AccueilPortailMembresGroupesRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion
Video Anniversaire
Recrutement

Que vous Soyez un Voyageur, une jeune Elue en quête d'aventures ou un simple curieux, Soyez le bienvenu dans notre Antre ... .

Fiers bretteurs, forts en gouaille, fervents disciples de Mariel Taun ou encore pyromanciens dont la passion pour les flammes devient inquiétante, nous aimons affûter nos lames, dépoussiérer nos plus puissants grimoires et partir ensemble, relever les plus grands défis de ces terres ...

Si Partage, Plaisir et Courage sont autant de mots que vous portez en étendard... Si l'envie vous prend de vous investir pour le salut de Telara et le respect de nos valeurs... Alors cessez d'hésiter et entrez .... Votre place est certainement parmi les nôtres ...

Tableau de chasse
Derniers sujets
» Elriana, voleuse hors du commun ?
Aujourd'hui à 0:27 par Elriana

» Concours: Pérégrination en Télara
Hier à 23:07 par Navia

» Patchnotes!
Mer 11 Juil - 4:30 par Louvinette

» Demande de recrutement Toutoux
Dim 17 Juin - 22:49 par Navia

» (TD NM 3/4) Deux pour le prix d'un!
Jeu 31 Mai - 23:59 par Moystia

» Sept années draconiques!
Mer 16 Mai - 17:40 par Mordrahan

» Simple curiosité
Jeu 10 Mai - 14:03 par Atys

» Petites news et changements à venir..
Ven 4 Mai - 9:54 par Moystia

» La tour de l'Air
Dim 29 Avr - 18:57 par Moystia

» Le port de Vérivage
Lun 23 Avr - 19:26 par lidocaïne

» guilde l'ordre draconique [refusé]
Lun 23 Avr - 8:11 par Marielea

» Candidature Nafiros [accepté]
Sam 21 Avr - 11:16 par Moystia

» Quelle est ma voie?
Jeu 19 Avr - 22:24 par Drogwin

» Candidature Hirashin
Jeu 19 Avr - 13:07 par Hirashin

» Concours de déguisements - Carnaval
Mer 18 Avr - 20:59 par Navia

Venez découvrir RIFT avec nous
Les posteurs les plus actifs du mois
Louvinette
 
Elodril
 
Moystia
 
Navia
 
Elriana
 
Saela
 
Drogwin
 
Atys
 
Eryzakka
 

Partagez | 
 

 Shirae - L'age adulte

Aller en bas 
AuteurMessage
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Shirae - L'age adulte   Ven 6 Déc - 2:29

Shirae était une jeune fille pleine d'énergie. Toujours prête à faire les pitrerie les plus invraisemblable.
Ces parents, de jeunes fermiers, avaient depuis longtemps abandonné tout espoir de lui voir acquérir plus de jugeote, de maturité.
"Tu devrait donner le bon exemple à ton frère!" Tonnait son père lorsqu'il en avait assez de son comportement. Elle se contentait alors de dire oui et de lancer quelques promesses pour que les choses se tassent encore une fois.
Une vie insouciante et pleine de gaieté.
Jusqu'à ce que les guerres ne viennent les chassés de leurs lopin de terre.
Préférant quitter les lieux pour sauver leur famille, les parents entassèrent les quelques biens qu'ils avaient dans leur chariot et prirent la route.
"Nous trouveront bien un endroit ou nous installer." Dit son père avec un sourire.
Mais Shirae le connaissait trop bien. Elle savait lire la peur derrière ce visage joyeux. Quand à sa mère, elle préférait garder le silence en regardant le paysage défiler lentement.
Les jours se suivirent. Ils croisèrent d'autres gens chassés de chez eux. Certains assis sur le bord de la route mendiaient un peu de nourriture ou une place pour les emmenés. Puis les rencontres se firent plus menaçantes. Certains hommes les hélaient sur un ton agressif. D'autres leurs souriait en leur proposant de camper dans une clairière à l'écart.
Ils arrivèrent finalement à la Clairière d'argent, et leurs parents descendirent pour trouver un toit où passer la nuit.
Alors que celle ci était déjà tombée, ils revinrent, la mine sombre.
"Il y a déjà trop de monde ici. Toute les places sont prises. Nous allons devoir dormir à la belle étoile."
Alors qu'ils commençaient à s'installer, son père se tourna vers elle:
"Va donc faire un tour pendant que nous préparons le bivouac. Au moins je ne t'aurais pas dans les pattes..."
Le visage renfermé de son père et ces quelques mots lui laissa une désagréable impression.
"Bien Père. Comme vous voudrez." Elle se retourna et partit vers l'auberge en retenant une larme.
Pourquoi était il si méchant? "Je n'ai pourtant rien fait!" Murmura t' elle.
Mettant cela sur le compte de la fatigue, elle passa facilement à autre chose.
Elle avait cette capacité à changer d'état d'esprit assez rapidement, ce qui agaçait toujours ses parents. Ils leurs arrivait souvent de l'appeler la girouette, se souvint elle en souriant.
C'est alors qu'un bruit métallique attira son attention.
Le son semblait venir de l'autre coté de l'auberge.
Elle la contourna et arriva sur la place où se trouvait une forge.
Là, un homme à la carrure imposante et à la moustache grise frappait une large pièce de métal rougeoyante sur une enclume.
Shirae resta un certain temps à regarder le métal crépiter et changer de forme pour finalement s'étirer et prendre la forme d'une lame.
"Eh bien gamine ! Ca te plait comme spectacle?"
Elle sursauta et regarda, hébétée, l'homme qui lui souriait.
"Je te demande si ça te plait comme spectacle? Mes coup de marteau ton rendue sourde ou quoi?"
"Heu ... Non non! ... Je veux dire si! Enfin le spectacle me plait oui!" Bredouilla t'elle.
L'homme éclata de rire en se tapant la panse et jeta la lame encore rouge dans un bac d'eau, faisant sifflé le métal et dégageant un nuage de vapeur.
"Ca te plairait d'apprendre ce métier?"
"Qui moi?"
L'homme se retourna, semblant chercher quelqu'un, et l'espace d'un instant, Shirae en fit de même avant de comprendre qu'il se moquait d'elle.
"Tu m'a pas l'air très finaude dis moi..."
Voyant qu'elle boudait, il lui sourit et repris:
"Allez fait pas cette tête! ca te rend moins belle et tu va avoir des rides! Il rigola encore une fois et reprit. Allez amène toi un peu par ici."
Hésitante, Shirae s'approcha de la forge. La chaleur l'enveloppa rapidement et un frisson de plaisir la parcourue.
"Tiens ! Prend la pince qui dépasse du feu là. Fait attention de ne pas te bruler... Au bout tu à une autre pièce de métal. Amène la sur l'enclume."
Shirae s'exécuta et déposa la pièce brulante les yeux écarquillé devant la couleur que prenait celle ci.
"Eh ben c'est pas comme ça que tu va la façonner cette lame tu sais? Je sais que c'est joli tout ça mais maintenant faut la dompter à coup de marteau!" dit il en lui tendant l'outil.
Elle se saisie du marteau et commença à frapper.
L'homme l'encourageait, lui disait de frapper plus fort, plus droit, de retourner la pièce...
Au bout de quelques temps, elle était en age, mais souriait de toute ses dents.
Au bout de la pince une lame fine et brillante luisait sous les rayons de la lune.
"La lune?"
Elle repris alors conscience du temps qui s'était écoulé. Elle remercia rapidement l'homme et courut au bivouac."Je vais encore me faire gronder!" pensa t'elle. Mais malgré tout un large sourire illuminait son visage noircit et trempé de sueur.
Son père la sermonna une fois de plus et sa mère lui fit prendre un bain dans la rivière pour la décrasser. Grelotante, c'est pourtant avec ce même sourire qu'elle s'endormit ce soir là.

Le vieil homme fredonnait une chanson alors qu'il rangeait son matériel.
"cette gamine à quelque chose de bizarre quand même..."
Il avait bien aimé l'avoir à ces coté et le fait de lui apprendre l'art de la forge lui avait rappeler les moments passé avec son fils. Avant qu'il ne parte s'engager.
Alors qu'il se préparait à partir, il s'aperçut que la lame de la fille était encore dans le bac.
Il plongea la main pour la sortir et la ressortit aussitôt en poussant un juron.
Sa main était entaillé. Pas une vilaine blessure pour autant.
Prenant ses précautions, il ressortit cette fois ci la lame et l'observa.
"C.. Comment....?"
Malgré quelques améliorations à apporter, la lame faites par cette fillette était déjà bien coupante et équilibrée.
"Y a pas! Cette gamine à du feu dans les veines! Je tâcherais de la retrouver demain. Cela faisait quelque temps que je me disais qu'un apprentis serais une bonne chose..."murmura t'il.
Il récupéra un morceau de tissu et enveloppa la lame avec, puis il la rangea et pris le chemin de sa maison en sifflotant. "Une apprentis ... ouais... pourquoi pas. Elle a du talent c'est sur...."


Le lendemain à l'aube, Shirae toute courbaturée monta dans le chariot et son père ordonna à son cheval de trait à se remettre en route.
Alors qu'ils prenaient le chemin vers le nord, Shirae regarda s'éloigner le filet de fumé qui devait provenir de la forge.
"Au revoir monsieur le forgerons."
Revenir en haut Aller en bas
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   Ven 6 Déc - 15:28

Le chariot bringuebalais. Des casseroles s'entrechoquaient dans un recoin. Shirae dodelinais de la tête à moitié endormie par les mouvements qui la berçait.
Le cheval soufflait en gravissant la pente à grand peine lorsque son père le stoppa, la tirant de sa torpeur.
"bonsoir m'sieur dame!" s'exclama une voix à l'exterieur.
Shirae tendit le coup pour voir ce qu'il ce passait.
Ils s'étaient arrêté dans une zone boisée et sombre. Au bord de la route, un vieil homme parlait à son père.
"Où est ce que vous allez comme ça les jeunes?"
"On ne sais pas trop pour le moment..."
Le vieil homme acquiesça. "Oui je comprend... La guerre n'est ce pas? Il y a de plus en plus de passage par ici depuis que les choses ce sont envenimées."
"C'est qui le monsieur père?" Marmonna Kal, le petit frère, en sortant la tête de l'arrière du chariot.
"Retourne à l'intérieur s'il te plaît."
En boudant, Kal s'exécuta.
"Et vous? Que faites vous par ici à ce moment de la journée?"
" Oh moi je suis pour ainsi dire arrivé?" dit il en montrant le chemin qui montait derrière lui.
"Je suis au service d'un Lord qui habite juste à coté. Oh je sais ce que vous allez dire; Un vieil homme comme moi ne devrait plus travailler... Mais je suis le seul au service de mon Lord qui sache cultiver les terres. Alors je fais ce que je peux..."
"Vous êtes fermier?"
Le vieil homme brandit sa fourche.
"Et vous croyez que je me sert de ça pour quoi au juste?"
Le rire de son père retentit alors. Comme le vieil homme le dévisageait, il s'expliqua:
"Nous sommes fermier voyez vous. Alors si jamais vous recherchiez de l'aide, ou si jamais votre Lord proposait un poste pour vous seconder...."
"Ben alors ça! Si c'est y pas possible !"
Le vieil homme sourit, et l'espace d'une fraction de seconde, Shirae cru voir des dents noircies et jaunies. Cependant le vieil homme souriait toujours et ses dents étaient tout ce qu'il y a de plus normale. "Il commence à faire sombre..." pensa t'elle.
"Mon Lord n'a pas fait d'annonce à ce sujet mais je pense que cela pourrait ce faire... Si vous voulez bien, vous n'avez qu'à me suivre. Au pire, vous pourriez dormir dans les dépendances pour la nuit."
"Ce sera avec joie." Répliqua son père sans hésitation. Surprenant sa fille par sa spontanéité.
"Dans ce cas, pourrais-je profiter de votre chariot pour me mener jusqu'au domaine?"
"bien sur! Montez à coté de moi. Ma femme va passer à l'arrière."Surprise, celle ci obtempéra pourtant et rejoignit les enfants.
Le chariot bifurqua et s'engagea dans le petit chemin. Alors qu'il s'enfonçait, la brume envahit le carrefour. Un peu à l'écart, un piquet vermoulue indiquait la destination déjà effacé depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   Dim 15 Déc - 15:58

Le chariot s'immobilisa en grinçant dans la cour, et le vieil homme se laissa tomber au sol.
Un chien aboyait sous la terrasse et Kal sauta de l'arrière pour se précipiter vers lui.
"N'approche pas! Tonna son père"
"n'ayez crainte, il aboie plus qu'il ne mord... Silence toi ! cria le vieil homme"
Le chien couina et accueillit le gamin en remuant la queue. Shirae cru une fois de plus voir les dents déchaussées et noircies. Le vieil homme sembla la remarquer et la regarda avec un air espiègle.
"Je ne l'aime pas. Pensa t'elle"
L'espace d'un instant, elle cru voir le sourire s'agrandir encore un peu pour dévoiler des canines.
Elle se dirigea vers sa mère et lui prit la main.
"Mère, ne pourrions nous pas camper plutôt que de passer la nuit ici?"
Sa mère lui sourit, mais ne parvint pas à lui cacher son inquiétude.
"Ton père sait ce qu'il fait. N'aie pas peur."
"Me permettrez vous de vous présenter à mon Lord une fois que vous serez installés? Oh mais où ai-je la tête, je ne me suis pas présenté. Mon nom est Garland."
"Ce sera avec plaisir Monsieur Garland. Répondit Son père."
La nuit était complètement tombée maintenant et les domestiques semblaient nerveux.
Kal jouait encore avec le chien dans un coin de la remise, et sa mère s'occupait à ranger les affaires dans le chariot.
"Pourquoi t'embete tu à ranger tout ça? D'ici peu, nous aurons probablement un endroit douillet où loger. Tout va s'arranger tu verra."
"Mais que dit tu là? Rien est sur! Qu'est ce qu'il t'arrive? Tu a toujours été méfiant jusqu'à présent. Pourquoi tu agit comme cela maintenant? Je ne te reconnais plus."
Kal s'était figé et regardais sa mère les yeux écarquillés. Même son père paraissait surpris.
Shirae se rendit alors compte qu'elle serait les poings à s'en rentrer les ongles dans la paume. Elle regarda autour d'elle.
"Qu'est ce qu'elle cherche la gamine?"
Shirae entendit son frère crier et se retourna.
Kal s'était trainé à reculons dans un coin et continuait de crier. A l'opposé de lui, Le chien la regardait.
"Il parle ! Le chien parle criait Kal."
" Le chien parle oui. Et vous allez voir qu'il sait faire bien d'autres choses."
Sous leurs yeux horrifiés, le chien qui jouait il y a peu encore avec Kal fut parcourru de soubressaut et commença à grossir.
"Un monstre ! Un monstre!"
"Emmène ton frère avec toi! Hurla son père."
Shirae se précipita vers Kal et lui agrippa le poignet, le tirant vers la sortie.
"Tu me fais mal!"
"Tait toi et cours! Cria t'elle"
Elle jeta un regard avant de sortir pour voir son père se saisir d'une fourche tendis que sa mère restait prostré derrière lui.
"Mère venez vite!"
"Je ne peux pas. Murmura t'elle en gardant les yeux fixés sur l'horrible spéctacle. Emmène ton frère s'il te plaît."
Shirae se retourna vers l'entrée et se retrouva face à face avec Garland.
"Eh bien eh bien! Où allez vous comme ça? Dit il" Il lui sourit de toute ses dents, exhibant des crocs démesurés.
Shirae plongea entre la créature et le montant de la porte, entrainant son frère avec lui. Quelque chose siffla au dessus de sa tête, la manquant de peu.
A l'extérieur, les choses semblaient plus calmes. Elle regarda rapidement aux alentours et remarqua le chemin par où ils étaient arrivés.
"Nous n'avons aucunes chances par là..." Ses pensées s'entrechoquaient. comment les choses en étaient arrivés là? Où étaient ils? Qui était à leurs trousses?
Elle se précipita dans une maison de bois proche d'eux et poussa quelques meubles contre la porte.
"Aide moi!" Cria t'elle à son frère derrière lui. Un murmure lui répondit.
"Désoler soeurette... Peu pas..." Elle se retourna et se figea.
Kal était assis contre un meuble, sa chemise tachée de sang.
"Mon dieu!"
"Prend soin de toi soeurette. C'est finis pour moi."
Elle se pencha sur lui et regarda sa blessure. De large entaille lui barraient la poitrine.
"Saloperie! Des larmes lui brouillèrent la vu. Tiens bon! Tu peu pas me laisser maintenant!"
Kal se mit à tousser en grimaçant et perdit connaissance.
Elle s'apprêtait à le secouer lorsque quelque chose heurta violemment la porte, manquant de l'ouvrir.
"Inutile de vous enfermer, grogna une voix méconnaissable. Ouvrez nous et venez rejoindre vos parents... Ils vous attendent!"
Shirae regarda autour d'elle. Il s'agissait de la maison d'un chasseur de tout évidence. Des animaux empaillés, des peaux. Dans un coin, posé là depuis un moment vu la poussière accumulée, un arc attendait qu'on le récupère.
Elle le saisit faisant tomber le carquois à terre d'où quelques flèches sortirent et se répandirent sur le sol. Shirae les rassembla précipitamment, puis se rapprocha de son frère. Elle s'aperçut alors qu'il ne respirait plus.
"Non... siffla t'elle."
A l'extérieur la créature continuait à frapper la porte de toute sa masse. Laissant à regret Kal sur le sol, elle chercha une issu et remarqua une trappe au plafond.
Escaladant la petite table, elle poussa la trappe et jeta un oeil. Il s'agissait d'un grenier. Elle se hissa rapidement et referma derrière elle.Serrant l'arc contre elle, elle écouta un instant la créature en bas qui grognait et hurlait. Puis, son attention fut attiré par une petite source de lumière.
Quelques tuiles manquaient au toit. Elle en retira quelques unes pour ce faire un passage et se hissa sur le toit.
En se penchant un peu, elle aperçut une énorme masse qui s'acharnait sur la porte d'entrée.
Il s'agissait d'un Loup-garou. Elle regarda aux alentours. De toute évidence, seul la créature semblaient être là.
"mais il y a le chien... Où est il?"
Peu à peu, la peur qui avait commencé à l'envahir fit place à une farouche résolution.
Elle testa l'arc, et se rendit compte qu'il avait bien vieillis. Elle mit le carquois en bandoulière et saisit une flèche à laquelle elle retira une toile d'araignée et se rapprocha du bord.
Elle banda son arc et prit une profonde aspiration.
"Eh toi !" Le loup-garou releva la tête en grognant.
La flèche filla et s'enfonça dans l'orbite droit avec un "tchoc" qui lui tira un sourire.
Le monstre hurla de douleur et commença à se griffer la face, cassant la flèche et aggravant la blessure.
Shirae tendit la main en arrière et chercha une autre flèche. Mais sa main ne trouva rien. Elle se retourna pour voir ce qui se passait et manqua de perdre l'équilibre. Elle avait mis le carquois sur l'autre épaule.
En bas, le loup-garou poussa un hurlement tonitruant et sauta pour grimper sur le toit, mais perdit l'équilibre et tomba au sol.
Une nouvelle flèche en main, elle remit la créature en joue. C'est alors qu'elle remarqua qu'il était blessé à la jambe. Plusieurs plaie en ligne suintaient doucement.
"Vous l'avez eu père. Murmura t'elle."
La seconde flèche se fraya un chemin entre les yeux. Les hurlement cessèrent aussitôt et le monstre s'écrasa de tout son long.
Ne voulant pas perdre de temps, Shirae Se laissa glisser jusqu'au sol. Puis sans perdre plus de temps, elle courut en direction du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   Mar 17 Déc - 10:16

Le chemin semblait désert.
Peu à peu, ses forces l'abandonnaient. Elle titubait presque sur ce chemin, sursautant à chaque bruit suspect.
"Courage! Tiens bon! C'est pas le moment de lâcher. Se répétait elle sans cesse comme une prière."
Elle avait mal à la main gauche. Celle qui tenait l'arc, et se rendit compte qu'elle était crispé. aussi se força t'elle à relâcher un peu sa prise.
C'est à se moment là qu'une masse sombre déboula devant elle, la faisant crier et tomber à la renverse.
"Tu as mis mon maître en rogne petite! Rugit le loup-garou". En se trainant à reculons d'une main, elle cherchais désespérément une flèche dans son dos.
"C'est ça que tu cherche? lui dit la créature en tendant le carquois."
"Je suis perdue! Pensa t'elle en fermant les yeux et attendant la fin." Au lieu de cela, un cris retentit sur le coté.
"Bas les pattes sale cabot!"
Ouvrant les yeux, elle vit un homme armuré brandissant une masse de guerre fondre sur la créature. Celle-ci ne réagit pas. Shirae cru lire de la surprise dans ses yeux avant que la masse ne s'écrase sur son museau, l'envoyant rouler sur le bas coté.
"Ca va petite?"
Shirae reconnut aussitôt le vieil homme.
"Monsieur le forgeron?"
S'interposant entre elle et le monstre, le vieil homme émit un rire puissant.
"Tu sais, j'ai pas toujours été forgeron dans ma vie...Suffit pas de savoir faire des armes, faut savoir comment on le manies!"
Déjà, le Loup-garou se relevait en grognant. Griffant le sol et lançant un regard haineux au vieil homme.
"Qui est tu toi? Tu vois pas que tu empiète sur notre territoire? Les vieillards son trop sec pour être dévorés mais je vais pas me gêné pour t'ouvrir le ventre!"
Pour toute réponse, le vieil homme chargea de nouveau et balaya la zone en grognant. Cependant, l'effet de surprise était passé et le loup esquiva d'un bond.
Shirae aperçut alors le carquois sur le chemin. Profitant du combat, elle rampa jusqu'à lui, le replaça sur son dos et saisit une nouvelle flèche.
Bandant son arc, elle chercha une ouverture, mais les deux combattant ne cessaient de bouger.
Sans même lui jeter un regard, le vieil homme lui cria:"Allez! N'hésite pas! Tu va y arriver!"
Se ressaisissant, elle ajusta sa visé. Il lui sembla alors que le temps ralentissait et vit une ouverture. La flèche fila et frôla l'épaule du vieil homme avant d'entailler le bras du monstre.
"Patience petite,ton tour viendra! grogna t'il."
se ramassant sur lui même, il évita la masse et plongea aussitôt, renversant l'homme au sol et se retrouva sur lui. s'apprêtant à le taillader, la main lever, il se retrouva avec une flèche dans le creux de celle-ci et hurla.
"bien jouer!" La masse décrivit un arc de cercle et frappa une nouvelle fois la gueule du loup avec un craquement.
La bête semblait avoir son compte. Le vieil homme grogna en se relevant et s'approcha d'elle pour lui donner le coup de grâce.
Shirae s'était relevée et avait mis en place une autre flèche. Ses bras tremblaient mais elle refusait de se laissé aller.
Le loup-garou bondit soudain, et l'espace d'un instant, le vieil homme se tenait la gorge, surpris par la vitesse de l'attaque. Le monstre était déjà sur elle.
L'énorme patte la frappa de plein fouet, la plaquant au sol et lui coupant le souffle.
"Il est temps pour toi de rejoindre ta famille!"
Les griffes se refermèrent sur sa tunique et la souleva violemment pour l'envoyer dans les airs.
Pendant un instant, elle vit des flèches flotter devant ses yeux et le ciel tourner.
"C'est finis. Pensa t'elle vaguement. Puis le choc du sol et l'obscurité l'accueillirent.
Revenir en haut Aller en bas
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   Mar 24 Déc - 16:57

"Froid..."
Ses pensées étaient embrouillées.
Elle frissonnait, était trempée.
"Malade..?"
Peu à peu, Se qui l'entourait repris sa place. Le bruit du vent dans les arbres, et un bruissement continu qui l'entourait. Une forme flou bougeait sous ses yeux. Elle chercha à s'essuyer le visage et sa main vint la heurter violemment. Elle avait du mal à guider ses gestes mais parvint tout de même à essuyer ses yeux. Des feuilles bougeaient sous le vent et luisaient sous la lumière de la lune.
"Il pleut!" Sa voix était rauque et elle toussa pour se l'éclaircir. Elle voulue se relever et ses mains trouvèrent des branches et le vide sous elle. Paniquée, elle se figea et ne bougea plus.
"Je suis dans un arbre! A quelle hauteur suis-je?" Elle chercha du coin de loeil un repère qui aurait pu lui dire quelle était sa situation. Non loin d'elle, Un tronc épais d'arbre se dressait avec un buisson à sa base.
Elle était au sol. Elle poussa un soupir de soulagement et se relâcha un instant. Puis elle chercha à nouveau à se relever et grimaça. Tout ses muscles la faisait souffrir.
En grognant, elle roula sur le coté et se laissa tomber sur le sol. Elle apprécia Le contact de l'herbe humide et lécha l'eau qui coulait sur son visage. Elle commença alors à se relever et c'est alors qu'un éclair zébra le ciel. Elle se figea. Un instantané de la scène s'était imprimé sur sa rétine. Une forme massive se tenait à une dizaine de mètres d'elle.
"Il me cherche!" Ses muscles lui faisait mal mais elle ne s'autorisa pas le moindre mouvement. La nuit avait engloutie la créature. Le temps lui parut long avant qu'un nouvel éclair n'illumine la zone.
Sur le qui-vive, sa tension s'effaça.
Le loup-garou était de toute évidence mort. Une lame dépassait de son dos. Elle se releva en grognant de douleur et se rapprocha de la créature.
Se qu'elle vit la laissa pantoise.
Le forgeron avait semble t'il eu la force de se lancer une ultime fois à l'assaut de la bête, l'embrochant avec une lame. Il se trouvait maintenant l'un contre l'autre, agenouillés, dans une étrange étreinte. Elle les poussa sur le coté et les regarda tombés au sol, le loup-garou à moitié tourné vers le ciel à cause de l'arme qui l'empêchait de se retrouver sur le dos.
Elle frissonna et se rendit compte que sa tunique était déchirée. Elle regarda alors le vieil homme allongé sur le sol.
"Je suis désolé. Je suis désolé."
Alors qu'elle répétait cette phrase encore et encore, elle retira l'armure de cuir du forgeron. Il avait desserré les sangles au maximum pour pouvoir la mettre. Elle l'enfila et resserra le tout. Elle n'était pas trop ample et la recouvrait bien. Elle fit de son mieux pour le vieil homme, mais ne trouva pas de pierres pour lui faire une sépulture. Elle se contenta de mettre des branches sur lui puis se mis à la recherche de l'arc.
Curieusement, elle trouva d'abord les flèches et le carquois. Elle ne parvint pas à mettre la main sur l'arc. Le temps ne s'arrangeait pas. La pluie redoublait.
Elle tomba à genoux et leva les yeux pour lancer une prière lorsqu'elle le retrouva. Il était accroché aux branches basses de l'arbre sous lequel elle se trouvait.
Elle eut beau tenter d'escalader l'arbre, sauter pour attraper l'arc, rien y fit. De rage, elle donna un coup de pied et envoya volé une branche morte.
"Oh! Mais oui!"
A l'aide de la branche, elle parvint à faire glisser peu à peu l'arc et finit par le récupérer.
C'est alors qu'elle se demanda ce qu'elle allait faire.
Son frère était mort et très probablement ses parents aussi. Par contre, d'autres créatures se trouvaient encore là bas, et dans son carquois, il ne lui restait plus que cinq flèches.
Avec un sentiment de honte, elle tourna les talons et reprit en direction du carrefour où Garland les avait accostés.
Après une longue marche, elle vit au loin des lumières.
Méfiante, elle s'approcha et observa les habitations.
Il s'agissait d'un village.
"Tout ce qu'il y a de plus normale. Apparemment."
Hésitante, elle sortit des buissons pour prendre le chemin qui menait à une passerelle.
A l'autre bout deux hommes montaient la garde.
Elle jeta un regard en arrière et eut une pensé pour tout ceux qui lui avait permis de survivre. Puis elle traversa la passerelle. A son approche les gardes l'interpellérent.
"Hep! Qu'est ce que tu fait là? D'où viens tu?"
"Mes parents se sont fait attaqué par des loup-garou. Je crois qu'ils sont tous morts."
Les deux gardes la regardèrent surpris.
"Q... Quoi?"
"Toute nos excuses. Ont vous avait pris pour une rodeuse. Votre tenue, votre arme... Vous n'avez pas vraiment l'air d'une gamine vous savez..."
"Nous allons envoyer une patrouille, mais par ici, c'est presque notre lot quotidien..."
"Est ce que je peux faire quelque chose pour aider?"
"Allez à la taverne. Là bas ils recherchent souvent de l'aide pour un peu tout."
Les journée passèrent, puis les mois.
Shirae servit des pintes, fit des courses, puis elle partit dans les bois pour chasser et rapporter du gibier. Au fil du temps, elle améliora ses compétences au tir à l'arc et se fit un nom parmi les gardes.
Un jour, Un recruteur lui proposa de s'engager pour combattre les forces de régulos.
Elle trouva là l'occasion de combattre ces créatures qui avait emmené ses parents et accepta de bon coeur.
Nul n'aurait pu dire ce qui allait lui arriver peu de temps après alors qu'elle était en mouvement pour son affectation.
Revenir en haut Aller en bas
Shirae
Sergent
avatar

Messages : 44
Remerciements : 0

Feuille de personnage
Ethnie: Mathosien(ne)
Alignement: Chaotique Bon (Rebelle)
Vocation: Voleu(r/se)

MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   Dim 29 Déc - 17:38

La nuit était tombé depuis quelque temps déjà.
Il huma l'air dans l'attente de ses prochaines proies. A ses cotés, ses frères et soeurs patientaient également.
Le petit dernier quand, à lui, batifolait dans les fourrés. Il lui jeta un regard réprobateur en grognant et celui-ci baissa la tête en reprenant sa place.
"Ne lui en veut pas. Il découvre le monde. Murmura Soeur Griffe."
"Il le fera en temps et en heure! Ce n'est pas le moment."
Une odeur lui fit dressé le museau.
"Les voilà!"
En contre-bas, une file d'hommes en armes progressait, s'approchant de leur position.
"Attendez mon signal!"
Il les sentaient tendus. Ses propres muscles tressaillaient d'excitation.
Au fur et à mesure qu'ils approchaient, il pouvait presque sentir l'odeur métallique du sang et la salive lui envahit la gueule.
A sa droite, son frère commença à grogner. Il le rappela à l'ordre en le frappant à l'épaule.
La troupe était maintenant devant eux lorsqu'il se redressa et lança son hurlement qui se répercuta dans la vallée encaissée.
Les hommes stoppèrent et épièrent les alentours. Leur chef criait ses ordres pour maintenir un peu de cohésion dans les rangs.
Les premiers Loup-garou dévalèrent les pentes et entrèrent dans la file d'hommes. Les cris fusèrent alors de toute part.
Resté à sa place, il regardait ses frères combattre avec un sourire carnassier. C'est alors qu'il la remarqua.
Elle bandait son arc avec une fluidité et une constance telle qu'il l'admira l'espace d'une seconde.
Se retournant vers son jeune frère; "C'est à toi de jouer! Ne me déçois pas!"
Celui-ci regarda un instant sa cible. Puis, poussant un hurlement qui manquait encore de maturité, il se lança dans une cavalcade endiablé.

Shirae distribuait ses volées de flèches sans même prêter attention à ses compagnons qui combattaient autour d'elle. Elle esquiva une patte en se baissant et tira à bout portant dans l'abdomen de la bête. La flèche traversa sans peine sa cible et vint se planter dans un autre monstre derrière.
Un cri plus aigus que les autres la fit se retourner et elle envoya une autre volée.
Le loup-garou, plus petit que les autres, fut stoppé net dans sa charge et regarda avec surprise la flèche qui dépassait de son buste.
Sous ses yeux, la créature commença à changer d'apparence avant de s'effondrer au sol.
Shirae reconnut son jeune frère.
Elle ne vit pas le loup qui se jetait sur elle mais un guerrier s'interposa et le stoppa d'un coup de masse.
" Reprenez-vous! Hurla t'il."
Malgré le choc d'avoir revu son frère, elle continua néanmoins à délivrer son message de mort.

"Il était trop jeune pour combattre... Un chiot parmi les loup!"Soeur griffe se redressa et hurla à la mort.
Il se dressa à son tour et se lança sur la pente abrupte. Filant comme le vent, il se fraya rapidement un chemin à coup de dents et de griffes. Laissant derrière lui un sillon de morts. Sans ralentir le moins du monde, il gardait la fille en point de mire. Le guerrier qui avait empêché son frère de la tuer ne fit pas le poids et fut repoussé sur le coté. La fille lui avait tourné le dos durant toute sa progression mais elle lui faisait pourtant face et la flèche vint se planter dans son épaule massive. Il se jeta sur elle en hurlant, mais ne la trouva pas sur sa trajectoire.
"Elle est vive! Pensa t'il avec un sourire."
Déjà il se ramassait sur lui même pour changer de direction.

"Il est plus gros que les autres. Ce doit être le chef. Se dit elle alors qu'elle faisait un roulé boulé."
Elle prit une autre flèche et remarqua qu'il ne lui en restait plus beaucoup. La bête se relançait déjà sur elle en grognant. Une nouvelle flèche vint se planter dans sa patte, le faisant trébucher. Il roula sur le sol mais chercha tout de même à la faucher d'un coup de patte. Elle sauta et roula une fois de plus vers le bas-coté et retira une flèche d'un cadavre.
"Tu commence à m'énerver fillette! Grogna t'il." Il arracha la flèche de sa patte et se lança une nouvelle fois à l'assaut.

La fille ne bougeait pas.
"C'est elle blessée? Peu importe!"
Il sauta sur elle. La gueule et les bras grands ouverts pour l'emporter avec lui dans une étreinte mortelle.
Il la vit alors se ramasser sur elle même et sauter, et ne pu que frôler ses pieds. Il l'entendit ensuite décocher sa flèche et sombra dans les ténèbres.

Elle laissa échapper un grognement en se recevant sur son épaule. Autour d'elle, les combats avait finalement cessés. Elle regarda autour d'elle et vit au loin ce qui restait de la meute partir. Elle remarqua l'un d'eux qui regardait dans sa direction avant de repartir et disparaître de l'autre coté de la colline.
Personne ne semblait avoir survécut à l'attaque.
"Laisser moi vous aider."
Elle sursauta et se retourna sur la défensive. Il s'agissait du recruteur.
Elle se relâcha et lui tendit la main.
"Je vous remercie pour votre a..!"
L'homme venait de planter sa dague dans son ventre. Elle le regarda, hébétée.
"Je suis sincèrement désolé. Mais personne ne doit en réchapper. Voyez le bon coté des choses; Vous allez rejoindre votre famille. C'est votre frère là-bas n'est ce pas?" Sa vue se brouillait de plus en plus.
"Votre destiné ne saurait prévaloir sur la notre voyez vous? Par contre votre mort nous permettra d'atteindre notre but. Voyez cela comme une participation."
Les ténèbres la cernait de toute part. La dernière chose qu'elle vit était le sourire carnassier de l'homme.

..............

Une lumière la baignait. Au loin, des hommes se battaient.
"Levez vous être élu!"
Elle cligna des yeux et regarda autour d'elle.
"Vous avez été rappelée pour servir et défendre les faibles. Votre destin vous attend, allez !"
Elle se releva, s'attendant à souffrir de sa blessure mais il n'en fut rien. Elle regarda son ventre.
"Vous avez été tué d'un coup à l'abdomen... N'ayez crainte cela fait parti du passé maintenant."
Elle releva les yeux et vit une silhouette familière.
"Je suis heureux et désolé de vous revoir petite."
".. ! .. Monsieur le forgeron!"
L'homme rit de bon coeur et lui tendit la main pour l'aider à se relever.
"Appelle moi Karl."
"Vous m'avez attendu?"
Karl rit de nouveau.
"Non ! J'ai décidé de rester ici pour aider les nouveau venus. Peut être qu'un jour je partirais aussi sur les routes mais pour le moment je me plaît ici, dans ce rôle."
Il parlèrent encore quelques temps. Au fil du temps, elle apprit ses nouvelles aptitudes, fit la connaissance de son compagnon de route qu'elle nomma Kailin. Puis, elle fit ses adieux à Karl et partit sur les routes.


La journée était ensoleillée.
Des enfants jouaient sur la place en courant autour de la statue. Sur sa gauche après une volée de marche, les artisans vaquaient à leurs tâches. Elle eut une pensé pour le forgeron (qui avait finit par prendre les routes à son tour).
Kailin, grogna gaiement et alla se vautrer contre le muret no loin de là.
"Repose toi bien." Dit elle.
Elle arriva à la taverne de Sanctum et commanda une tisane, s'attirant les regard étonnés des clients.
Voyant son air préoccupé, le tavernier s'approcha.
"z'avez un problème ma p'tite dame?"
"Non je vous remercie. C'est juste que j'ai rendez-vous..."
"Ah ! Les histoires d'amour ont tendance à vous retourner l'estomac des fois...!"
"Euh... Non non! C'est pas ça! J'ai rendez-vous pour entrer dans une guilde... L'ordre Draconique. Vous connaissez?"
"Oh ça me dit bien quelque chose oui! Y en as qui passent des fois ici. Z'ont l'air correcte ces gus..."
"Tant mieux..."
"Vous avez peur de quoi?"
"De rien.. enfin... Disons que je n'ai pas l'habitude..."
"Mouais... Z'êtes du genre solitaire c'est ça? Pas étonnant... Z'êtes une rodeuse non? Du genre à ce balader dans la nature à longueur de temps? Vous en faites pas, ça ira."
En finissant sa tisane, Shirae se leva et régla sa note.
"Bon, faut que j'y aille. Merci encore."
"Ouais! Et bonne chance pour vot' rendez-vous!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shirae - L'age adulte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shirae - L'age adulte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Grande Bibliothèque :: Le Mur des Légendes (BG)-
Sauter vers: