoir…etc) qui donne le ton du souvenir. Si on s’y attarde, il se précise jusqu’à livrer la scène. L’effet dérangeant est que le souvenir cherche à appartenir à la personne qui le parcourt, comme si les pierres voulaient le transmettre.  Et que le souvenir aura parfois un lien avec le vécu antérieur, ce qui rend encore plus difficile la dissociation. - Si d’autres personnes veulent jouer en rp le contact avec les murs, n’hésitez pas à me /w, je n’ai peut-être pas eu le temps de répondre à toutes les initiatives/tests  – A noter  que des morceaux de vie plus récents, qui peuvent concerner les dernières années de l’Ordre, peuvent avoir été saisi sur le vif par les pierres antiques.

- L’architecture du pentagone : Dès la stabilisation des cinq foyers, la fusion de la pierre de source décroit, jusqu’à retrouver son état cristallin. L’usage a donc une sorte de temporalité. Comme vu hier soir, c’est la chaleur et le froid qui permettent la manipulation, à l’instar d’une forge. Cette grosse structure sert de catalyseur et d’alimentation neutre à tout rituel ou magie exercée en son centre. Il faut encore étudier comment elle fonctionne précisément pour en maitriser les effets. Le schéma fonctionne en circuit fermé, il n’y a pas déperdition d’énergie. La pierre de source basale, dans les creusets et les conduits, varie d’état en état, sans perte.

- La brèche : Maintenue ouverte par Mordrahan et Shanor, elle donne toujours sur le rocher arrêté au bord du monde. Elle est actuellement clivée de l’alimentation du complexe.

- Le rocher hors du temps : La lanterne est désormais vide et peut recueillir un nouveau point de transfert. Elle est toujours à sa place. Les fragments d’esprits qui hantaient le lieu ont disparu. L’endroit est d’une silencieuse immobilité. Il semblerait après étude qu’il s’agisse d’un point relai, d’un espace interstitiel entre les réalités.

- La colonne : Certains d’entre vous ont sans doute aperçu dans le labyrinthe, une colonne isolée. Avec un examen minutieux – et de la lumière !- elle révélera des séries de chiffres et de glyphes dépourvues de magie. Des anneaux de pierre tournent sur l’axe de la colonne. Les roues sont crantées. - A voir pour la suite Smile -

Voila si vous avez des questions ou des ajouts à faire, à vous!)


Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1070
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Lun 28 Sep - 13:48

(Voleuse de sbire *tire la langue* )

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Lun 28 Sep - 16:24

(Il passait par là! Non j'assume, Guerre est trop attachant
Vous remarquerez qu'il fait une intervention plus que discrète! :p)


ps: en souvenir, pour ceux qui ont galéré dans le labyrinthe Very Happy Une idée de l'échelle




Revenir en haut Aller en bas
Naisshaa
Officier draconique
avatar

Messages : 356
Remerciements : 7
Humeur : Champêtre

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mar 29 Sep - 0:22

Un peu plus tôt, la nuit où Kwali fut retrouvée.

Qui avait réellement prêté attention à ces aventuriers qui passaient régulièrement dans la cité, achetaient de l’équipement dans les boutiques ou allaient boire un verre à la taverne sans jamais se faire remarquer pour une ébriété excessive ? D’un naturel discret, ils étaient formés à se fondre dans la foule diurne ou dans les ombres nocturnes et avancer. Et si cela ne suffisait pas, un laisser-passer signé par un membre du corps officier et quelques pièces à dépenser à la taverne les sortirait de toute situation « périlleuse ». Alors imaginez...

Les rues de la cité désertes. Une véritable aubaine ! Sous le souffle des vents impétueux, les habitants s'étaient cloîtrés chez eux et la garde fut réduite au minimum. Personne n'irait se hasarder dans les ruelles de la ville basse dans ces conditions. Au gré des ténèbres mouvantes, des êtres isolés avançaient au travers du dédale dans un silence de mort. Tous convergèrent vers l'entrée des égouts, là où il y a quelques heures les héros de la garde s’étaient réunis à la recherche de la fillette. Il ne manquait plus qu’une chose…

[…]

J’ouvrais mon communicateur sur le canal sécurisé et m’autorisais un léger sourire. Tout se passait comme prévu. Je rabattais ma capuche sur la tête, et me dirigeais vers les souterrains. J’avançais d’un pas léger en prenant le temps de sentir la présence d’âme à proximité. Il serait inconfortable d’être vue à trainer aux abords de l’ancienne cité. Toujours personne. Je soufflais en repérant un passage sûr et filais avec pour seul guide la lune. Arrianne avait été plus prompte. Le groupe était complet.


Vous avez tous reçu les informations nécessaires. On se déploie, on prélève la pierre de source dans les foyers et on file. Personne ne touche aux murs. Utilisez vos pierres lumineuses pour vous éclairer. Nous avons une heure. Exécution, murmurais-je en refermant le passage vers la surface derrière moi.

D’un hochement de tête entendu, le groupe se scinda en cinq petit groupuscules et chacun prit la direction d’un foyer.

Il ne fut pas difficile de retrouver le repère que j'avais laissé dans ce labyrinthe. Et au bout du chemin trônait mon graal d'un jour, inerte. Le travail de nos mages pour stabiliser les sources avait été remarquable...

Je sortais avec l'aide de ma femme l'ensemble du matériel. Une pleine fiole de "froid liquéfié", deux flasques d'alcool pur, une fiole à demi remplie de poudre, une tige d'acier et un briquet. Je trempais la tige métallique dans le froid et la plongeait dans le creuset pour liquéfier la pierre de source et créer un puits assez large pour une y passer une fiole. Simultanément, ma femme remplissait la fiole de poudre d'alcool pur et y plaçait une mèche artisanale. Je retirais la tige métalique pour qu'Arrianne la remplace par la préparation. Nous arrosions le tout d'alcool pur.


Groupe un, paré. Groupe deux, paré, Groupe trois, paré. Groupe quatre, paré.

Procédez à la mise à feu, dis-je au travers du communicateur.

L'instant d'après, cinq détonations synchrones fendirent la pierre de source pour permettre son extraction. Et nous commençâmes à remplir des sacs prévus à cet effet du précieux cristal. [...]

Le temps poursuivait sa course, et bientôt les premiers érudits feraient marche vers nos positions. Il était temps de finir notre office. Je déversais l'entièreté de ma fiole de froid liquide dans le creuset pour faire fondre le fond de pierre de sources que nous n'avions pas réussi à prendre, puis arrosait largement les bords du creuset d'alcool pur. Ma femme approcha le briquet pour que le tout s'embrase à nouveau et ramène la pierre en phase solide, au fond du réceptacle. Je fourrais les fioles dans une poche à ma ceinture et rangeais la tige dans le sac.


Chasseurs, soyez prêt à l'extraction, lançais-je dans le communicateur.

Et dans l'instant, cinq générateurs de portails s'activèrent vers la surface, ouvrant un passage vers une cité bien loin du lieu du méfait. L'ancienne cité retrouvait son calme, délestée de sa précieuse pierre de source.
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mar 29 Sep - 7:45

Quelque chose s’est brisée, dans le silence des vieilles pierres. Les murs frémissent quand la déflagration les touche, colportant l’onde jusqu’à l’épicentre du complexe. Curieusement, le son est assourdi. On croirait voir la pierre se plisser comme la surface d’un lac. Les aiguilles des machines technomagiques et des artefacts, laissées sur place pour maintenir la brèche initiale, s’affolent.

Comme une géode, le granit des creusets d’énergie cède, livrant leurs cinq cœurs bleus aux mains des pillards. Dissocié de l’ensemble, au contact de l’air, la pierre de source siffle un instant, puis s’assombrit d’une teinte. Elle vient de perdre ses propriétes de fusion, mais conserve sa valeur énergétique.

A l’instar d’un livre qui se referme sur ses secrets, le complexe s’éteint. Les rares lueurs sont aspirées par la pierre. Les fresques délavées ne donnent plus d’impression au contact. La colonne de pierre semble rattraper le cours du temps et connaître une usure prononcée. Elle ne tourne plus sur son axe.

Il fait nuit dans l’antique salle d’archive et même la lueur des torches n’éclaire qu’à un pas.


*


Dernière édition par Kwali le Mar 29 Sep - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shanor
Officier draconique
avatar

Messages : 240
Remerciements : 1
Humeur : Changeante

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mar 29 Sep - 8:35

Shanor descendant dans les souterrains avec Mordrahan et Moystia, bardé d'outils d'études, découvrent le carnage. Lorsqu'il prend la parole sa voix charrie des icebergs. Sous sa capuche une lueur malsaine devient omniprésente.

"Il va y avoir des morts..."
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mar 29 Sep - 21:09

(Ouh putaing....!)

Mordrahan s'est figé en rentrant dans le complexe... il connait trop bien ce silence pesant de ruines brisées, contrastant avec les mémoires antiques qui imprégnaient les murs à son premier passage. Quelque chose s'est produit ici, l'âme des pierres s'est dissoute, détruite. Il ne reste qu'un écho déchiré, qui lui rappelle ce qu'il ressent parfois dans les Plaines Arides.
Il n'a pas besoin de poser la main sur le mur pour savoir qu'il n'entendra pas de murmure, ne verra pas d'image...
La première rigole tarie leur révèle la vandalisme, les creusets détruits ressemblent à des tombes profanées.

Le sorcier se tourne vers Shanor, son regard d'acier brûlant d'une rage froide.
"Vous en ferez ce que vous voudrez après Shanor, mais je veux les coupables vivants, qu'ils répondent de leur crime."
Revenir en haut Aller en bas
Shanor
Officier draconique
avatar

Messages : 240
Remerciements : 1
Humeur : Changeante

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 8:46

(je ne serais pas là ce soir)

Shanor se trouvera présent dans la salle du tribunale.
Il demande purement et simplement la démission des deux femmes.
Leur argument de "désamorcer une bombe" ne tient pas pour lui. L'utilisation d'explosif qui est relevé dans les sous-sols montrent au contraire une prise de risque qui aurait pu simplement faire sauter toute la cité.
Rien ne justifie la disparition de 2000 ans d'histoire.
La décision d'éteindre ou non les ruines ne leur revenait pas. Si au moins elle avait consultez l'ensemble des officiers, peut être. Il s'agit pour lui purement et simplement d'un acte de guerre envers la cité. D'autant plus que l'opération à demander, au vu de son efficacité, beaucoup plus de deux personnes. Ce qui signifie qu'elle ont fait entrer dans la cité, sous couvert d'anonyma, des individus dont l'ordre ignore tout.

[HRP:] Rien ne justifie de détruire ainsi le rp d'une joueuse qui a pris prêt d'un mois pour le préparer et TROIS DIMENSIONS.

Quant à la justification rp du bien de la cité, je me permet de vous citer:

"Et au bout du chemin trônait mon graal d'un jour, inerte."
"Et nous commençâmes à remplir des sacs prévus à cet effet du précieux cristal. [...]"
"L'ancienne cité retrouvait son calme, délestée de sa précieuse pierre de source."

Rien dans le style de votre poste ne montre un quelconque soucis pour l'ordre. Non, la seule chose qui transpire est l'avidité crasse. Alors s'était peut être pas votre but, mais c'est ce qu'on ressent en vous lisant. Quant à une "bombe" vous dite vous même que le lieu était sous contrôle, stabilisé.

Vous dite que c'est un jeu? Qu'il ne faut pas vous attaqué? Vous avez réfléchis UNE MINUTE à ce qu'allait ressentir Kwali, qui venait de se défoncer pendant une soirée à animé un event pour plus de 15 personnes (et non 4), et qui voit LE SOIR MÊME votre poste flinguant la suite de son animation, alors qu'elle à dit a plusieurs reprises qu'il y aurait une suite avec ces ruines? Et vous voulez vous sentir blessé? Votre manque d’empathie ou de réflexion sur ce coup là....
Le principe d'un jdr, et d'autant plus d'un maître du jeu, car oui, je considère que les officiers tiennent aussi ce rôle, est de parfois savoir faire un peu de metagame, ou au moins prendre du recul, pour que les joueurs prennent leur plaisir.

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 11:40

[suite rp]

Après la découverte des dégâts, Mordrahan rejoignit le point où il avait laissé son robot et ses capteurs en surveillance.
Les machines étaient programmées pour enregistrer les fréquences planaires dans la zone et réagir à d'éventuelles variations, mais elles avaient ignoré l'activité humaine, se bornant à transmettre la rupture du flux d'énergie du complexe, et les signaux convergents des portails de téléportation ouverts à proximité.
Le sorcier récupéra le robot, laissant un capteur au centre du complexe, dans la cas où la faible énergie résiduelle aurait suffit à provoquer une réaction quelconque.

Les traces d'explosion et la rupture simultanée des foyers impliquaient l'action d'une équipe organisée. Mordrahan regarda ses compagnons.
"Ces murs sont des éponges mémorielles... je pense qu'ils ont du capter quelque chose concernant cette agression... mais j'ignore comment le lire maintenant que tout s'est éteint. Je vais rentrer analyser les transmissions de mes capteurs, peut-être nous aideront-elles."

Quand Shanor, Moystia et lui-même quittèrent le complexe, il demanda au nécromancien de placer ses créatures en surveillance, afin que personne ne rentre sur le site sans autorisation.

(A moins que Shanor ne possède une méthode pour tracer les individus qui sont passé par là, le seul indice que je vois à disposition sera la triangulation des 5 téléportations, ce qui devrait permettre de localiser précisément le point d'arrivée.)
Revenir en haut Aller en bas
Eryzakka
Officier draconique
avatar

Messages : 452
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Neutre Bon (Bienfaiteur)
Vocation: Clerc

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 11:49

*dans les profondeurs de la cité, on peut entendre les faibles sanglots de deuil d'Eryzakka pleurant les mémoires disparues*
Revenir en haut Aller en bas
Shanor
Officier draconique
avatar

Messages : 240
Remerciements : 1
Humeur : Changeante

Feuille de personnage
Ethnie: Elfe
Alignement: Chaotique Neutre (Esprit Libre)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 11:57

Shanor hoche la tête en direction de Mordrahan et relâche dans le complexe les mouches qui se trouvaient au dessus de la cité au cours des deux derniers jours. Il appelle également une dizaine d'anticorps qu'il place en mode capture dans les sous-terrain en ronde aléatoire. Il ne possède malheureusement aucune méthode de traque, tout du moins s'il ne possède pas un lien ou un petit bout d'âme d'un des coupables.

Il s'empresse de contacter Atys avec une liste de composants pour construire un générateur d'ancre inertielle pour mettre fin à toute possibilité de téléportation vers, et depuis la cité. En réflexion il propose même d'étendre cette ancre à tout les produits dérivés de sorts de mouvement: Passe-muraille, Pattes d’araignées, saut augmenté, etc. Cela lui fera perdre définitivement l'accès aux toits de la ville, mais il estime ces protections nécessaires.

L'aura du nécromancien est particulièrement froide, il laisse derrière lui une trainé de brume légèrement violette et bleue. Quelque part un cristal tourne de plus en plus au violette profond. Une poupée s'agite, comme inquiète.

Il contact également Supremokan pour savoir s'il serait possible de faire l'achat d'une de ses créations les moins létales issues de son labo.
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 12:09

Eryzakka a écrit:
*dans les profondeurs de la cité, on peut entendre les faibles sanglots de deuil d'Eryzakka pleurant les mémoires disparues*

Croisant Eryzakka dans les couloirs, Mordrahan s'arrête et lui offre un pâle sourire, radoucissant un instant son expression de marbre.
"Ne désespérez pas... peut-être pourrons-nous les réveiller. Ces pierres sont anciennes, et les lignes Ley courent loin sous la surface de Telara... en tout cas, si vous percevez quelque chose, prévenez-moi."
Il pose la main sur l'épaule frêle de la jeune femme un instant, puis repart.
Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1070
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Mer 30 Sep - 12:47

Shanor a écrit:
Il s'empresse de contacter Atys avec une liste de composants pour construire un générateur d'ancre inertielle pour mettre fin à toute possibilité de téléportation vers, et depuis la cité. En réflexion il propose même d'étendre cette ancre à tout les produits dérivés de sorts de mouvement: Passe-muraille, Pattes d’araignées, saut augmenté, etc. Cela lui fera perdre définitivement l'accès aux toits de la ville, mais il estime ces protections nécessaires.

Ayant entendu parler de l'incident, Atys deplore un moment cette perte de memoire commune, bien plus que toutes les experiences et possibilités technomagiques. Puis rattrapée par ses obligations, en particulier les nombreuses demandes pour remettre en etat les volets, auvants et autres parties de la cité endomagées par le phenomene initial, elle ne pense plus à tout ceci, sauf parfois dans des moments d'égarement à cette fillette emportant son louveteau, fuyant la vindicte de la foule ... un de ses souvenirs à elle ? ... non ! C'est le souvenir qui vient des murs desormais muets.

Recevant la liste de Shanor, Atys regarde le but inscrit en bas de la commande et renvoit le document avec un tampon rouge "REFUSE" et un mot explicatif. La téléportation aussi bien magique que technomagique est un de ses moyens de transports favoris. L'erreur de jugement de certains, malveillance, bienveillance mal placée, ignorance ... qui sait, ne doit pas entraver la liberté de mouvement dans la cité. De plus une telle ancre mettrait fin definitivement au rêve d'une jeune Kelari qu'Atys a appris à accepter : la jeune Kwali ne pourrait plus rejoindre son jardin secret de la cité.

Pensant à celà Atys s'enferme dans son laboratoire, laissant la Manufacture à ses sbires et aux grands maitres artisans avec des consignes claires et strictes, un nouveau projet à l'etude : transformer son translateur technomagique pour qu'il traverse un trou dans le "manteau".

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 9:23

Dans son laboratoire, Mordrahan avait vérifié plusieurs fois ses calculs. Avec cinq signaux simultanés il ne pouvait y avoir d'erreur.

Il ne regagna pas la Cité. Les pillards n'avaient été vus de personne, et les techniques utilisées étaient le fait de professionnels. Cela impliquait des complicités dans la Cité elle-même, il ne pouvait donc pas faire appel aux soldats de la ville pour mener l'enquête. Mais il savait à qui s'adresser.

Son vieil ami, la seule personne dans ce monde dévasté qui ne l'avait jamais trahi ni déçu. Et la famille Shinrâ tout entière était à l'image de son chef.
Le domaine Shinrâ les abritait tous, du moins quand ils ne parcouraient pas le monde. Ne trouvant personne dans les bâtiments, il chercha la serre. Le paisible Melyth l'accueillit de sa voix douce et de son regard pénétrant, lui donna quelques nouvelles de la famille, et lui indiqua où il pourrait contacter sa soeur. Mordrahan repartit étrangement apaisé, comme à chaque fois qu'il croisait le prêtre des eaux, déposa son message et regagna Verivage. Elle connaissait les lieux et saurait où le trouver.

Quelques heures plus tard, une fine silhouette sombre enjambait sa fenêtre, se plantant devant lui avec une expression rieuse et des yeux inquisiteurs.
"Cela fait longtemps. Je me demandais si vous vous étiez reconverti dans le jardinage. Qui dois-je vous ramener cette fois?"
Mordrahan sourit. Il aimait cette kelari, si semblable à son frère. Elle était aussi séduisante et redoutable que lui du reste. La seule différence était un soupçon de cruauté là où lui n'était que froide efficacité.
"Personne. Juste des informations, et en toute discrétion."
Il lui tendit un morceau de papier.
"Je veux savoir ce qui se cache à cet endroit. Dans le moindre détail. Et surtout quel lien cela peut avoir avec des membres de l'Ordre Draconique."
Elle leva un sourcil délicat et ses lèvres s'arquèrent en un sourire moqueur.
"Encore des problèmes avec le nid de guêpes où vous vous êtes fourré? Shin vous dirait qu'il vous avait prévenu, mais comme vous êtes aussi entêté que lui..."
Elle cueillit la feuille entre ses doigts fins, et son sourire s'agrandit.
"Donnez moi une journée et une nuit, et vous aurez vos réponses."
"Merci."
Il s'inclina, s'écartant poliment pour lui céder le passage vers la porte de sortie, mais elle se contenta de s'avancer, de lui déposer un baiser sur les lèvres, et de bondir vers la fenêtre avec un rire cristallin.
"Vos fenêtres sont plus amusantes... il faudra que je revienne vous surprendre un de ces jours."

(je suppose que les voleurs se sont transportés dans la ville perdue où Arrianne a installé les serviteurs de son ancien clan? A charge pour vous de m'indiquer par MP ou en postant en réponse sur le fil ce que mon espion trouvera sur place)
Revenir en haut Aller en bas
Kwali
Lieutenant-Colonel
avatar

Messages : 263
Remerciements : 7

Feuille de personnage
Ethnie: Kelari
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 13:49

(Je reprends, ajuste le fil du récit et vais essayer de réagir à vos interventions et recherches. Concernant ce qui se passe en dehors de la Cité et l’enquête en parallèle, je ne pourrai pas assurer un rôle d’arbitrage, ne connaissant pas les moyens technomagiques et personnels des joueurs. Je compte sur le fair play de chacun pour que ça se déroule au mieux !

Pour le complexe, voici une mise à jour factuelle et détaillée des effets de la soustraction :
- Les détonations ont endommagé les creusets d’énergie, notamment dans la paroi intérieure. De minces fêlures dans les parois courbes des bacs de forges. Les cinq tiennent encore debout, mais sont hors d’état d’usage dans l’immédiat. L’absence de pierre de source révèle de fins conduits dans la partie basse de la fosse hémisphérique, qui laissent à penser que le réseau se continue en souterrain. Une restauration physique et/ou magique du socle de pierre fonctionne, mais il ne se passe rien quand on essaye de relancer le circuit.
- Le geste hostile et la privation de l’alimentation des cinq cœurs ont éteint le complexe, dans un mécanisme de défense (et non de veille, comme il devait se trouver avant l’intrusion de Kwali)
- Les souvenirs/mémoire ne sont pas brisés ou détruits. Simplement inaccessibles dans l’immédiat. Ils ont toujours un lien avec la Cité ou le passé de ses habitants.
- La pierre de source s'est assombrie d'une teinte, et n'êtes plus sujette aux variations d'état. Il en reste dans les conduits principaux et secondaires, sous sa forme cristalline.
- La colonne de pierre s’est bien figée, sur une position précise. Il n’est pas possible de déplacer ses arceaux. Un œil attentif remarquera que la position actuelle ne correspond pas à celle vue la première fois. Les crans donnent une série de coordonnées.
- Les machines technomagiques ont maintenu la brèche, elle est actuellement stable, réduite en taille, mais donne toujours sur le rocher hors du temps.  Il est possible de la déplacer. Ce lieu est à prendre comme un espace relai, entre deux plans. Une croisée des chemins.

*

Eryzakka : Quand Eryzalla pleurait les mémoires disparues, la main sur les murs, elle a eu l’impression – par empathie – que ses larmes troublaient une étendue d’eau inerte. Il est possible de se figurer, en fermant les yeux, la surface des vieilles pierres comme la surface d’un lac, réagissant à la moindre vibration ou écho.

Atys
: Si vous l’autorisez en continuant à lui accorder une place, la scène de l’enfant et du loup se poursuit dans un coin de votre tête, au fil de vos nuits ou dans des moments d’introspection. Auquel cas, je vous fournirai les infos.

Note : La poursuite de ces mini-histoires peut se faire pour ceux qui ont eu accès à une scène détaillée (et non juste l’impression initiale). Les conditions sont de s’y intéresser ainsi qu’une forme d’acceptation.

Mordrahan, Shanor, Moystia et tous ceux impliqués dans les recherches : Il faut dissocier les deux composantes majeures de ces ruines. D’un côté, l’archivage des mémoires. De l’autre, une structure magique basée sur la pierre de source et son contrôle par un biais inconnu. Il y a des chances que la deuxième ait pour vocation de protéger la première. Ce sont deux axes de recherche différents.

L’extinction relativement rapide du complexe a mis un terme aux relevés, ce qui compromet les recoupements initiaux. Toutefois, ils confirment que :
- La pierre de source en elle-même n’a rien de spécial, mais aurait subi un traitement par une exposition à des variations de température très importante. Il est possible de continuer à rechercher dans ce secteur, vu qu’il en reste dans les conduits.
- Les creusets ont un double fonctionnement, qui s’assimile à une forge mentale : un contrôle physique froid/chaud environnemental et un contrôle mental possible, non tenté.
- Un des axes du « pentagone » est plus long que les autres, ce qui écarte un fonctionnement de rituel classique. Il est possible qu’il y ait eu autrefois un contrôle « maître » et quatre relais. De plus, une observation fine révèle que l’on peut physiquement isoler un creuset, des autres conduits, en jouant sur un système de dérivation.
- Lorsque les cinq foyers sont actifs, ils délimitent au centre une petite zone. C’est cette zone qui joue un effet catalyseur, qui amplifierait un sort fait sur place ou une quelconque manipulation qui rentrerait en réaction avec l’énergie. Ainsi l’effet est environnemental et localisé. Et indépendant des foyers.
- Le complexe est d’une structure très carrée, tendant vers l’ordre. Les effets chaotiques de l’event ont plus à voir avec la nature de l’accroc de Kwali et ses erreurs de procédure que le support lui-même.
- Le complexe, malgré son apparence éteinte, maintient un isolement très efficace de la surface. On ne sent pas la pierre de source restante à distance. Impossible de savoir dans l’immédiat ce qui procure cette couverture.

La colonne de pierre : il faut un érudit pour lire et comprendre les coordonnées figées dans le moment de l’extinction d’activité du complexe. Ce sont des repères astraux. Les points donnés donneraient une large région au niveau des Pics du pin de fer.

Discours de Kwali sur la façon dont elle a allumé les feux des creusets : (accessible sur demande, à quelques nuances près. Il est possible de jouer cette scène en rp, pour infos complémentaires ou aiguiller le dialogue)

« La Cité m’a raconté une drôle d’histoire. Celle que je voulais entendre, je gage. J’ai vu un petit gars, rude, anguleux, tout en muscles et en mauvaise humeur, qui avançait dans l’obscurité. Il avait des brûlures à cause du froid, les mains crispées, les ongles fendus et les bras bleuis. Une cotte coupée aux épaules de grosse maille. Un air sombre, à la corvée. Un œil pâle à geler un petit feu. Doucement, j’ai commencé à voir son chemin, dans ses yeux. J’ai respiré dans ses respirations. On s’est approché d’un bac de forge, il a fermé les yeux. Il s’est mis à taper dessus, en pensée, comme on ravive des braises. Fort. Je touchais presque les étincelles bleues. Il a forgé la pierre, la lumière des sources, jusqu’à avoir un petit foyer honnête. De temps en temps, il soufflait. Et le souffle jouait avec les lueurs. La pierre de source a commencé à couler, il a accéléré le pas. Moi, dans son ombre et sa peau, j’ai répété un à un tous ses gestes et j’ai marché dans ses pas, sans un bruit, jusqu’au foyer suivant. »

(Voila pour les infos initiales, hésitez pas à me contacter pour des idées, un éclairage ou des précisions. A bientôt)

(Ps : si c’est possible j’aimerais bien qu’on dissocie la suite de l’aventure et les interventions rp de chacun de la conclusion de l’event, sur un autre post, histoire que ce soit plus clair et accessible)


Dernière édition par Kwali le Jeu 1 Oct - 18:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mordrahan
Maréchal
avatar

Messages : 999
Remerciements : 15

Feuille de personnage
Ethnie: Eth
Alignement: Loyal Neutre (Juge)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 14:16

(Merci des précisions Kwali.
Compte tenu de ce que tu expliques, Mordrahan va s'intéresser à la structure magique elle-même, le complexe de pierre et de source, et aussi la colonne-repère. Ce sont des domaines qu'il maîtrise, bien mieux que l'aspect mémoire.)
Revenir en haut Aller en bas
Atys
Tribun de l'ordre
avatar

Messages : 1070
Remerciements : 23
Humeur : changeante

Feuille de personnage
Ethnie:
Alignement: Neutre Strict (Indécis)
Vocation: Mage

MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   Jeu 1 Oct - 16:09

Atys ne sort presque plus de ses quartiers.
Alors qu'elle travaille sur le "translocateur planaire", elle n'arrete pas de melanger ses souvenirs d'enfance, courant sans cesse pour echapper aux dangers, à la peur et à la haine des autres peuples ... les Loups Songeurs, le clan bahmi qui l'a recueillie ... cette fillette protegeant son louveteau ... une autre jeune, une Kelari, voulant revivre ses rêves dans sa cité des vents ...

Elle tente plusieures manipulations sur son appareil qu'elle seule utilise avec des secrets de fabrication bien gardés.

_________________
In Gaudio Sanitas Et Robur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INAUG] Le Berceau de Yule   

Revenir en haut Aller en bas
 
[INAUG] Le Berceau de Yule
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» berceau en bois a vendre
» berceau portatif, porte-bb...
» L'Eure, berceau des célébrités.
» [RECH] Berceau arriere en bon etat
» Berceau carton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grand-Place :: Comité d'organisation draconique-
Sauter vers: